Communiqué de presse Article provenant de  Environnement Canada

Archivé - Conservation de l'habitat dans les plaines du lac Rice, en Ontario

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

CANTON DE HAMILTON, Ont. -- le 17 janvier 2012 -- Le ministre de l'Environnement du Canada, l'honorable Peter Kent, a annoncé aujourd'hui l'acquisition par Conservation de la nature Canada de la réserve naturelle Hazel Bird, qui représente 117 hectares de terres dans le canton de Hamilton, dans le comté de Northumberland, en Ontario. Cette propriété est protégée en partie grâce au financement obtenu par l'intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles d'Environnement Canada.

« Les plaines du lac Rice s'illustrent de certains des meilleurs exemples de prairies et de savanes en Ontario. Grâce à cet investissement, nous prenons des mesures en vue de protéger et de préserver nos écosystèmes et nos espèces vulnérables pour les générations actuelles et futures », a déclaré le ministre Kent.

Dans l'extrémité est de la moraine d'Oak Ridges se trouve la portion sud du lac Rice, que l'on nomme les plaines du lac Rice. Historiquement, des prairies et des savanes, couvrant au moins 17 200 hectares, ont dominé ces plaines. En 1992, le ministre de l'Ontario des Richesses naturelles a commandé un relevé des prairies à herbes hautes dans le sud de l'Ontario, et ce relevé a permis d'identifier environ 2 100 hectares de communautés végétales à herbes hautes toujours présents à cet endroit. Cela ne représente que 12 % de l'étendue initiale. La propriété acquise se compose de communautés de savanes de chênes noirs et d'un habitat reconnu pour la couleuvre à nez plat et des oiseaux des terres herbeuses. Une évaluation des oiseaux présents dans les plaines du lac Rice a permis de qualifier cette propriété comme étant importante pour les oiseaux de prairies, dont l'Engoulevent bois-pourri. De plus, l'une des dernières populations répertoriées de lupin vivace, principale source d'alimentation pour le bleu mélissa, se trouve aussi dans les plaines du lac Rice, endroit qui deviendra en outre une aire de restauration pour cette espèce.

« Ce projet est réalisable grâce au remarquable partenariat avec le gouvernement du Canada et la générosité des partenaires du secteur privé », a précisé James Duncan, vice-président régional de Conservation de la nature Canada en Ontario. « Ensemble, nous enrichissons un patrimoine naturel dont bénéficieront nos enfants et petits-enfants. »

Le Programme de conservation des zones naturelles du gouvernement du Canada, doté de 225 millions de dollars, est une importante initiative effectuée sur le terrain qui permet la prise de mesures concrètes en vue de préserver l'environnement et de conserver le précieux patrimoine naturel du Canada pour les générations actuelles et futures. La contribution continue de tous les donateurs nous permet de protéger des aires naturelles au Canada. En date de mars 2011, le Programme de conservation des zones naturelles a permis de protéger 160 796 hectares de terres d'habitat, y compris l'habitat de 101 espèces en péril.

Document connexe :

Programme de conservation des zones naturelles [Fiche d'information, 2012-01-17]

Pour obtenir plus de renseignements, consulter la fiche d'information ci-jointe ou communiquer avec :

Adam Sweet
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d'Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d'Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan


Recherche d'information connexe par mot-clés

Environnement Canada Format

Date de modification :