Communiqué de presse Article provenant de  Agence du revenu du Canada

Archivé - La ministre Shea souligne le crédit pour l'embauche visant les petites entreprises

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Toronto (Ontario), le 22 mars 2012…  L'honorable Gail Shea, ministre du Revenu national, a visité aujourd’hui le Toronto Board of Trade, accompagnée de Bernard Trottier, député d’Etobicoke-Lakeshore, pour promouvoir un nouveau crédit annoncé dans le Plan d’action économique de 2011 qui contribue à la croissance des petites entreprises. Le crédit pour l’embauche visant les petites entreprises (CEPE) remet jusqu’à 1 000 $ dans le compte des entreprises canadiennes, et les propriétaires d’entreprise n’ont même pas besoin d’en faire la demande, c’est automatiquement calculé pour eux.

« Le crédit pour l’embauche visant les petites entreprises aidera à compenser les coûts liés à l’embauche de nouveaux employés. Environ 650 000 petites entreprises vont bénéficier du crédit pour l'embauche du gouvernement du Canada, » a dit la ministre Shea.

« Notre gouvernement déploie tous les efforts pour réduire la paperasse et le crédit pour l'embauche visant les petites entreprises automatiquement calculé ne représente qu’une seule manière dont les économies d'impôt présentées par notre gouvernement tournent à votre avantage », a déclaré le député Trottier.

Le montant réel crédité (jusqu’à 1 000 $) est égal à l’augmentation des cotisations à l’assurance­emploi versées par une entreprise en 2011 par rapport à celles versées en 2010. Le CEPE est offert aux employeurs dont le montant total des cotisations de l’employeur à l’assurance‑emploi qu’ils ont payé était de 10 000 $ ou moins en 2010. Le crédit est automatiquement appliqué lorsque les déclarations de renseignements T4 sont produites. Pour avoir droit au CEPE, les déclarations T4 de 2011 doivent être reçues avant le 1er janvier 2015. Les employeurs admissibles qui ont une créance en souffrance ont quand même droit au CEPE. L’ARC appliquera le montant du crédit à toute créance en souffrance. Les employeurs qui ont mis sur pied une nouvelle entreprise en 2011 peuvent aussi avoir droit au CEPE.

« Notre gouvernement est fier d’appuyer les petites entreprises partout au Canada pour contribuer à la croissance de l’économie canadienne. Il y a environ 610 000 Canadiens de plus qui travaillent à l’heure actuelle comparativement à la fin de la récession, ce qui se traduit, et de loin, par la plus forte croissance du taux d’emploi parmi les pays du G‑7, » a dit la ministre Shea.

Il s’agit de l’événement phare du gouvernement pour souligner la journée des réductions d’impôt. Plusieurs activités semblables se tiendront aujourd’hui un peu partout au pays.

Pour en savoir plus, allez à http://www.arc.gc.ca/creditpourembauche.

-30-

POUR LES DIFFUSEURS :

Le jeudi 22 mars 2012, l’honorable Gail Shea, ministre du Revenu national, a visité aujourd’hui le Toronto Board of Trade, accompagnée de Bernard Trottier, député d’Etobicoke-Lakeshore, pour promouvoir le crédit pour l’embauche visant les petites entreprises. Ce crédit remet jusqu’à 1 000 $ dans le compte des entreprises canadiennes, et les propriétaires d’entreprise n’ont même pas besoin d’en faire la demande.

Renseignements aux médias :

Nancy Bishay
Directrice des communications
Cabinet du ministre du Revenu national
613-995-2960

Noël Carisse
Agence du revenu du Canada
Relations avec les médias
613-952-9184



Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence du revenu du Canada Plan d'action économique Économie et industrie

Date de modification :