Communiqué de presse Article provenant de  Instituts de recherche en santé du Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada prend des mesures pour protéger les familles canadiennes

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Pour diffusion immédiate -
2011-32

Montréal (31 octobre 2011) – Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui l'octroi de fonds pour appuyer le Réseau canadien pour l'étude observationnelle des médicaments (RCEOM). Ce réseau national de recherche assurera que les médicaments d'ordonnance, verifiés par un processus rigoureux à Santé Canada, sont efficaces et sûrs pour les familles canadiennes.

« Le gouvernement est déterminé à assurer que les médicaments sont sûrs pour les Canadiens et les Canadiennes », a dit l'honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, qui a fait l'annonce au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé. « Ce réseau est un autre moyen que nous prenons pour nous assurer que la population et les soignants ont l'information dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées ».

En créant ce réseau, le gouvernement du Canada fait preuve d'initiative pour s'assurer que tous les ordres de gouvernement collaborent à la protection des citoyens. Le RCEOM réunira plus de 60 chercheurs de centres de partout au pays qui mèneront des recherches indépendantes en vue de confirmer l'innocuité et l'efficacité des médicaments prescrits au public.

« Grâce à cette équipe pancanadienne d'étoiles, le RCEOM sera en mesure de rapidement révéler les risques et les avantages de médicaments qui resteraient sinon cachés, et nous pourrons ainsi mieux protéger la santé de millions de Canadiennes et de Canadiens qui utilisent ces médicaments », a expliqué le Dr Suissa. Ce professeur d'épidémiologie et biostatistique, et aussi de médecine à l'Université McGill dirigera le Réseau depuis l'Hôpital général juif de Montréal.

Les chercheurs du Réseau utiliseront les bases de données sur les soins de santé des provinces et des territoires pour évaluer les risques et les avantages des médicaments vendus au Canada. L'étude des données de partout au pays sur les effets indésirables des médicaments, des habitudes de prescription et d'autres facteurs permettra au Réseau de brosser un tableau national de l'effet des médicaments sur la santé des Canadiens. L'information produite sera communiquée aux médecins, aux patients et aux décideurs du secteur de la santé. Le RCEOM est financé par l'entremise du Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments du gouvernement.

- 30 –

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme du gouvernement du Canada chargé d'investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 14 100 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada.

Document d'information

Renseignements

Pierre Floréa, attaché de presse du ministre Lebel, 613-991-0700


Recherche d'information connexe par mot-clés

Instituts de recherche en santé du Canada Société et culture

Date de modification :