Communiqué de presse Article provenant de  Agence spatiale canadienne

Archivé - AuroraMAX : Des aurores boréales en direct sur le Web

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, le 25 février 2009 - L'Agence spatiale canadienne, la ville de Yellowknife, l'Université de Calgary et la société Astronomy North ont annoncé aujourd'hui le lancement d'AuroraMAX, un projet de sensibilisation et d'observation en ligne qui permettra la diffusion sur le Web d'aurores boréales en direct de la ville de Yellowknife. Cette initiative conjointe vise à améliorer notre compréhension des aurores aux échelles tant locale que nationale.

« Yellowknife est, depuis longtemps, l'une des meilleures villes du monde pour observer les aurores boréales, et notre communauté est fière d'avoir la chance de montrer au monde entier la beauté de son ciel à l'aide de cette technologie », de dire Gordon van Tighem, maire de Yellowknife. « AuroraMAX est bien plus qu'un simple observatoire en ligne, c'est une invitation à venir admirer par vous-même les aurores de Yellowknife ».

« L'Agence spatiale canadienne est fière de participer à cette initiative de promotion des aurores boréales, l'un des plus grands trésors du Grand Nord », de dire Steve MacLean, président de l'Agence spatiale canadienne. « Nous en avons beaucoup à apprendre et à découvrir sur les aurores boréales, particulièrement de la part de nos collègues de Yellowknife qui possèdent de vastes connaissances à leur sujet et qui souhaitent partager leur savoir avec les communautés du reste du pays et du monde entier ».

Une équipe, dirigée par le physicien de l'espace Eric Donovan, de l'Université de Calgary, exploite le premier réseau de caméras aurorales qu'elle a mis au point. Cette équipe fournit également l'appui scientifique et technique nécessaire au bon déroulement du projet. Les images qui seront produites dans le cadre d'AuroraMAX deviendront une partie importante de la contribution du Canada à la mission THEMIS de la NASA, laquelle est axée sur l'étude des aurores. De plus, ces images seront utilisées par des scientifiques des quatre coins du monde. « Ce projet sera très avantageux pour nous », d'indiquer Eric Donovan. " Les images qui seront produites dans le cadre de l'initiative AuroraMAX constitueront un ajout de taille aux efforts que nous déployons sur le plan scientifique ".

Le projet AuroraMAX sera géré conjointement par l'Agence spatiale canadienne et Astronomy North, une société vouée à l'observation et à l'exploration du ciel nordique et à l'explication de sa nature et de la culture qui y est associée. « Ce projet ne pouvait pas mieux tomber », de dire James Pugsley, président d'Astronomy North. « Au fur et à que l'on se rapprochera du maximum solaire, les aurores augmenteront en quantité et en intensité. Les aurores constituent le plus beau spectacle de lumière au monde, et grâce à AuroraMAX, tous les Canadiens pourront les admirer aux premières loges ».

Les aurores se produisent lorsque des particules chargées émises par le Soleil entrent en collision avec les gaz qui se trouvent dans la haute atmosphère terrestre. Ces particules proviennent principalement des taches solaires, raison pour laquelle Yellowknife, lieu de prédilection pour l'observation des aurores boréales, attend toujours avec impatience le maximum solaire, c'est-à-dire le moment où l'activité du Soleil est à son maximum dans le cadre de son cycle de 11 ans.

À propos de l'Agence spatiale canadienne

Établie en 1989, l'ASC est chargée de coordonner, au nom du gouvernement du Canada, tous les programmes et politiques civils dans le domaine spatial. L'ASC dispense ses services dans les quatre grands axes suivants : observation de la Terre, exploration et sciences spatiales, télécommunications par satellite et sensibilisation à l'espace et éducation. L'ASC mise sur la collaboration internationale pour favoriser le développement industriel et la recherche scientifique de calibre mondial au profit de l'humanité.

Vous trouverez, à l'adresse ci-dessous, des images d'aurores ainsi qu'une vidéo montrant des exemples d'images semblables à celles qui seront produites par l'observatoire : ftp.space.gc.ca/users/communication/1_SEMAINE/090223_yellowknife/

- 30 -

Pour de plus amples renseignements :

Andrea Matte
Relations avec les médias
Agence spatiale canadienne
450-926-4370
Andrea.matte@asc-csa.gc.ca
www.asc-csa.gc.ca

Debbie Gillard
Gestionnaire municipale
Ville de Yellowknife
867-920-5646
Debbie.gillard@yellowknife.ca
www.yellowknife.ca

Grady Semmens
Gestionnaire principal des communications, Recherche
Université de Calgary, Relations extérieures
403-220-7722
gsemmens@ucalgary.ca
www.ucalgary.ca

James Pugsley
Président
Astronomy North
867-669-0863
info@astronomynorth.com
www.astronomynorth.com


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence spatiale canadienne Sciences et technologie

Date de modification :