Déclaration Article provenant de  Santé Canada

Message de la ministre de la Santé - Semaine de sensibilisation au cerveau

Du 14 au 20 mars 2016

Depuis 20 ans, des organismes gouvernementaux, des communautés scientifiques, des universités et des groupes de bénévoles de partout dans le monde s’unissent pour célébrer la Semaine de sensibilisation au cerveau (en anglais seulement) afin de mieux faire connaître les bienfaits et les progrès de la recherche sur le cerveau. La campagne de cette année se déroulera du 14 au 20 mars, et je vous encourage à profiter de l’occasion pour en apprendre davantage sur les travaux et les découvertes remarquables qui se font dans ce domaine au Canada.

En tant que médecin, j’ai pu voir les nombreux défis auxquels font face les familles touchées par les maladies, les troubles et les lésions du cerveau. J’ai aussi vu des cas inspirants de résilience du cerveau. Plus la recherche nous en apprendra sur le fonctionnement du cerveau, plus nous serons en mesure de relever ces défis.

Grâce au soutien financier du gouvernement fédéral, les scientifiques qui s’intéressent au cerveau dans les hôpitaux et les universités du Canada découvrent de nouvelles façons de prévenir, de diagnostiquer et de traiter les maladies du cerveau. Au cours des cinq dernières années, le gouvernement, par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada, a investi 640 millions de dollars dans ce type de recherches importantes sur le cerveau.

Par ailleurs, nous avons recours aux partenariats afin de maximiser l’impact de ces investissements. Par exemple, les montants versés au Fonds de recherche sur le cerveau du Canada par le gouvernement fédéral ont permis d’égaler les fonds provenant du secteur privé et de créer des partenariats avec des organismes comme la Société canadienne du cancer, la Société Alzheimer du Canada et la Société canadienne de la sclérose latérale amyotrophique. Ces partenariats ont appuyé plus de 130 projets de recherche y compris sur des moyens de prédire l’apparition de la maladie de Parkinson et de la schizophrénie.

En tant que ministre de la Santé, j’espère voir bientôt d’autres exemples de ce type d’innovations et de recherches prometteuses qui nous permettront d’améliorer davantage la santé et la qualité de vie des Canadiens.  

L’honorable Jane Philpott, C.P., députée
Ministre de la Santé


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jane Philpott Santé Canada Santé et sécurité

Date de modification :