Communiqué de presse Article provenant de  Environnement Canada

Archivé - Le Canada favorise l'apport de solutions aux changements climatiques sur la scène mondiale

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

DURBAN, Afrique du Sud -- le 6 décembre 2011 -- Le ministre de l'Environnement du Canada, l'honorable Peter Kent, a annoncé aujourd'hui de nouvelles initiatives de soutien qui permettront aux pays en développement de prendre part à la prochaine phase de solutions globales visant à lutter contre les changements climatiques.

« Notre gouvernement a toujours déclaré que des problèmes planétaires comme les changements climatiques nécessitent des solutions mondiales, a souligné le ministre Kent. Le Canada est déterminé à contribuer sa part, au pays et à l'étranger, alors que nous travaillons en vue d'arriver à un accord international auquel contribuent tous les pays. »

À Durban, le ministre Kent a soulevé les récentes réalisations d'un nouveau fonds canadien pour les changements climatiques. La contribution de 291,5 millions de dollars par l'intermédiaire de la Banque mondiale à l'intention de la Société financière internationale (SFI) vise à stimuler l'investissement privé et l'innovation visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les pays en voie de développement, tout en demeurant responsable envers les contribuables canadiens.

Il est important, selon le Canada, que les pays agissent en fonction de leur situation respective. Des investissements comme celui-ci s'inscrivent dans une approche équilibrée qui vise à atteindre des résultats concrets.

Depuis juin 2011, le Canada a versé 33 millions de dollars dans 5 projets réalisés en Afrique et en Amérique latine, dont une initiative visant à soutenir l'énergie éolienne au Lesotho et un projet d'écologisation des services publics d'électricité et d'eau en Guinée-Bissau. Ces projets devraient entraîner une réduction annuelle de plus de 700 000 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre.

« Les investissements traduisent une étape cruciale qu'entreprend le Canada en vue d'optimiser les réductions de gaz à effet de serre réalisées grâce au secteur privé dans les pays en voie de développement. Le secteur privé jouera un rôle capital dans l'apport du capital et de l'innovation nécessaires aux fins d'une croissance à faibles émissions, et cela s'ajoute aux interventions du secteur privé », a affirmé Rashad Kaldany, vice-président de Global Industries, SFI.

Le ministre Kent dirige la délégation canadienne présente à la 17e Conférence des Parties, qui se déroule à Durban, là où nous soutenons l'établissement d'un nouvel accord international sur les changements climatiques qui comporte des engagements de la part de tous les grands émetteurs.

Documents connexes :

Le Fonds canadien pour les changements climatiques à la Société financière internationale - [Fiche d'information - 2011-12-06]

Projets de financement accéléré du Canada  

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d'Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d'Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan


Recherche d'information connexe par mot-clés

Environnement Canada Nature et environnement

Date de modification :