Document d'information Article provenant de  Agence spatiale canadienne

Astroskin

Fonctionnement

Le maillot Astroskin, développé par l'entreprise montréalaise Carré Technologies Inc., comprend des capteurs intégrés non invasifs qui mesurent sans interruption diverses caractéristiques physiques des astronautes : rythmes cardiaque et respiratoire, activité électrique du cœur, pression artérielle, capacité respiratoire, température de la peau, taux d'activité physique et taux d'oxygène dans le sang. Ces données seront utiles pour un certain nombre d'expériences sur la santé humaine effectuées à bord de la Station spatiale internationale (SSI).

Les données collectées seront transmises de la SSI aux serveurs au sol pour leur gestion et leur analyse.

Astroskin sera relié aux systèmes de communications de la SSI à l'aide d'une autre technologie canadienne, une carte processeur Q7 mise au point par l'entreprise montréalaise Xiphos Technologies.

Réussites industrielles

Le Programme de développement des technologies spatiales (PDTS) de l'Agence spatiale canadienne (ASC) assure le financement initial de diverses percées technologiques et contribue à renforcer la compétitivité et les capacités de l'industrie dans son ensemble. Grâce au PDTS, l'ASC aide les entreprises canadiennes à développer et à lancer leurs technologies novatrices à l'échelle mondiale dans les secteurs très concurrentiels de l'espace et des technologies biomédicales.

L'ASC a investi 1,86 million de dollars dans la fabrication et la mise à l'essai de capteurs de biosurveillance d'un prototype d'Astroskin. Cet investissement initial a contribué à faire avancer la recherche et le développement d'un produit commercialisé sous le nom d'Hexoskin, utilisé pour la surveillance médicale à distance ou mobile et pour le suivi de la performance des athlètes de haut niveau.

Une deuxième entreprise canadienne, CALM Technologies Inc., de Kingston (Ontario) a été sous-traitée par Carré Technologies pour fournir du soutien technique lié à l'envoi de cette technologie dans l'espace.

Depuis 2000, l'ASC a investi 896 000 dollars dans le PDTS pour le développement et la commercialisation des cartes processeurs miniaturisées éprouvées en vol de Xiphos, comme la carte processeur Q7 qui sera utilisée pour relier le maillot Astroskin au système de communications de la SSI. Les versions antérieures de la carte processeur ont été utilisées dans OSTEO-4, un mini-laboratoire scientifique développé par CALM Technologies pour l'ASC et adapté ensuite par la NASA pour étudier les cellules osseuses à bord de la SSI.

Avantages sociaux pour les Canadiens

Astroskin présente le potentiel de soutenir les activités médicales et de recherche sur Terre liées à la surveillance médicale continue à l'aide d'une série intégrée de biocapteurs.

Astroskin pourrait aussi aider les patients à domicile dont les signes vitaux doivent être surveillés sans interruption et contribuer à assurer la sécurité des travailleurs à l'œuvre dans des environnements difficiles et exigeants comme les mines, les plateformes d'exploitation et les usines.

Depuis 2013, des scientifiques d'une quinzaine de pays mènent des activités de recherche avec l'Hexoskin de Carré Technologies. Ils vérifient notamment son efficacité dans la surveillance des patients en réadaptation cardiaque ou pulmonaire.

En particulier, le maillot Hexoskin subit des essais visant à évaluer son efficacité dans la surveillance à distance des patients souffrant d'une angine ou d'une bronchopneumopathie chronique obstructive. Non seulement ces patients sont surveillés dans le confort de leur domicile, mais ils sont aussi moins à risque d'être réhospitalisés.

Dans le domaine de la science du sommeil, le U.S. Naval Research Institute utilise Hexoskin dans une étude sur le sommeil chez des militaires; par ailleurs, des scientifiques canadiens ont développé et validé un algorithme pour mesurer la qualité du sommeil.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence spatiale canadienne Sciences et technologie

Date de modification :