Communiqué de presse Article provenant de  Emploi et Développement social Canada

Archivé - Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux travaillent de concert pour améliorer la reconnaissance des titres de compétences des nouveaux arrivants au Canada

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

VANCOUVER (COLOMBIE-BRITANNIQUE), le 30 novembre 2009 - En vertu du nouveau Cadre pancanadien pour l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétences étrangers, les travailleurs formés à l'étranger qui formulent une demande de reconnaissance afin d'obtenir le permis ou l'accréditation leur permettant de travailler dans certains domaines recevront une réponse en moins d'un an. La sénatrice Yonah Martin de la Colombie-Britannnique, au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, et le ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, l'honorable Jason Kenney, ont aujourd'hui réitéré leur appui à l'égard d'un nouveau cadre facilitant la reconnaissance des titres de compétences des travailleurs formés à l'étranger.

Le Cadre pancanadien pour l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétences étrangers s'intègre à la stratégie du gouvernement du Canada pour constituer la main-d'œuvre la mieux instruite, la plus compétente et la plus souple du monde. La reconnaissance des titres de compétences étrangers fait partie de cette stratégie et consiste à s'assurer que les connaissances, les compétences, l'expérience de travail et les diplômes acquis dans un autre pays correspondent aux normes établies pour les professionnels et les personnes de métier du Canada.

« L'évaluation et la reconnaissance rapide des qualifications et des titres de compétences étrangers contribueront à la relance économique du Canada, a déclaré la sénatrice Martin.

Grâce à ce cadre, le Canada pourra profiter au maximum des capacités des nouveaux arrivants pour renforcer l'économie et améliorer le niveau de vie de l'ensemble de la population canadienne. »

La sénatrice Martin a profité de l'occasion afin de remercier les membres du Forum des ministres du marché du travail, formé de représentants fédéraux, provinciaux et territoriaux, pour l'élaboration du Cadre.

« Grâce au ferme engagement de toutes les administrations, nous lançons maintenant un cadre pan-canadien qui permettra d'améliorer la reconnaissance et l'évaluation des compétences des nouveaux arrivants, a dit la ministre de l'Éducation supérieure et du Développement du marché du travail de la Colombie-Britannique, l'honorable Moira Stilwell. En conjuguant nos efforts, nous renforçons la Colombie-Britannique et l'économie canadienne. Ce cadre donne aux provinces et aux territoires les outils dont ils ont besoin pour être compétitifs au sein de la nouvelle économie à l'issue du ralentissement économique actuel. »

Le Cadre s'inscrit dans la foulée de l'engagement pris par le gouvernement du Canada lors du discours du Trône de 2008, à savoir travailler de concert avec les provinces pour faire de la reconnaissance des titres de compétences étrangers une priorité, attirer au Canada des étudiants internationaux prometteurs et accroître la participation aux programmes d'établissement des immigrants ».

Ce cadre énonce les principes d'équité, de transparence, de rapidité et d'uniformité qui aideront les travailleurs formés à l'étranger à mettre leur formation et leurs connaissances à l'œuvre plus rapidement.

Dans le cadre du Plan d'action économique, le gouvernement versera 50 millions de dollars pour travailler avec les provinces et les territoires en vue d'éliminer les obstacles à la reconnaissance des titres de compétences étrangers au Canada. Cet investissement contribuera à l'atteinte de quatre objectifs :

  • établir les principes de rapidité, de transparence, d'équité et de prévisibilité qui, selon les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, orienteront le processus de reconnaissance des titres de compétence;
  • établir des normes garantissant le traitement rapide des demandes de reconnaissance des titres de compétence;
  • déterminer les professions prioritaires dans l'élaboration des normes de reconnaissance;
  • aider les personnes qui désirent venir s'établir au Canada à amorcer le processus d'évaluation avant leur arrivée.

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers et le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers constituent les principales initiatives fédérales en place pour appuyer la mise en œuvre du Cadre à l'échelle canadienne.

Pour en savoir plus sur le Plan d'action économique du Canada, consultez le www.actionplan.gc.ca/fra/index.asp.

Le Cadre est accessible sur le site Web de Ressources humaines et Développement des compétences Canada à l'adresse suivante : http://www.rhdcc.gc.ca/fra/competence/publications/rtcae/cpc.shtml.

Pour de plus amples renseignements sur la reconnaissance des titres de compétences étrangers, composez le 1 800 O-Canada, visitez le site www.servicecanada.gc.ca ou rendez-vous au Centre Service Canada de votre région.

- 30 -

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.
Pour plus de renseignements (médias seulement) :

Bureau des relations avec les médias
Ressources humaines et
Développement des compétences Canada
819-994-5559

Michelle Bakos
Attachée de presse
Cabinet de la ministre Finley
819-994-2482


Document d'information


Le Plan d'action économique du Canada prévoit l'investissement de 50 millions de dollars sur deux ans pour rendre le processus d'évaluation et de reconnaissance des titres de compétences étrangers plus efficace en vue d'aider les travailleurs formés à l'étranger à trouver un emploi dans la carrière de leur choix.

En janvier 2009, les premiers ministres ont conclu que l'évaluation et la reconnaissance rapides des titres de compétences étrangers devaient constituer une priorité. Le Forum des ministres du marché du travail a reçu le mandat d'élaborer un cadre pancanadien et un plan de mise en œuvre pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers.

L'objectif du Cadre pancanadien pour l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétences étrangers est d'énoncer clairement une nouvelle vision commune nationale, des principes directeurs et les résultats souhaités pour l'amélioration de l'évaluation et de la reconnaissance des titres de compétences des nouveaux arrivants.

Le cadre sera d'abord mis en œuvre pour les huit postes suivants d'ici le 31 décembre 2010 :

  • Architectes;
  • Ingénieurs;
  • Vérificateurs et comptables;
  • Technologues de laboratoire médical;
  • Ergothérapeutes;
  • Pharmaciens;
  • Physiothérapeutes;
  • Infirmières autorisées.

Au cours de la prochaine phase de la mise en œuvre se terminant en décembre 2012, le cadre sera mis en œuvre pour les six postes suivants :

  • Dentistes;
  • Techniciens des sciences de l'ingénierie;
  • Infirmières auxiliaires autorisées
  • Technologues en radiation médicale;
  • Médecins;
  • Professeurs (K-12).

Les gouvernements travailleront en collaboration avec les organismes de réglementation, les établissements postsecondaires et d'autres partenaires clés pour procéder à la mise en œuvre du cadre.

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers vise à améliorer l'intégration dans la main-d'œuvre canadienne des travailleurs formés à l'étranger. Le Programme offre du financement et collabore avec les provinces, les territoires et les intervenants, y compris les organismes de réglementation, les établissements d'enseignement postsecondaire, les conseils sectoriels et les employeurs, pour mettre en œuvre des projets qui faciliteront l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétences acquis à l'étranger.

Le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers (BORTCE) a été créé en mai 2007 afin d'offrir aux travailleurs formés à l'étranger des services d'information, d'orientation et d'aiguillage, au Canada et à l'étranger, pour que leurs titres de compétences soient évalués rapidement de manière à ce qu'ils trouvent un emploi plus vite dans le domaine où ils ont été formés. Le BORTCE collabore avec des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, de même qu'avec des organismes d'évaluation et de reconnaissance des titres de compétences étrangers pour renforcer le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers partout au pays. Des services Internet pour les travailleurs formés à l'étranger sont accessibles sur le site Web du BORTCE à l'adresse suivante : www.competences.gc.ca.

Date de modification :