Document d'information Article provenant de  Justice Canada

Nominations aux comités consultatifs à la magistrature

Comité consultatif à la magistrature : Colombie-Britannique
Organisme ayant proposé la candidatureNomVilleBiographie
Juge en chef L'honorable Brenda J. Brown Vancouver, BC L'honorable Brenda J. Brown a grandi dans le secteur aujourd'hui célèbre de Pincher Creek dans le sud de l'Alberta. Elle a obtenu son diplôme de premier cycle à l'Université de l'Alberta et son diplôme en droit à l'Université de Victoria. D'abord auxiliaire juridique auprès de la Cour d'appel de la Colombie-Britannique, elle a ensuite suivi un stage chez Boughton & Company à Vancouver. La juge Brown a brièvement exercé sa profession à Prince Rupert avant de retourner à Vancouver pour se joindre à Boughton & Company jusqu'en 1995. Elle s'est ensuite associée à Davis & Company jusqu'à sa nomination à la magistrature en 2002. Son domaine d'exercice était principalement celui du litige commercial avec une spécialisation dans l'insolvabilité devant tous les niveaux de tribunaux de la Colombie-Britannique. Depuis sa nomination à la magistrature, elle a continué à prendre la parole fréquemment lors de conférences sur les recours collectifs et l'insolvabilité. Depuis 2009, la juge Brown occupe le poste de juge administratif pour l'Ouest dans le cadre de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens.
ABC Rajwant (Raji) Mangat Vancouver, BC Raji Mangat est une avocate établie à Vancouver et exerçant dans les domaines du droit constitutionnel et du droit administratif. Elle occupe actuellement le poste de directrice des litiges à West Coast LEAF. Mme Mangat se concentre sur l'égalité réelle des femmes en prônant des changements systémiques dans des domaines comme la justice criminelle, le droit de la famille, la protection de la jeunesse et l'accès à la justice. Elle est aussi vice-présidente de l'Access Pro Bono Society of British Columbia. Mme Mangat a entamé sa carrière en droit comme auxiliaire juridique auprès de l'honorable juge Frank Iacobucci à la Cour suprême du Canada. Elle a ensuite fait la transition vers New York où elle a occupé un poste d'avocate aux litiges chez Sullivan & Cromwell LLP. Après avoir quitté le secteur privé, Mme Mangat a travaillé au Tribunal pénal international de La Haye pour l'ex-Yougoslavie et au secrétariat international d'Amnistie Internationale à Londres au Royaume-Uni. Après son retour au Canada, elle a exercé le droit à la British Columbia Civil Liberties Association et à Hunter Litigation Chambers à Vancouver avant d'accepter le poste qu'elle occupe à l'heure actuelle. Mme Mangat est d'origine sud-asiatique et est fière d'affirmer qu'elle est originaire de Grande Prairie en Alberta.
Barreau Jan Lindsay (c.r.) Vancouver, BC Jan Lindsay (c.r.) est une associée fondatrice de Lindsay LLP et travaille dans le domaine du litige civil depuis 1981, se spécialisant dans le droit lié aux préjudices personnels. Mme Lindsay a milité pour les droits des minorités et des groupes sous-représentés à titre de gouverneure de la Law Foundation of British Columbia et de présidente et conseillère à vie de la Law Society of British Columbia. Notamment, elle s'est imposée comme chef de file de sa profession par l'entremise du groupe de travail pour l'engagement des femmes dans la pratique juridique. Pendant cette période, elle a élevé quatre enfants et accompli un travail de bénévolat considérable dans sa communauté auprès d'enfants ayant des besoins spéciaux à la Langley Children's Society. En récompense pour son travail, Mme Lindsay a été nommée au conseil de la Reine en 2009 et, entre d'autres prix, elle a été récipiendaire du Lee Samis Award of Excellence en 2011 et du Women Lawyers Forum Award of Excellence en 2013.
Procureur général Charlotte A. Salomon (c.r.) Victoria, BC Charlotte A. Salomon (c.r.) est une associée chez McConnan Bion O'Connor & Peterson à Victoria. Elle s'est démarquée par son engagement professionnel et auprès de sa communauté. Mme Salomon a occupé le poste de présidente du Comité sur l'égalité et la diversité de l'Association du Barreau canadien (division de la Colombie-Britannique), a été élue membre du conseil provincial de l'Association du Barreau canadien pour le comté de Victoria, a rempli les fonctions d'avocate générale pour la communauté Chabad de l'île de Vancouver, et a été bénévole auprès de la BC Paraplegic Association et de la Jewish Federation of Victoria. Elle a notamment participé à l'organisation de conférences ayant pour but de faire la promotion de la diversité parmi les candidats aux tribunaux de la Colombie-Britannique. Pendant six ans, Mme Salomon a été membre du comité consultatif du Conseil de la magistrature de la Colombie-Britannique, responsable de la nomination des juges des tribunaux provinciaux.
Représentant du public no 1 Dean A. Crawford (c.r.) North Vancouver, BC Dean A. Crawford (c.r.) est avocat chez Coutts Pulver Crawford LLP et travaille principalement dans le domaine du droit du travail. Admis au Barreau de la Colombie-Britannique en 1995, M. Crawford a longtemps œuvré à renforcer notre système juridique et à améliorer l'accès à la justice. En 1997 et en 1998, il a occupé le poste d'assistant spécial de l'honorable Allan Rock, d'abord au ministère de la Justice, puis au ministère de la Santé. En 2013 et en 2014, il a été président de l'Association du Barreau canadien (division de la Colombie-Britannique), où il a mené des initiatives stratégiques dont la préconisation d'une diversité accrue au Barreau et une aide juridique améliorée. En 2014, il a été membre du Conseil de la magistrature de la Colombie-Britannique où il a recommandé des nominations aux tribunaux provinciaux de cette province. Il est actuellement membre du conseil d'administration de la Legal Services Society de la Colombie-Britannique; à ce titre, il prodigue des conseils concernant l'accès à la justice et la réforme du système juridique. Outre ses activités touchant au domaine du droit, M. Crawford est bénévole auprès du North Shore Girls Soccer Club.
Représentant du public no 2 Stephen (Steve) Hanuse Vancouver, BC Steve Hanuse est originaire de la Première Nation des ʼNa̱mǥis d'Alert Bay, sur l'île de Vancouver. Au cours de ses 26 années de carrière au sein du Service de police de Vancouver, le gendarme Hanuse a travaillé dans diverses communautés. Depuis 2009, il est l'agent de liaison du Service de police auprès de la bande indienne Musqueam. À ce titre, il participe à la mise en œuvre d'initiatives de police communautaires et d'initiatives visant à développer des relations de confiance avec les membres de la bande. Dans le cadre de ses fonctions, le gendarme Hanuse siège au Comité de justice de la bande et au comité du Programme de bien-être communautaire, en plus d'assister à des camps pour les jeunes à risque. En 2012, en reconnaissance de son leadership et de son dévouement, il a reçu le prix Chief Constable R.J. Canuel pour l'excellence dans la prévention du crime dans la communauté. Le gendarme Hanuse a également encadré des jeunes joueurs de soccer avec le Club de soccer de la police de Vancouver et a participé à la collecte de fonds &laquo: COPS for Cancer ».
Représentant du public no 3 Arthur (Art) Sterritt Prince Rupert, BC Art Sterritt est un artiste accompli et un défenseur de l'environnement et du développement durable basé à Prince Rupert. Membre du clan Laxsgiik (Aigle) de la nation Gitga'at de Txałgiu (Hartley Bay), M. Sterritt a étudié la gravure et la sculpture à la Gitanmaax School of Northwest Coast Indian Art. À titre de directeur général des Coastal First Nations (Première Nations côtières), une alliance de Premières Nations sur la côte nord et centrale de la Colombie-Britannique et Haida Gwaii, M. Sterritt a été reconnu pour son leadership et sa capacité à rassembler une diversité de personnes et d'intérêts. Notamment, il a joué un rôle critique dans la création des accords de la Great Bear Rainforest (forêt pluviale du Grand Ours), qui ont protégé des millions d'hectares de la plus importante forêt pluviale côtière restante au monde. Il continue de s'exprimer sur des enjeux liés à la gestion environnementale et économique, notamment en s'opposant aux pipelines et au trafic de pétroliers sur la côte de la Colombie-Britannique.
Comité consultatif à la magistrature : Alberta
Organisme ayant proposé la candidatureNomVilleBiographie
Juge en chef L'honorable Peter W.L Martin Calgary, AB Né à Varel, en Allemagne de l'Ouest, l'honorable Peter W.L Martin a été nommé à la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta en 1998 et à la Cour d'appel en 2005. Avant d'endosser le rôle de juge, le juge Martin a exercé à titre d'avocat avec Evans Martin Wilson de 1995 à 1998. Pendant ce temps, de 1995 à 1996, il a également été président de la Law Society of Alberta. Avant de joindre le secteur privé, le juge Martin a été procureur aux poursuites criminelles et pénales pendant 18 ans au Ministère de la Justice de l'Alberta. Pendant dix ans, il a été affecté à la poursuite des cas les plus graves et compliqués de Calgary et, plus tard, a dirigé les appels en matière criminelle du sud de l'Alberta. Il a comparu devant des tribunaux de tous les paliers judiciaires en Alberta et devant la Cour suprême du Canada. Il a enseigné le droit criminel et donne souvent des conférences avec l'Institut national de la magistrature. Le juge Martin a écrit de nombreux articles portant sur le droit criminel.
ABC Hanan Kamal Campbell Edmonton, AB Hanan Kamal Campbell est avocate à l'interne chez EPCOR Utilities depuis 2008. Elle agit à titre d'avocate générale associée et supervise l'équipe juridique de la plus grande entreprise de service d'eau de la province. Auparavant, Mme Campbell était conseillère juridique au ministère fédéral de la Justice dans la section Droit commercial et droit de la Couronne. De 1996 à 1999, elle a fréquenté la faculté de droit de l'Université de l'Alberta et a obtenu le prix Gordon Wright, QC pour ses compétences supérieures en plaidoirie. Mme Campbell a été coordinatrice des juristes du secteur public de l'Association du Barreau canadien et a siégé au conseil de la City West Child Care Society, une organisation de garderies à but non lucratif.
Barreau Wendy E. Best (c.r.) Calgary, AB Wendy E. Best (c.r.) est associée de Dunphy Best Blocksom LLP et pratique dans le secteur du droit de la famille. Depuis 2008, elle est membre de l'Académie internationale des avocats de la famille. Depuis 1996, elle a siégé au conseil d'administration de l'Institut canadien de recherche sur le droit et la famille, en tant que présidente et vice-présidente de l'institut pendant onze ans. De 1997 à 2003, Mme Best a été membre de l'Alberta Securities Commission, agissant à titre de présidente du comité d'exécution (2002 à 2003), directrice du comité de sélection d'exécution et membre du comité de sélection (2000 à 2003). Elle a également siégé au Conseil des directeurs de la clinique d'aide juridique de l'Université de Calgary. Mme Best a donné de multiples conférences dans les secteurs du droit de la famille, de l'éthique et de la pratique.
Procureur général Michelle Christopher (c.r.) Calgary, AB Michelle Christopher (c.r.) est directrice administrative de la clinique d'aide juridique de l'Université de Calgary. Elle est également professeure associée à la faculté de droit de l'Université de Calgary, où elle enseigne la justice pénale de première année et avancée. Mme Christopher donne également des conférences avec la Legal Education Society of Alberta dans le domaine du droit criminel, des testaments et successions, des plaidoiries en première instance et du droit de la famille, entre autres choses. Avant de travailler à l'Université de Calgary, elle a agi à titre d'avocate-conseil pour le Youth Criminal Defence Office à Calgary. Elle est médiatrice et agente de règlement des conflits à la Cour du Banc de la Reine et a agi en tant que médiatrice pour le Legal Aid Alberta Family Settlement Services. Mme Christopher a été reconnue pour ses contributions remarquables, ayant été nommée au conseil de la Reine en 2016, ayant reçu le Prix de reconnaissance pour services exceptionnels pour services rendus à la communauté et ayant été nommée parmi les 25 avocats les plus influents au Canada en 2014.
Représentante du public no 1 Jennifer N. Davis Lethbridge, AB Jennifer N. Davis est psychologue et enseignante au Centre of Applied Arts and Sciences du Lethbridge College. Elle détient un baccalauréat de l'Université Cornell, un doctorat en psychologie de l'Université McMaster et est membre de l'American Psychological Association. En tant que mère d'une fille transgenre, elle est une activiste et une alliée, engagée à soutenir la communauté trans de l'Alberta. Elle a travaillé avec maintes organisations, dont OUTreach Southern Alberta et la Trans Equality Society of Alberta, afin de revendiquer le respect des droits LGBTQ2 dans les écoles de l'Alberta, une plus grande conscience de l'expérience trans et la reconnaissance explicite de l'identité de genre dans la législation sur les droits de la personne.
Représentante du public no 2 Danika Billie Littlechild Maskwacis, AB Danika Billie Littlechild est une avocate exerçant seule qui demeure et travaille dans la nation crie d'Ermineskin, située à Maskwacis, en Alberta. En 2015, Mme Littlechild a obtenu sa maîtrise de l'Université de Victoria abordant la question des Premières Nations et de la gouvernance de l'eau au Canada. Avant cette date, elle a remporté une bourse en droit comparatif et fédéral des peuples autochtones de l'Université de l'Oklahoma College of Law. Elle exerce dans les domaines du droit autochtone, du droit international, du droit environnemental, de la gouvernance de sociétés à but lucratif et sans but lucratif, et de la gouvernance autochtone. Elle est conseillère juridique consultante pour le Conseil international des traités indiens, une organisation non gouvernementale avec état consultatif général aux Nations Unies. Elle est membre du comité consultatif de l'Assemblée des Premières Nations sur le climat et l'environnement et du comité consultatif technique national sur l'eau. En 2014, Mme Littlechild a été nommée vice-présidente de la Commission canadienne pour l'Unesco.
Représentant du public no 3 Jelle Jeen Van Ens Beaver County, AB Jelle Jeen Van Ens est un travailleur social ayant dédié sa carrière au soutien et à la revendication des populations marginalisées. Il agit actuellement à titre de gestionnaire des services aux familles et aux jeunes pour Boyle Street Community Services, où il travaille avec des clients victimes de racisme et aux prises avec la pauvreté et l'itinérance. Il élabore et gère des programmes qui aident les jeunes de la rue, les personnes ayant des problèmes de santé mentale ou un trouble du spectre de l'alcoolisation fœtale, les familles vivant de la violence conjugale ou où interviennent les services à l'enfance et à la famille, et les clients autochtones confrontés aux effets intergénérationnels du système de pensionnats. En dehors de son travail, M. Van Ens est professeur adjoint d'enseignement clinique à l'Université de l'Alberta. Depuis qu'il a entamé sa carrière en 1987, M. Van Ens a été travailleur en santé mentale en milieu urbain, travailleur d'approche pour l'Association canadienne pour la santé mentale, ainsi que thérapeute en santé mentale pour l'Alberta Health Services.
Comité consultatif à la magistrature : Ontario – Région du Grand Toronto
Organisme ayant proposé la candidatureNomVilleBiographie
Juge en chef L'honorable Sarah E. Pepall Toronto, ON L'honorable Sarah E. Pepall a été nommée à la Cour supérieure de justice de l'Ontario en 1999 et à la Cour d'appel de l'Ontario en 2012. Elle a été reçue au Barreau de l'Ontario en 1978 et, avant sa nomination, était associée chez McMillan Binch. Elle y a pratiqué en contentieux civil et commercial et a participé activement à la gestion, notamment en tant qu'associée directrice du cabinet. Avant sa nomination à la magistrature, elle était également présidente du conseil d'administration de la National MS Society of Canada; membre du conseil d'administration de l'Advocates Society et éditrice de sa publication « The Brief »; et membre du Dickson Circle. À la Cour supérieure, elle a été chef de l'équipe civile puis chef de l'équipe du rôle commercial. Elle a également été présidente de l'Association des juges de la Cour supérieure de l'Ontario.
ABC Arleen Huggins Toronto, ON Arleen Huggins est associée chez Koskie Minsky LLP et dirige le groupe de droit du travail du cabinet. Elle est experte dans les domaines du droit du travail, des droits de l'homme et du contentieux commercial. En tant que femme noire canadienne, elle a reçu en 2016 un Lexpert Zenith Award : Celebrating Diversity and Inclusion pour son travail en tant qu'ancienne présidente de l'Association des avocats noirs du Canada et ancienne directrice du Comité sur l'équité de l'Association du Barreau canadien et du Comité pour l'égalité des chances de l'Association du Barreau de l'Ontario (pour lequel elle a reçu un OBA Linda Adlam Manning Award for Volunteerism). Mme Huggins a également fait partie du comité fondateur de la Clinique juridique africaine canadienne et travaille à l'heure actuelle pour le comité des ressources humaines de Médecins Sans Frontières.
Barreau Emily C. Cole Toronto, ON Emily C. Cole est associée chez Miller Thomson, spécialisée dans le contentieux relatif aux valeurs mobilières et la défense en matière de crimes économiques. Elle a une grande expérience des enquêtes complexes et multijuridictionnelles, ainsi que des poursuites de directeurs et agents de sociétés publiques. Avant de joindre Miller Thomson, elle était avocate plaidante pour la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario, chargée de poursuivre des individus accusés d'avoir enfreint les lois de l'Ontario en matière de valeurs mobilières. Elle a enseigné la plaidoirie à la faculté de droit Osgoode et à l'Université de Toronto pendant plus de dix ans. Citoyenne de la Métis Nation of Ontario, Mme Cole travaille comme mentor auprès des peuples autochtones dans le cadre du programme de mentorat pour l'équité et la diversité du Barreau du Haut-Canada. En tant que bénévole, elle a mis ses talents au service de nombreuses organisations telle que l'Advocates Society, l'Association des anciens élèves de la faculté de droit Osgoode, le Massey Centre (qui offre un logement et des ressources aux jeunes femmes enceintes ou mères), et le Fonds d'action et d'éducation juridiques pour les femmes (FAEJ).
Procureur général Rosella Cornaviera Cobourg, ON Rosella Cornaviera est conseillère générale au Bureau des avocats de la Couronne - Droit criminel à Toronto. Au cours de ses 28 années de carrière au service de la Couronne, Mme Cornaviera a mené des poursuites et des appels en droit criminel devant des tribunaux de tous niveaux en Ontario et devant la Cour suprême du Canada. Elle a participé à de nombreux comités et tables rondes sur différents aspects de droit criminel, et notamment le groupe d'experts en matière de violence conjugale, la table ronde sur les libertés civiles, et le comité d'implémentation Debwewin, qui a pour but d'augmenter la représentation autochtone dans les jurys. De 2014 à 2016, Mme Cornaviera a été directrice adjointe de la politique criminelle, travaillant sur les problèmes liés à la politique et aux réformes juridiques, et notamment pour la justice autochtone et de la jeunesse, la violence sexuelle et la santé mentale. Elle a travaillé bénévolement pour le Réseau ontarien d'éducation juridique et le Fonds d'action et d'éducation juridiques pour les femmes, et a fait partie du conseil d'administration du College-Montrose Children's Place.
Représentant du public no 1 Keith Forde Toronto, ON Keith Forde a servi pendant plus de 38 ans au sein du Service de police de Toronto, incluant à titre de chef de police adjoint de 2005 à 2010. Originaire de la Barbade, M. Forde a été le premier chef adjoint noir dans l'histoire du Service de police de Toronto. Au cours de sa carrière, il a dirigé plusieurs grands projets axé sur la diversité et la formation, y compris d'initiatives visant à améliorer les relations avec les jeunes et à recruter et promouvoir des minorités visibles, des autochtones et des femmes. M. Forde est actuellement un arbitre avec la Commission d'indemnisation des victimes d'actes criminels. Il siège également sur le conseil d'administration d'Innocence Canada et sur le comité de gestion du Toronto Caribbean Festival. 
Représentante du public no 2 Helen (Au) Hayward Toronto, ON Avant de joindre Western Management Consultants, Helen (Au) Hayward servait la population de l'Ontario en tant que directrice générale de deux agences provinciales et administratrice en chef de ministères de la justice. Tirant profit de sa grande expérience, Mme Hayward est spécialisée dans l'assistance aux clients du secteur public et des organisations à but non lucratif. Dans le cadre de son travail, elle apporte une vision et une expertise uniques dans la gouvernance de conseil, la planification stratégique et la mise en œuvre de changements. Une Canadienne née à Hong Kong, Mme Hayward a été décrite comme « Leader in Action » dans DiverseCity Counts 2010 par l'Université Ryerson. En 2008, elle a reçu le Lifetime Achievement Award for Outstanding Leadership (prix du leadership) du Strategic Leadership Forum pour ses services d'utilité publique. Mme Hayward donne de son temps aux secteurs de la santé et de l'éducation postsecondaire. Elle siège notamment au conseil d'administration de Sunnybrook Health Sciences et a présidé les conseils d'administration du Seneca College et du Yee Hong Centre for Geriatric Care (Centre de soins gériatriques).
Représentant du public no 3 Bruce Rivers Toronto, ON Bruce Rivers est directeur général de la Covenant House, le plus grand organisme de services destinés aux jeunes sans abri du Canada. La Covenant House offre un éventail de services, allant du logement et des soins de santé à des programmes de formation professionnelle et de santé mentale, aux jeunes de 16 à 24 ans. M. Rivers est un travailleur social et un spécialiste de la protection de l'enfance; il a occupé pendant 16 ans le poste de directeur général de la Société d'aide à l'enfance de Toronto. Il a également été président directeur général de l'organisme Community Living Toronto et directeur général du Secrétariat au bien être de l'enfance au sein du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse de l'Ontario. Il joue un rôle actif dans le domaine de la recherche, est un ardent défenseur de la cause des jeunes et s'exprime souvent publiquement sur ce sujet.
Comité consultatif à la magistrature : Ontario – Est et Nord
Organisme ayant proposé la candidatureNomVilleBiographie
Juge en chef

Juge principale régionale Warkentin

Ottawa, ON L'honorable Bonnie R. Warkentin est la juge principale régionale de la Cour supérieure de justice de l'Ontario pour la région du nord-ouest, basée à Thunder Bay. Elle a été nommée à la Cour supérieure de justice en 2008 et nommée juge suppléante du territoire de Nunavut en 2010. Elle a présidé dans les régions du nord-ouest et de l'est de l'Ontario. De 2012 à 2015, elle a présidé le comité consultatif à la magistrature pour l'Ontario – Est et Nord. La juge Warkentin possède de l'expérience dans tous les secteurs de service de la Cour supérieure (droit criminel, civil et de la famille), et notamment dans les affaires civiles et criminelles complexes. Avant sa nomination à la Cour supérieure, la juge Warkentin était conseillère du Barreau du Haut-Canada et a présidé ou dirigé plusieurs comités et forces opérationnelles. Plus particulièrement, elle a été la première femme présidente du Comité des finances de toute l'histoire du Barreau.
ABC Juliet Knapton Ottawa, ON Après avoir été auxiliaire juridique à la Cour fédérale du Canada, Juliet Knapton s'est attachée à établir une pratique du contentieux du côté du demandeur. Elle est désormais professeure auxiliaire à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa. Elle donne des cours de niveaux supérieurs en plaidoirie, à l'université et au club de plaidoirie d'Ottawa. Fille d'immigrants sino-malaisiens et anglais, Mme Knapton a également été enseignante à Lahore et Karachi, au Pakistan, ainsi qu'à Pereira, en Colombie. Elle a été reconnue pour son dévouement à la communauté en tant que présidente du Comité pour l'égalité et de la force opérationnelle bénévole de l'Association du Barreau de l'Ontario.
Barreau Marisa Victor Ottawa, ON Avant de créer son propre cabinet d'avocats, Marisa Victor était conseillère juridique à la commission chargée de l'enquête sur l'explosion du vol 182 d'Air India. Elle a ensuite pratiqué au sein du cabinet Fasken Martineau DuMoulin avant de joindre Greenspon, Brown & Associates. À l'heure actuelle, Mme Victor est avocate exerçant seule dans les secteurs du préjudice personnel du demandeur, de la diffamation et du droit du travail. Avant de faire ses études de droit, elle a obtenu une maîtrise en études de l'environnement à l'Université de York, ainsi qu'une maîtrise de lettres au King's College de Londres, en Angleterre. Mme Victor siège également en tant que membre aux Tribunaux de la sécurité, des appels en matière de permis et des normes Ontario.
Procureur général Celina Reitberger Thunder Bay, ON Celina Reitberger est directrice exécutive des Services juridiques Nishnawbe-Aski à Thunder Bay. Elle a rejoint Nishnawbe-Aski en 1996, et depuis ce temps, a occupé de nombreux rôles au sein de l'organisation, y compris les positions de coordinatrice de la justice réparatrice, directrice de « Talking Together » (Parlons ensemble), et directrice de développement de la justice communautaire. Membre du Barreau de l'Ontario depuis 1980, Mme Reitberger a été une avocate exerçant seule pendant 16 ans, avec une emphase sur le droit criminel, familial, civil et autochtone. Avant d'étudier le droit, elle a enseigné les mathématiques au secondaire dans les conseils scolaires de Nipigon Red Rock et Lakehead. Mme Reitberger est impliquée dans de nombreuses initiatives axées sur la justice autochtone et l'équité. Elle était une directrice fondatrice de l'Association nationale des juristes métis et siège actuellement au comité consultatif pour la création d'un tribunal pour les peuples autochtones à Thunder Bay. Elle siège à plusieurs conseils d'administration, incluant le comité Negahneewin de Confederation College, le comité exécutif du Service de police de Thunder Bay sur les enjeux autochtones et la diversité, et le comité consultatif autochtone de la faculté de droit Bora Laskin. Durant son temps libre, Mme Reitberger fait du bénévolat auprès des jeunes de sa collectivité. Notamment, elle est depuis cinq ans une entraîneuse de danse carrée à l'école secondaire Dennis Franklin Cromarty et elle accompagne des étudiants sur la route d'hiver reliant quatre Premières Nations.
Représentante du public no 1 Mary Kloosterman Odessa, ON Mary Kloosterman est PDG du YMCA de Kingston depuis 2008. Dans le cadre de ses fonctions, elle a noué des partenariats durables avec d'autres organisations et a renforcé la capacité du YMCA d'être un agent de changement important au sein de la collectivité. Diplômée de l'Université Queen's, Mme Kloosterman participe également activement à des travaux bénévoles dédiés à la santé mentale des enfants. Mme Kloosterman occupe actuellement des postes de direction au sein des conseils d'administration de deux organisations : Pathways pour les enfants et les jeunes, un organisme fournissant des services aux enfants atteints d'autisme et de divers problèmes de santé mentale, ainsi que Santé mentale pour enfants Ontario.
Représentante du public no 2 Antje McNeely Odessa, ON   Antje McNeely a servi pendant plus de 30 ans au sein des services policiers de Kingston, plus récemment à titre de chef adjointe (de 2011 à nos jours) et de chef intérimaire de la police (de septembre 2012 à juillet 2013). Tout au long de sa carrière, la chef adjointe McNeely a lutté contre la violence conjugale et sexuelle, notamment en étant l'une des principales intervenantes du Kingston Frontenac Anti-Violence Coordinating Committee (Comité de coordination contre la violence de Kingston Frontenac). Sur le plan communautaire, la chef adjointe McNeely agit à titre de bénévole à la Helen Henderson Care Home pour les personnes âgées et siège au conseil d'administration de la Société John Howard de Kingston. En reconnaissance de ses réalisations bénévoles et professionnelles, la chef adjointe McNeely a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II et, en 2015, elle a été nommée membre de l'Ordre du mérite des corps policiers.
Représentant du public no 3 Pierre Riopel Alban, ON Pierre Riopel a poursuivi une carrière d'enseignant et de haut gestionnaire dans le domaine de l'éducation pendant 30 ans, principalement dans le nord-est de l'Ontario. Actuellement à la retraite, il a été jusqu'à récemment président du Collège Boréal. Avant d'occuper ce poste, M. Riopel a assumé diverses fonctions de direction au sein du Conseil scolaire public du Grand Nord de l'Ontario et a contribué à la formation de futurs enseignants à l'École des sciences de l'éducation de l'Université Laurentienne. Au début de sa carrière, M. Riopel a enseigné à l'école secondaire pendant sept ans diverses matières telles que le français, le droit, l'histoire et la géographie. Fier Franco-Ontarien et fervent croyant du pouvoir de l'éducation, M. Riopel a de profondes racines dans sa province et sa collectivité. Il siège actuellement aux conseils d'administration de l'Université de Sudbury et de la Société historique du Nouvel-Ontario en plus de s'engager bénévolement auprès d'autres organismes.
Comité consultatif à la magistrature : Québec – Ouest
Organisme ayant proposé la candidatureNomVilleBiographie
Juge en chef L'honorable Nicholas P. Kasirer Montreal, QC L'honorable Nicholas P. Kasirer a été nommé à la Cour d'appel du Québec en 2009. Avant sa nomination, il était professeur de droit et directeur du Centre de recherche en droit privé et comparé du Québec à l'Université McGill, où il a également été doyen de la Faculté de droit entre 2003 et 2009. Après avoir été auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada, il a été assermenté au Barreau du Québec en 1987. Il a obtenu un doctorat honoris causa de l'Université de Sherbrooke en 2012. Le juge Kasirer enseigne dans le cadre du Séminaire pour les nouveaux juges fédéraux. Il est également vice-président de la Conférence des juges des cours supérieures du Québec, membre du conseil d'administration de la Fondation pour la recherche juridique, et membre du comité pour l'accès à la justice en anglais du Barreau de Montréal. Il a écrit plus d'une douzaine d'ouvrages et de nombreux articles. Il a reçu plusieurs prix, dont le Prix de la Fondation du Barreau, le John W. Durnford Law Teaching Award, la Principal David Johnson Medal de l'Université McGill, et la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II. Le juge Kasirer est également membre de la Société royale du Canada.
ABC Karine Joizil Terrebonne, QC Depuis son entrée au Barreau du Québec en 2001, Karine Joizil a développé des compétences en matière de contentieux administratif et commercial. En 2014, elle joint le cabinet Belleau Lapointe S.E.N.C.R.L. Auparavant, elle était associée d'une importante firme internationale. Depuis 2005, elle enseigne le droit public et le droit administratif à titre de chargée de cours à l'École du Barreau du Québec. En plus de sa carrière juridique, Me Joizil est activement impliquée dans sa communauté. Elle est présidente du conseil d'administration de la Société québécoise de récupération et de recyclage. Au fil du temps, elle a été impliquée auprès de Tangente, du Réseau québécois de procréation assistée, du YMCA, du Fonds des petits miracles de l'Hôpital Royal Victoria, à la Jeune chambre de commerce haïtienne et au Cercle des jeunes leaders de la Fondation du CHU Sainte-Justine. Me Joizil est récipiendaire de nombreux prix et distinctions, dont le prix &laquo: Jeune leader politiquement engagée » de la Jeune chambre de commerce haïtienne reçu en 2009. Elle a également été récipiendaire, en 2008, du prix « Avocat de l'année » dans la catégorie litige civil et commercial de l'Association du Jeune Barreau de Montréal. En 2007, elle a été nommée lauréate du Mois de l'histoire des Noirs.
Barreau L'honorable Louise Mailhot, Ad. E. Montreal, QC Ancienne juge à la Cour d'appel du Québec et ancienne vice-présidente de l'Union internationale des magistrats, l'honorable Louise Mailhot, Ad. E. est aujourd'hui conseillère et mentor pour les groupes de pratique en droit du travail et du contentieux de Fasken Martineau. Auteure prolifique, elle continue de contribuer à plusieurs publications juridiques au sujet du système juridique au Canada et à l'étranger. En tant que conférencière à l'international, l'honorable Louise Mailhot traite de problèmes critiques tels que l'éthique et la discipline juridique, la réforme de la justice civile, la rédaction judiciaire, et l'histoire des femmes canadiennes dans le droit. En 1965, elle a été la première femme avocate stagiaire à joindre le cabinet Martineau Walker. Elle a ensuite pratiqué en droit public et du travail. En 1974, elle a été la première femme élue au comité exécutif du Barreau du Québec. En 1980, elle a été nommée à la Cour supérieure du Québec et, en 1987, elle a été la première femme nommée à la Cour d'appel du Québec à Montréal. De 1996 à 2005, elle a été élue vice-présidente de l'Union internationale des magistrats. Depuis 2005, elle est la représentante de l'Union internationale des magistrats auprès des Nations Unies.
Procureur général Lucie Lalonde Gatineau, QC Membre du Barreau du Québec depuis 1985, Lucie Lalonde a une pratique concentrée en droit familial, médiation, droit civil et droit collaboratif. De 2009 à 2010, elle était bâtonnière du Barreau de l'Outaouais. Elle est actuellement présidente du Comité Hull Strasbourg ; à ce titre, elle organise des échanges entre le Barreau de l'Outaouais et celui de Strasbourg. Me Lalonde a également contribué à la formation professionnelle en enseignant des cours à l'Université d'Ottawa et le Barreau du Québec. En reconnaissance de ses contributions, en 2014, Me Lalonde a reçu le mérite du Barreau de l'Outaouais. Au-delà de son engagement envers sa profession, elle a contribué à sa communauté en tant que présidente du Centre de santé et de services sociaux de Papineau (2008 à 2015) et du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (depuis 2015).
Représentant du public no 1 Louis Charette Montreal, QC Louis Charette est associé à Lavery, de Billy. Il est reconnu au niveau national pour son expertise en droit du contentieux civil, des transports, de la fiabilité des produits et de l'aviation. Diplômé de l'Université McGill, il a été nommé au Barreau du Québec en 1995 et au Barreau de l'Ontario en 1998. En plus de son expérience, Me Charette a enseigné les procédures civiles à la Faculté de droit de l'Université McGill. Il contribue activement au sein de sa communauté, notamment par son engagement auprès du Comité sur la diversité de l'International Association of Defense Counsel (Conseil de l'association de défense internationale). En tant qu'homme ouvertement gai, il met à profit sa vocation et ses talents juridiques pour faire progresser les droits des LGBTQ2 en tant que co-président du Forum sur l'orientation et l'identité sexuelles de la division québécoise de l'Association du Barreau canadien, et grâce à son travail avec le Groupe de recherche et d'intervention sociale (GRIS) de Montréal. Ce groupe a pour but d'encourager une meilleure compréhension des réalités de la communauté homosexuelle et bisexuelle.
Représentante du public no 2 Ruth Kovac Côte Saint-Luc, QC Ruth Kovac est une conseillère municipale de la Ville de Côte Saint-Luc. Élue pour la première fois en 1990, elle a participé à d'innombrables initiatives communautaires, notamment la construction de nouvelles installations intergénérationnelles, d'une piscine et d'un centre communautaire à Côte Saint-Luc. Mme Kovac siège au conseil d'administration de l'Hôpital Mont-Sinaï et, fait digne de mention, elle a organisé plus de 30 collectes de sang pour Héma-Québec et l'Hôpital Mont-Sinaï. Née en Europe de parents ayant survécu à l'Holocauste, Mme Kovac est une fière Canadienne qui contribue à sa communauté.
Représentant du public no 3 Jean Perras Chelsea, QC De 1993 à 2009, Jean Perras a d'abord été conseiller municipal, puis maire de Chelsea (Québec). Au cours de cette période passée au sein de l'administration municipale, M. Perras s'est intéressé de près au développement durable, afin de contribuer à faire de Chelsea une municipalité modèle dans les domaines du développement social, environnemental et économique. La ville a reçu des prix pour ses initiatives novatrices comme le programme H2O Chelsea, axé sur la gestion des ressources en eau. Avant de faire son entrée dans le monde municipal, M. Perras a travaillé pendant 20 ans dans le domaine du développement international, notamment à l'Agence canadienne de développement international, à Jeunesse Canada Monde et au sein du Programme des Nations Unies pour le développement. Depuis quelques années, M. Perras agit à titre de conseiller expert dans le cadre de la planification stratégique à l'échelle municipale. Il siège actuellement au conseil de l'organisme Sentinelle de la rivière des Outaouais. 
Comité consultatif à la magistrature : Terre-Neuve-et-Labrador
Organisme ayant proposé la candidatureNomVilleBiographie
Juge en chef L'honorable Charles W. White St. John's, NL L'honorable Charles W. White a été nommé à la Cour d'appel de Terre-Neuve-et-Labrador en 2009. En 1968, le juge White a obtenu son baccalauréat en commerce de l'Université Memorial de Terre-Neuve. En 1971, il a obtenu son diplôme en droit de la Dalhousie Law School, puis en 1972, il a été admis au Barreau de Terre-Neuve-et-Labrador. Avant sa nomination à la magistrature, il a exercé au sein du cabinet White Ottenheimer and Baker. Il a aussi joué un rôle important dans la profession juridique et dans sa collectivité en agissant à titre de président de la Commission d'examen du Code criminel et du conseil d'administration de l'Université Memorial.
ABC Twila E. Reid Logy Bay, NL Associée du cabinet Stewart McKelvey, Twila E. Reid a développé ses compétences dans les domaines du droit du travail et de l'emploi, du droit administratif et du litige commercial. Elle a plaidé devant les tribunaux de tous les niveaux à Terre-Neuve-et-Labrador, de même que devant de nombreux tribunaux administratifs et d'arbitres. Mme Reid est très impliquée dans sa collectivité et dans son milieu de travail. Elle est présidente de la section du droit administratif de l'Association du Barreau canadien, directrice du Newfoundland and Labrador Sexual Assault Crisis and Prevention Centre et directrice de la School Lunch Association. Ancienne directrice du Conseil du statut de la femme de St. John's, Mme Reid écrit abondamment sur l'importance de la diversité dans le système juridique.
Barreau Gladys Dunne St. John's, NL Gladys Dunne a été admise au Barreau de Terre-Neuve-et-Labrador en 1991. Elle exerce depuis dans les domaines du droit de la famille, du droit immobilier, du préjudice personnel et des testaments. En marge de sa pratique, Mme Dunne sert d'arbitre pour le Collège des médecins et chirurgiens et la Commission des droits de la personne de la province, ainsi que pour la Force constabulaire royale de Terre-Neuve. Elle siège aux Commissions de révision des évaluations foncières de deux municipalités. Elle est également membre du Newfoundland and Labrador Council of Health Professionals. Mme Dunne a agi à titre de conseillère juridique pour des organismes sans but lucratif tels que la Société canadienne de la Croix-Rouge (division de Terre-Neuve-et-Labrador) et Habitat pour l'humanité.
Procureur général Derek P. Ford Bishop's Falls, NL Derek P. Ford est associé du cabinet Jewer & Ford, où il travaille dans les domaines du droit criminel, du droit familial et du litige civil. Avant de passer au secteur privé, M. Ford travaillait à titre d'avocat-conseil à la Commission d'aide juridique de Terre-Neuve-et-Labrador à Grand Falls-Windsor. Avant de déménager à Grand Falls-Windsor, M. Ford a vécu au Labrador, où il était directeur régional pour la Commission d'aide juridique à Wabush et avocat-conseil avec l'aide juridique à Happy Valley-Goose Bay. M. Ford fait beaucoup de bénévolat au sein de sa collectivité, en agissant à titre de vice-président (relations publiques) du Club Rotary de Grand Falls-Windsor, de vice-président des Toastmasters de Grand Falls-Windsor et d'ancien président et secrétaire de l'Association de hockey mineur de Bishop's Falls. Il a aussi été président du comité de l'école primaire Helen Tulk et il fait du bénévolat pour les scouts de Grand Falls-Windsor. De 2008 à 2010, il a été instructeur puis officier de l'instruction pour les Cadets royaux de l'Armée canadienne à Happy Valley-Goose Bay et à Labrador City.
Représentant du public no 1 Remzi Cej St. John's, NL Remzi Cej est arrivé à Terre-Neuve-et-Labrador en 2000 alors qu'il était un adolescent réfugié du Kosovo. Pendant ses études, il a commencé à faire du bénévolat auprès d'organismes comme War Child Canada et Amnistie internationale. Il a obtenu son baccalauréat de l'Université Memorial et, en tant que boursier de la fondation Cecil Rhodes, une maîtrise ès philosophie en relations internationales de l'Université d'Oxford. En 2011, il a été choisi comme Fellow en politique publique d'Action Canada. M. Cej travaille actuellement en tant que directeur, Politiques en matière de compétences et de formation pour le Department of Advanced Education, Skills and Labour de la province. M. Cej se consacre à la défense des droits des minorités religieuses et sexuelles au Canada, incluant les Canadiens de confession musulmane et les LGBTQ2. À titre de président de la Commission des droits de la personne de Terre-Neuve-et-Labrador, poste qu'il occupe depuis 2011, il a contribué à ajouter &laquo: identité sexuelle » et &laquo: expression sexuelle » à la liste des motifs de discrimination illicites en vertu de la Loi sur les droits de la personne de la province.
Représentante du public no 2 Cathy Follett Grand Bank, NL Cathy Follett œuvre au sein de sa collectivité depuis plus de 20 ans en tant que secrétaire pour la ville de Grand Bank, une communauté de pêcheurs située au sud de la péninsule de Burin. Originaire de Grand Bank, elle a obtenu un baccalauréat et des certificats en administration des affaires et en administrations municipales de l'Université Memorial. Elle est ensuite retournée à sa ville natale en 1993 pour entamer sa carrière avec la municipalité. Mme Follett a été chef des Brownie, présidente du Club Kinette de Grand Bank et membre du comité de Burin Peninsula Voice Against Violence. Chaque année, elle se porte bénévole pour organiser plusieurs dîners pour les personnes âgées de sa communauté, ainsi que les programmes annuels de la fête du Canada et du jour du Souvenir à Grand Bank.
Représentante du public no 3 Madelyn Kelly Happy Valley-Goose Bay, NL   Madelyn Kelly est une professeure à la retraite et ancienne conseillère municipale de Happy Valley-Goose Bay, au Labrador. Elle a obtenu son baccalauréat et son baccalauréat en éducation de l'Université Memorial, et a enseigné l'anglais et la littérature à l'école publique pendant 32 ans. Après son départ à la retraite, elle a été élue au conseil municipal de Happy Valley-Goose Bay pendant huit ans. Dans le cadre de ses fonctions, elle a siégé à des comités consacrés entre autres au développement économique, au tourisme et à la coopération communautaire en plus d'aider à organiser les Labrador Winter Games. En reconnaissance de ses années de service, Mme Kelly a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II et le Wayne Earle Community Service Award des Community Councils du Labrador. Après sa retraite, Mme Kelly a également passé cinq ans avec le College of the North Atlantic, où elle a enseigné dans le programme Option métiers et technologie pour femmes et dans l'Aboriginal Cadet Program, qui prépare des jeunes autochtones pour une carrière avec la GRC.
Comité consultatif à la magistrature : Île-du-Prince-Édouard
Organisme ayant proposé la candidatureNomVilleBiographie
Juge en chef L'honorable Wayne D. Cheverie Charlottetown, PE 'honorable Wayne D. Cheverie a été nommé à la Cour suprême de l'Île-du-Prince-Édouard en 2001. Le juge Cheverie est titulaire d'un baccalauréat de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard et d'un baccalauréat en droit de l'Université Dalhousie. De 1977 à 1986, il a été associé au sein du cabinet Campbell, Lea, Cheverie, Michael, McConnell & Pigot. Le juge Cheverie a été élu à l'Assemblée législative en tant que député de la circonscription du 5e Queens en 1986, puis il a été réélu en 1989, 1993 et 1996. Pendant sa carrière au gouvernement provincial, il a occupé divers postes, dont ceux de leader parlementaire du gouvernement, de ministre de la Justice, de procureur général, de ministre du Travail, de ministre de la Santé et des Services sociaux, et de trésorier provincial. De 1997 à 2001, le juge Cheverie a été président de la Commission de réglementation et d'appels de l'Île. Le juge Cheverie est également un ancien chargé de cours à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard et a déjà agi à titre de directeur du Bureau des services catholiques à la famille.
ABC Krista J. MacKay (c.r.) Summerside, PE Krista J. MacKay (c.r.) est une avocate avec la commission d'aide juridique de l'Île-du-Prince-Édouard à Summerside. Elle représente des clients à faible revenu impliqués dans des instances en matière de droit criminel et de droit de la famille. Avant de se joindre à l'équipe de l'aide juridique, en 2015, elle était une associée au sein du cabinet Cox & Palmer (autrefois Patterson Palmer), où elle travaillait sur tous les types de litiges. À l'extérieur de la pratique du droit, Mme MacKay est engagée auprès de sa collectivité de diverses façons. Elle siège actuellement au conseil d'administration de Community Connections, un organisme sans but lucratif qui fournit des services aux adultes ayant une déficience intellectuelle. De 2010 à 2013, elle a agi à titre de présidente du PEI Mental Health Review Board (Conseil de révision de la santé mentale de l'Île-du-Prince-Édouard). Mme MacKay est également une entraîneuse certifiée de patin artistique de niveau II du Programme national de certification des entraîneurs depuis plus de 20 ans et a entraîné des patineurs artistiques de tous âges.
Barreau Nancy E. Birt (c.r.) Charlottetown, PE   Nancy E. Birt (c.r.) est une associée fondatrice du cabinet Birt & McNeill avocats et conseillers juridiques. Établie en 1993, la firme est la première et la seule à n'être composée que de femmes à l'Île-du-Prince-Édouard. Mme Birt pratique le droit des sociétés et le droit commercial, le droit administratif, le droit immobilier et le droit successoral. Elle contribue depuis longtemps à la profession juridique ; elle a notamment agi à titre de présidente du Barreau de l'Île-du-Prince-Édouard (2014-2015) et de l'Association du Barreau canadien – bureau de l'Île-du-Prince-Édouard (2011-2012). Elle s'engage auprès d'enjeux touchant particulièrement les femmes de la profession. Elle a enseigné la composante sur l'égalité des sexes dans le cadre du cours de préparation au Barreau provincial depuis 20 ans et a organisé des événements dans le cadre du Forum des avocates. Depuis 2008, elle agit à titre de présidente du conseil provincial des relations de travail. Mme Birt a trois enfants et est une bénévole dévouée au sein de sa collectivité.Elle s'engage également auprès des écoles locales et des organismes communautaires ; récemment, elle a agi à titre de présidente de la Colonel Gray High School Education Foundation (Fondation de l'école secondaire Colonel Gray) et du marché de Noël de l'école.
Procureur général Erin T. Mitchell Mermaid, PE Erin T. Mitchell est sous-ministre et sous-procureure générale pour le ministère de la Justice et de la Sécurité publique de l'Île-du-Prince-Édouard. Au cours de sa carrière, elle a travaillé dans le secteur public et le secteur privé. Après son admission au Barreau de l'Île-du-Prince-Édouard, elle a pratiqué le droit à Charlottetown, plus particulièrement le droit pénal. En 2010, elle a joint le ministère de la Justice et de la Sécurité publique en tant que directrice des services de politiques et de respect de la vie privée. Mme Mitchell détient un baccalauréat en droit de l'Université du Nouveau-Brunswick, une maîtrise en religion et culture de l'Université Wilfrid Laurier et un baccalauréat en religion et études classiques de l'Université Bishop's.
Représentante du public no 1 Nadine A. DeWolfe Charlottetown, PE Nadine A. DeWolfe est une psychologue clinicienne et superviseure au sein du service de psychologie pour enfants et adolescents de l'Île-du-Prince-Édouard. Elle a obtenu son doctorat en psychologie clinique de l'Université Dalhousie en 1998 et, depuis ce temps, elle a travaillé en tant que clinicienne en pratique publique. La docteure DeWolfe travaille auprès de jeunes enfants et de leurs familles venant de partout dans la province, en particulier en qui concerne les troubles du spectre de l'autisme et d'autres problèmes de développement ou de comportement. Elle s'efforce de fournir d'excellents soins à toutes les familles qui viennent la consulter et elle s'engage à améliorer la qualité des services offerts aux enfants et aux familles ayant des besoins complexes en matière de soins de santé. Elle agit à titre de présidente de la PEI Psychologists Registration Board (Conseil d'agrément des psychologues de l'Île-du-Prince-Édouard ) et elle est la présidente sortante de la Psychological Association of PEI (Association des psychologues de l'Île-du-Prince-Édouard). Elle a également parlé aux médias et a présenté des colloques sur des sujets visant à renforcer la confiance, l'estime de soi et la résilience des jeunes. La docteure DeWolfe a trois filles et est une bénévole active au sein de sa paroisse et dans les écoles que fréquentent ses filles.
Représentante du public no 2 Mary MacInnis Stratford, PE La carrière professionnelle de Mary MacInnis a duré plus de 32 ans auprès de la Banque Royale du Canada (RBC). Elle a été l'une des premières femmes à devenir une directrice de succursale RBC au Canada atlantique et occupe aujourd'hui le poste de Community Market Manager pour RBC Île-du-Prince-Édouard. En dehors du travail, Mme MacInnis a prêté son énergie et son sens d'affaires à un large éventail de causes caritatives. Elle siège actuellement au conseil d'administration de la fondation de l'hôpital Queen Elizabeth et est membre active du chapitre de l'Île-du-Prince-Édouard de 100 Women Who Care, de l'Association des femmes en affaires et de la Chambre de commerce du Grand Charlottetown, entre autres organisations. Mme MacInnis croit que toutes les contributions des bénévoles, petites ou grandes, sont essentielles pour appuyer nos collectivités. Au fil des ans, elle a organisé des collectes de fonds et des événements communautaires et participé à des activités de protection de l'environnement, y compris des projets d'assainissement des cours d'eau et la plantation d'arbres. Elle a fait du bénévolat pour Habitat pour l'humanité, a préparé des repas pour une soupe populaire, et a servi de directrice d'équipe et de présidente des campagnes de financement pour plusieurs équipes de hockey et de baseball mineur – pour ne citer qu'une sélection de ses nombreuses activités de bénévolat.
Représentante du public no 3 Ann Sherman Charlottetown, PE Ann Sherman est une éducatrice dans le domaine juridique et une défenseure de l'accès à la justice. Durant près de 20 ans, elle a agi à titre de directrice générale de la Community Legal Information Association (CLIA) de l'Île-du-Prince-Édouard. Elle n'est pas une avocate, mais elle déploie des efforts afin de combler les lacunes en matière d'accès aux services juridiques, en fournissant des renseignements juridiques clairs et convaincants aux membres du public. En plus de son travail au sein de la CLIA, Mme Sherman a été commissaire de la Commission des droits de la personne de l'Île-du-Prince-Édouard de 2004 à 2009. Elle agit actuellement à titre de présidente du Premier's Action Committee on Family Violence Prevention (Comité d'action du premier ministre chargé de la prévention de la violence familiale). Mme Sherman a assumé des rôles de leadership au sein du Club Rotary, d'AIDS PEI et de l'Association canadienne pour les Nations unies, entre autres organisations.

Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jody Wilson-Raybould Justice Canada Droit

Date de modification :