Communiqué de presse Article provenant de  Agence du revenu du Canada

La ministre Shea souligne un nouveau crédit d'impôt pour les parents

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Victoria (Colombie-Britannique), le 17 janvier 2012... L'honorable Gail Shea, ministre du Revenu national, a visité aujourd'hui la Art Gallery of Greater Victoria. Cette activité visait à promouvoir le nouveau crédit d'impôt non remboursable pour les activités artistiques des enfants annoncé dans le budget fédéral de 2011.

« Les parents dont les enfants participent à des programmes artistiques, culturels, récréatifs et d'épanouissement payants profiteront maintenant du même avantage que les parents d'enfants qui participent à des programmes d'activité physique payants. Peu importe que l'enfant soit inspiré par Justin Bieber, Hedley, Ryan Reynolds, Trevor Linden or Maelle Ricker, notre gouvernement croit que les parents devraient recevoir un crédit d'impôt pour les aider à payer des programmes qui permettent aux enfants de réaliser leurs rêves », a dit la ministre Shea.

« Ce crédit d'impôt est un pas dans la bonne direction pour insuffler à nos enfants l'amour des arts. Je suis heureuse que ce crédit puisse aider des familles de Victoria à inscrire leurs enfants à de stimulants programmes locaux de développement des arts », a ajouté la ministre Shea.

« Des études ont démontré que l'éducation artistique aide la jeunesse à développer des compétences en pensée critique. Ces compétences seront de plus en plus importantes alors que le Canada s'oriente vers une économie créative », a ajouté John Tupper, directeur de la Art Gallery of Greater Victoria.

En plus des programmes de mise en forme couverts par le crédit d'impôt pour la condition physique des enfants, les parents peuvent maintenant déduire certaines dépenses associées à des programmes axés sur les beaux-arts, la musique, les arts du spectacle, la formation sur le milieu sauvage en plein air, l'apprentissage d'une langue, l'étude d'une culture, le tutorat, etc. En demandant ce crédit d'impôt, qui est basé sur un coût maximum de 500 $ pour des activités artistiques, les parents pourront réduire leur impôt à payer d'un montant pouvant atteindre 75 $ par enfant qui profite du crédit.

Pour savoir si le programme de votre enfant peut vous donner droit au crédit d'impôt pour les activités artistiques des enfants, allez à www.arc.gc.ca/creditartistique.

photo

Le mardi 17 janvier 2012, l'honorable Gail Shea, ministre du Revenu national, a visité l’Art Gallery of Greater Victoria pour faire la promotion du crédit d'impôt pour les activités artistiques des enfants. Adopté dans le budget fédéral de 2011, ce nouveau crédit d’impôt est offert aux parents dont les enfants participent à des activités artistiques, culturelles, récréatives ou d’épanouissement.

-30-

POUR LES DIFFUSEURS :

Aujourd'hui, l'honorable Gail Shea, ministre du Revenu national, a visité la Art Gallery of Greater Victoria pour promouvoir le crédit d'impôt pour les activités artistiques des enfants. Les parents pourront réduire leur impôt à payer d'un montant pouvant atteindre 75 $ lorsqu'ils demanderont ce crédit pour les dépenses associées aux programmes artistiques, culturels, récréatifs et d'épanouissement auxquels participent leurs enfants.

Renseignements aux médias :

Nancy Bishay
Directrice des communications
Cabinet du ministre du Revenu national
613-995-2960

Noël Carisse
Agence du revenu du Canada
Relations avec les médias
613‑952‑9184

Date de modification :