Déclaration Article provenant de  Santé Canada

Lettre en réponse à certaines déclarations faites dans l'article du Globe and Mail du 29 février 2016 concernant l'accès à la naloxone au sein des communautés de Premières Nations

2 mars 2016 - Ottawa, ON - Santé Canada

OTTAWA - En ma qualité de ministre de la Santé, je suis particulièrement préoccupée par l'impact du fentanyl, notamment au sein des communautés de Premières Nations. Réduire les dangers de la consommation illicite de fentanyl est une priorité pour Santé Canada, et nous continuons à collaborer étroitement avec nos partenaires afin de prendre des mesures pour résoudre ce problème.

La naloxone est reprise dans le Formulaire pour les postes de soins infirmiers de Santé Canada comme un antidote « à avoir en stock ». Dès lors, ce médicament est stocké dans chaque poste de soins infirmiers de Santé Canada au pays. Le ministère autorise les infirmières autorisées de Santé Canada à administrer de la naloxone dans des situations d'urgence, non seulement en Alberta, mais partout au pays. Et cela a toujours été le cas.

En décembre 2015, la province de l'Alberta a élargi la portée de cette pratique pour les infirmières autorisées afin d'inclure la capacité de prescrire de la naloxone lorsque les exigences établies par le collège provincial des infirmières sont respectées. Avant ce changement, aucune infirmière autorisée de la province ne pouvait prescrire de la naloxone.

Compte tenu des récents changements à l'échelle provinciale, Santé Canada saisit cette occasion et agit rapidement pour veiller à ce que les infirmières reçoivent la formation nécessaire pour répondre aux exigences du collège provincial concernant la prescription.

En outre, Santé Canada a contribué à la distribution de trousses de naloxone à la Tribu des Gens-du-Sang en mars 2015 avant la mise en œuvre du programme provincial concernant les trousses de naloxone et a fourni un financement d'urgence de 200 000 $ à l'appui de l'intervention de crise et de l'offre de conseils aux familles touchées au sein de la Tribu des Gens-du-Sang.

Au cours de l'année dernière, nous avons poursuivi notre collaboration avec nos collègues provinciaux et avec les Premières Nations afin d'accélérer la distribution des trousses de naloxone pour intervenir de manière appropriée aux overdoses de fentanyl.

Pour améliorer encore plus l'accès à la naloxone au Canada, le 14 janvier 2016, Santé Canada a proposé un amendement à la liste des drogues d'ordonnance afin de permettre l'utilisation sans prescription de la naloxone, en particulier pour une utilisation en cas d'urgence pour intervenir en cas d'overdose aux opioïdes en dehors d'un cadre hospitalier.

Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement de l'Alberta, les Services de santé de l'Alberta, les médecins locaux et les dirigeants des Premières Nations à l'appui des communautés qui sont confrontées à cette crise.

L'honorable Jane Philpott, C.P., député
Ministre de la Santé

Personnes-ressources

Andrew MacKendrick
Cabinet de Jane Philpott
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jane Philpott Santé Canada Santé et sécurité

Date de modification :