Communiqué de presse Article provenant de  Gouvernement du Canada

La commissaire à la protection de la vie privée du Canada accorde 500 000 $ pour faire progresser la recherche sur la protection de la vie privée et favoriser la sensibilisation à cette question

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Financement pour 11 nouveaux projets indépendants de recherche et de sensibilisation qui exploreront des questions nouvelles et changeantes concernant la protection de la vie privée.

OTTAWA, le 2 mai 2012 — Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (CPVP) a annoncé aujourd'hui le nom des bénéficiaires de l'édition 2012-2013 du Programme des contributions. Cette année, 500 000 $ seront accordés pour financer des projets qui explorent des questions nouvelles et changeantes en matière de protection de la vie privée qui présentent un intérêt pour les Canadiennes et Canadiens.

Les projets soutenus cette année abordent les quatre priorités stratégiques du Commissariat en matière de protection de la vie privée : 1) intégrité de l'identité; 2) technologies de l'information; 3) renseignements génétiques; 4) sécurité publique. Par exemple, il y a des projets qui ciblent des enjeux de protection de la vie privée liés aux réseaux sociaux, à la cybercriminalité, à la surveillance, à l'infonuagique, aux applications pour téléphones intelligents et à la recherche sur la thérapie cellulaire.

« Les technologies progressent à une vitesse incroyable, et il est essentiel que nous prenions le temps de comprendre l'incidence qu'elles ont sur la protection de la vie privée et d'y réfléchir », dit la commissaire Stoddart.

« En soutenant la recherche dans le domaine de la protection de la vie privée, le Commissariat encourage l'exploration d'enjeux complexes ainsi que l'élaboration de matériel d'information et d'outils pour aider les Canadiennes et Canadiens à prendre des décisions éclairées relativement à la protection de leurs renseignements personnels. »

Le Commissariat a annoncé aujourd'hui le nom des bénéficiaires pour 2012-2013 lors de son symposium intitulé Parcours de protection de la vie privée, au Centre national des arts à Ottawa. Le symposium présente des projets de recherche liés à la protection de la vie privée financés par le Programme des contributions du CPVP et d'autres organisations pour favoriser la discussion et permettre à d'autres intervenants d'utiliser les résultats et de les appliquer à leur domaine d'expertise ou d'intérêt.

Le CPVP soutient un total 11 projets en 2012-2013 dans le cadre du Programme des contributions. Cette année, on insiste tout particulièrement sur l'accessibilité des résultats des études. Les chercheurs utiliseront une diversité d'approches comme des ateliers, des forums, des sites et des outils Web ou du matériel de sensibilisation pour communiquer les résultats de leur travail. Parmi les projets financés cette année, mentionnons les suivants :

  • une étude des nouveaux défis en matière de protection de la vie privée liés aux innovations dans la recherche sur la thérapie cellulaire;
  • une analyse de l'étendue de la communication volontaire d'information par les entreprises du secteur privé aux forces de l'ordre dans le cadre d'enquêtes sur la cybercriminalité;
  • l'élaboration d'une série de reportages de fond et d'autres outils d'information pour la radio et les sites Web francophones qui fournissent de l'information pratique sur la protection des renseignements personnels;
  • un outil de mise en correspondance interactif pour aider les Canadiennes et Canadiens à mieux comprendre l'infonuagique et son incidence sur leurs renseignements personnels;
  • une enquête sur les applications pour téléphones intelligents et les risques associés à la protection de la vie privée pour les utilisateurs finals;
  • un rapport sur les répercussions positives et négatives de l'utilisation des technologies de l'information sur la protection de la vie privée dans des situations de violence familiale, de violence sexuelle et de harcèlement.

Une liste complète des bénéficiaires de l'édition 2012-2013 du Programme des contributions et de leurs projets est offerte sur notre site Web.

Le CPVP a reçu 45 propositions pour l'édition 2012-2013 du Programme des contributions. Chaque proposition a été évaluée par des représentants du CPVP et par un comité externe d'évaluation par les pairs composé de spécialistes de la protection de la vie privée dans différents domaines.

« C'est formidable d'avoir eu la possibilité d'examiner les propositions intéressantes, novatrices et créatives présentées au Programme des contributions », affirme Jacquelyn Burkell, professeure agrégée, faculté des études sur l'information et les médias, Université de Western Ontario. « Les travaux de recherche qu'elles décrivent portent sur des aspects complexes de la protection de la vie privée dans notre environnement numérique et produiront des résultats qui auront des conséquences importantes pour les Canadiennes et Canadiens. »

Le Programme des contributions du CPVP a été créé en 2004 pour soutenir la recherche indépendante sans but lucratif sur la protection de la vie privée, faire avancer l'élaboration de politiques en matière de protection de la vie privée et promouvoir la protection des renseignements personnels au Canada. À ce jour, environ trois millions de dollars ont été attribués dans le cadre du Programme à près de 90 projets au Canada, et celui-ci est considéré comme l'un des meilleurs programmes de financement de la recherche sur la protection de la vie privée au monde.

Le Parlement a confié à la commissaire à la protection de la vie privée du Canada le mandat d'agir à titre d'ombudsman et de défenseure du droit à la vie privée au Canada. La commissaire est responsable de l'application de deux lois fédérales relatives à la protection des renseignements personnels : la Loi sur la protection des renseignements personnels, qui s'applique au secteur public fédéral, et la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques(LPRPDE), qui s'applique aux activités commerciales dans les provinces de l'Atlantique, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et dans les territoires. Le Québec, l'Alberta et la Colombie-Britannique possèdent leur propre loi sur la protection des renseignements personnels applicable au secteur privé. Toutefois, même dans ces provinces, la LPRPDE vise les entreprises du secteur privé sous réglementation fédérale ainsi que les renseignements personnels obtenus dans le cadre d'opérations interprovinciales et internationales.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Heather Ormerod
Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
Tél. : 613-947-8416
Courriel : heather.ormerod@priv.gc.ca

Date de modification :