Communiqué de presse Article provenant de  Défense nationale et les Forces canadiennes

Le NCSM St. John's's soutient des opérations de lutte contre le narcotrafic

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

RCN NR12.002 - le 14 janvier 2012

HALIFAX (N.-É.) – Le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) St. John’s a contribué à la récupération d’une cargaison de drogue d’un navire semi-submersibles autopropulsés (NSSA) dans le cadre de l’opération CARIBBE qui se déroulait dans les eaux internationales du bassin des Caraïbes du 3 octobre au 14 novembre 2011.

"Le Canada est déterminé à travailler avec nos alliés militaires, combinant nos efforts afin de combattre ceux qui introduisent illégalement des drogues en Amérique du Nord," à déclaré l'honorable Peter MacKay, Ministre de la Défense nationale. "Notre participation à des opérations interarmées telles que l'Op CARIBBE démontre que le Gouvernement est résolu à éliminer de nos communautés cette menace à la sécurité publique."

Au cours de cette mission, l'équipe technique de plongée du FBI, basée au laboratoire de l'agence à Quantico (Virginie), a plongé sur le site du navire sabordé à partir du USCGC Cypress, un bâtiment de la Garde côtière des États-Unis. Plus de 6 700 kg de cocaïne ont été récupérés. La drogue, qui était destinée au marché nord-américain, avait une valeur de revente estimée à 180 millions de dollars américains.

Tout au long de la mission de récupération, le St. John's était là pour l'éventuelle évacuation sanitaire de l'équipe technique de plongée pour qui la mission a duré neuf jours. On avait fait appel au navire pour évacuer un marin du USCGC Cypress et le transporter d’urgence à un hôpital de la région grâce à l’hélicoptère CH-124 Sea King.

« Je suis très fier des liens étroits que nos marins et nos membres du détachement aérien ont établis et entretiennent avec nos homologues de la Marine et de la Garde côtière américaines pour empêcher que ces drogues dangereuses ne se retrouvent dans nos rues, » a mentionné le Lieutenant-général Walt Semianiw, commandant du Commandement Canada. « Qu’ils soient dans la Marine ou la Force aérienne, nous apprécions grandement leurs compétences et leur professionnalisme qui mettent en garde tous les trafiquants de drogue que leurs activités illicites sont sans cesse sous surveillance par les forces alliées. »

L’opération CARIBBE constitue la contribution du Canada dans l'effort permanent multinational dirigé par les États-Unis qui a pour but de faire cesser le trafic de drogue dans les eaux internationales du bassin des Caraïbes et dans l'est de l'océan Pacifique. Le NCSM St. John’s a effectué des opérations de surveillance afin d’aider les autorités policières à localiser et à intercepter les trafiquants de drogue potentiels.

Au sein de l’équipe de la Force opérationnelle interarmées interagences du Sud (JIATF-S), le St. John’s a collaboré avec des pays partenaires, notamment la France, les Pays-Bas, l'Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis, de même qu’un détachement spécialisé de la Garde côtière américaine (LEDET) constitué d’experts en matière de mise en application du droit maritime dont l’expérience des opérations de lutte contre les narcotiques n’est plus à faire.

« Le NCSM St. John’s s’est facilement intégré au sein de la JIATF-S, » a déclaré le Capitaine de frégate Jamie Clarke, commandant du NCSM St. John’s. « Nous avons apporté une contribution significative à cette opération tout en travaillant avec plusieurs pays et agences gouvernementales dans le but de tenir les drogues loin des rues d'Amérique du Nord. »

Lors du déploiement du St. John’s, la garde côtière américaine a fait 38 arrestations et a saisi au total 10 902 kg de cocaïne et 1 144 kg de marijuana, équivalant à plus de 223 millions de dollars américains.

-30-

Date de modification :