Communiqué de presse Article provenant de  Transports Canada

Le gouvernement du Canada mène un exercice de déraillement de train afin d'améliorer la collaboration et les capacités d'intervention

Le 12 mars 2016 – Maple Ridge (Colombie-Britannique)

Les 12 et 13 mars 2016, Transports Canada et Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC), une agence du ministère de la Défense nationale (MDN), mèneront l’Exercice Vulcan visant à améliorer les capacités d’intervention du Canada en cas d’incident de transport ferroviaire mettant en cause des liquides inflammables, par exemple du pétrole brut.

Des exploitants ferroviaires, des intervenants de l’industrie, des spécialistes de mesures correctives et des premiers intervenants des régions de la vallée du bas Fraser et de Thompson-Okanagan en Colombie-Britannique participeront à cet exercice pratique complet qui se déroulera sur deux jours. L’Exercice est l’une des activités continues appuyées par le gouvernement du Canada qui visent à améliorer les capacités d’intervention à la suite du déraillement à Lac-Mégantic. Ultimement, les leçons apprises au cours de cet exercice aideront à façonner un futur curriculum de formation pour les intervenants d’urgence partout au Canada.

Au cours de la première journée, les pompiers seront invités à mener une évaluation complète du site de la simulation. Ils travailleront en collaboration avec des partenaires de l’industrie et exploreront la meilleure façon de gérer des situations d’incendie mettant en cause des liquides inflammables. Ils en apprendront davantage sur les différents types d’équipement et de ressource que peuvent fournir les partenaires de l’industrie lorsqu’il est question de ce type d’incident. La deuxième journée, les participants mettront leurs compétences et leurs connaissances à l’épreuve dans le cadre d’un exercice complet sur le terrain simulant un incident ferroviaire avec déversement et incendie mettant en cause un liquide inflammable.

Citations

« Les premiers intervenants jouent un rôle important en matière d’intervention en cas d’incident ferroviaire, surtout si des marchandises dangereuses sont en cause. Leur rapidité dans des situations d’urgence ferroviaire peut aider à réduire les répercussions d’un incident et à veiller à la sécurité des collectivités qu’ils desservent. Mon ministère est engagé à appuyer les collectivités qui longent le corridor ferroviaire du pays et reconnaît la valeur réelle qu’offrent ces exercices. »
Marc Garneau, ministre des Transports

« Par l’entremise de Recherche et développement pour la défense Canada, le ministère de la Défense nationale appuie des projets et des activités qui accordent au Canada les avantages en matière de connaissances et de technologie requises pour défendre et protéger les intérêts canadiens, au pays et au-delà de ses frontières. L’Exercice Vulcan offre une occasion unique aux intervenants municipaux de collaborer avec les spécialistes fédéraux et ceux de l’industrie afin d’améliorer les capacités d’intervention, ce qui a des effets positifs sur leurs collectivités. Je suis fier d’appuyer des efforts importants comme celui-ci par l’entremise au Programme canadien pour la sûreté et la sécurité de RDDC. »
Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense

« À titre de ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, je crois que notre gouvernement n’a pas de plus grande responsabilité que celle de veiller à la sécurité et à la sûreté de ses citoyens. Faire en sorte que les premiers intervenants et les spécialistes de l’industrie aient les outils et la formation dont ils ont besoin est un élément important pour mener des interventions et un redressement efficaces en matière d’intervention en cas de désastre, notamment en cas d’incidents ferroviaires. C’est pourquoi Sécurité publique Canada, en collaboration avec Recherche et développement pour la défense Canada, est fier d’appuyer des projets et des exercices de formation comme Exercice Vulcan, dans le cadre du Programme canadien pour la sûreté et la sécurité. »
Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Les événements du 6 juillet 2013 à Lac-Mégantic ont ouvert les yeux à bien du monde. Les liquides inflammables transportés par rail ou par transport routier augmentent chaque année et les services de sécurité incendie doivent répondre à des demandes toujours grandissantes et à des situations qui auparavant nous était inconnues. La mise en place de cet exercice nous permettra de parfaire nos connaissances sur les liquides inflammables, les meilleures techniques d'intervention, comment travailler de façon sécuritaire sur le site d'un déraillement, et le plus important, de travailler dans un système de commandement commun pour que tous les intervenants puissent parler le même langage et se comprendre.  »
Denis Lauzon, chef de pompiers, Lac-Mégantic

Produit connexe

Liens connexes

Contacts

Relations avec les médias
Transports Canada
613-993-0055

Jordan Owens
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Défense nationale
613-996-3100

Relations avec les medias
Ministère de la Défense nationale
613-996-2353
1-866-377-0811 (Sans frais)
mlo-blm@forces.gc.ca

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l’entremise des fils RSS, de Twitter, Facebook, YouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d’autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Marc Garneau Transports Canada Transport

Date de modification :