Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne de sûreté nucléaire

Audience publique pour le renouvellement du permis de Cameco pour l'Installation de conversion de Port Hope et offre de financement aux participants

Le 30 mars 2016 – Ottawa (Ont.)

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) organisera une audience publique les 9 et 10 novembre 2016 à Port Hope (Ontario) pour examiner la demande présentée par Cameco Corporation concernant le renouvellement – pour une période de dix ans – de son permis d’exploitation d’une installation de combustible nucléaire pour l’Installation de conversion de Port Hope, située à Port Hope, en Ontario. Cameco exploite actuellement une installation en vertu d’un permis délivré par la CCSN et valide jusqu’au 28 février 2017.

La Commission acceptera les interventions orales et écrites pour l’audience. Les demandes d’intervention doivent être envoyées au Secrétariat de la Commission d’ici le 3 octobre 2016.

Dans le cadre de son Programme de financement des participants, la CCSN offre du financement pouvant aller jusqu’à 50 000 $ pour aider le public, les groupes autochtones et les autres parties intéressées à examiner la demande de renouvellement de permis de Cameco et les documents connexes, et à participer au processus d’audience de la Commission.

La date limite pour soumettre un formulaire de demande de financement des participants à la CCSN est le 30 juin 2016.

La CCSN réglemente l’utilisation de l’énergie et des matières nucléaires afin de préserver la santé, la sûreté et la sécurité des Canadiens, de protéger l’environnement, de respecter les engagements internationaux du Canada à l’égard de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, et d’informer objectivement le public sur les plans scientifique ou technique ou en ce qui concerne la réglementation du domaine de l’énergie nucléaire.

Pour obtenir plus d’information sur la façon de participer, veuillez consulter les sections Participer à une audience publique de la Commission et Programme de financement des participants sur le site Web de la CCSN.

Faits en bref

  • L’Installation de conversion de Port Hope produit de l’hexafluorure d’uranium (UF6), un élément requis pour la production de combustible pour les réacteurs nucléaires à eau ordinaire, et du dioxyde d’uranium (UO2), utilisé pour fabriquer le combustible destiné aux réacteurs CANDU au Canada.
  • L’installation se trouve dans la municipalité de Port Hope, sur la rive nord du lac Ontario, à environ 100 km à l’est de Toronto (Ontario).
  • Ce site transforme les matières nucléaires depuis les années 1930.
  • Le rendement de l’Installation de conversion de Port Hope en matière d’exploitation fait l’objet d’un rapport annuel dans le Rapport de surveillance réglementaire des installations de traitement de l’uranium et des substances nucléaires de la CCSN.

Personne-ressource

Aurèle Gervais
Relations avec les médias
Commission canadienne de sûreté nucléaire
613-996-6860
1-800-668-5284
cnsc.mediarelations-relationsmedias.ccsn@canada.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne de sûreté nucléaire Sciences et technologie Santé et sécurité

Date de modification :