Discours Article provenant de  Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada

Notes d'allocution pour John McCallum, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada à l'occasion d'une cérémonie de citoyenneté tenue à la Cour suprême du Canada marquant le 70e anniversaire de la première cérémonie de citoyenneté au Canada

Ottawa (Ontario)
Le 3 janvier 2017

Tel que prononcé

Merci beaucoup. Mesdames, Messieurs, et, surtout, nos 26 nouveaux Canadiens, bonjour. Je suis très heureux d’être parmi vous aujourd’hui. Permettez-moi d’abord de reconnaître que nous nous trouvons sur le territoire traditionnel du peuple algonquin. Vous savez sans doute que les peuples autochtones ont joué un rôle primordial dans l’histoire de notre pays, qu’ils occupent toujours un rôle capital de nos jours, et que leur rôle sera tout aussi essentiel à l’avenir.

J’oserais dire que participer aux cérémonies de citoyenneté constitue l’une des tâches les plus importantes, et certainement les plus agréables, que j’accomplis à titre de ministre de l’Immigration, et la cérémonie d’aujourd’hui est très spéciale. Vous êtes tous très importants, et l’accent se trouve sur vous, comme il le devrait. Toutefois, la cérémonie d’aujourd’hui est d’autant plus spéciale, car nous nous trouvons dans la Cour suprême du Canada, l’endroit où la première cérémonie de citoyenneté a été tenue il y a 70 ans jour pour jour, présidée par Mackenzie King, le premier ministre du Canada à l’époque.

M. King a accueilli des nouveaux citoyens, mais, dans le discours qu’il a prononcé, il n’a pas dit qu’il était lui‑même devenu nouveau citoyen. Il a été le citoyen canadien 001, car ce moment-là a été la première fois de l’histoire qu’un Canadien ait prêté le serment de citoyenneté canadienne. La cérémonie d’aujourd’hui est aussi très importante parce qu’elle est la première cérémonie de citoyenneté canadienne de l’an 2017, l’année qui marque le 150e anniversaire du Canada. Je vous souhaite donc une bienvenue très spéciale en cette journée très spéciale.

Comme nous sommes à la Cour suprême, il est tout à fait à propos de vous dire que le Canada est un pays régi par la primauté du droit. La Cour suprême a fait un travail exceptionnel pour mettre en œuvre et façonner la Charte canadienne des droits et libertés. Mais le Canada est également un pays qui valorise sa liberté. Comme l’a dit l’un de nos premiers ministres les plus connus, sir Wilfrid Laurier : « Le Canada est libre et la liberté est sa nationalité ».

Le Canada est un pays régi par la primauté du droit, un pays où règne la liberté, et un pays qui valorise la diversité. Je vois la diversité quand je regarde dans cette salle, et je dis, à vous et à tous les Canadiens, que nous accueillions tout le monde, quelle que soit la couleur de la peau ou la religion de la personne. Nous accueillions toutes les personnes au Canada, et votre contribution à la diversité de notre pays sera formidable.

Enfin, le Canada est un pays bilingue, et donc je suis très heureux de vous accueillir d’une façon chaleureuse et directe en tant que nouveaux citoyens de notre pays, le Canada. Je n’ajouterai qu’une dernière chose en ce qui a trait à vos droits et à vos responsabilités à titre de citoyens. Les familles de certains de mes amis francophones du Québec, peut-être même celle de ma collègue ici présente, sont Canadiennes depuis 300 ans ou plus.

Je dirais que, dans mon cas, ma famille est au Canada depuis peut‑être 150 ans. Dans votre cas, dans une demi-heure, vous aurez été Canadiens depuis 20 minutes. Mais, je tiens à vous dire que cela n’a pas d’importance si vos racines canadiennes remontent à 300 ans, à 100 ans, ou que vous soyez Canadiens que depuis 20 minutes, car nous sommes tous égaux sur le plan des droits et des responsabilités en tant que Canadiens.

Que votre famille soit canadienne depuis 300 ans ou depuis 20 minutes, nous sommes tous Canadiens. Nous sommes tous égaux en termes de nos droits et de nos responsabilités. Je vous souhaite, à tous et à toutes, une bienvenue chaleureuse et ouverte à la famille canadienne ainsi qu’une excellente journée. Merci.


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. John McCallum Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada Gouvernement et vie politique

Date de modification :