Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne de sûreté nucléaire

Ramzi Jammal assume la présidence de la réunion d'examen internationale sur la sûreté nucléaire

Le 1er mars 2016

Aujourd’hui, Ramzi Jammal, premier vice-président et chef de la réglementation des opérations de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN), est à la réunion de roulement de la Convention sur la sûreté nucléaire, à l’administration centrale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), pour assumer la présidence de la 7e réunion d’examen de la Convention. Dans son mot d’ouverture, il a établi ses engagements en tant que président et a décrit les principaux objectifs de la réunion d’examen, qui consistent notamment à veiller à la sûreté nucléaire mondiale par l’amélioration du niveau de sûreté des centrales nucléaires partout dans le monde. Il a également remercié toutes les Parties contractantes pour sa nomination.

En octobre dernier, M. Jammal a été élu à l’unanimité par les Parties contractantes au poste de président de la 7e réunion d’examen de la Convention sur la sûreté nucléaire.

En tant que président, M. Jammal dirigera les pourparlers entre les pays participants sur la façon d’améliorer la sûreté nucléaire mondiale grâce à un échange constructif d’opinions. Il succède à André-Claude Lacoste, ancien président de l’Autorité de sûreté nucléaire, l’organisme de réglementation nucléaire de France. La 7e réunion d’examen de la Convention se déroulera à Vienne au printemps 2017.

En bref

  • La Convention sur la sûreté nucléaire a été adoptée à Vienne en 1994.
  • La Convention a été établie pendant une série de réunions d’experts de 1992 à 1994, grâce aux travaux considérables de gouvernements, d’autorités nationales de sûreté nucléaire et du secrétariat de l’AIEA.
  • La Convention engage légalement les États participants qui exploitent des centrales nucléaires à maintenir un niveau élevé de sûreté, en établissant des normes internationales auxquelles ces États doivent souscrire.

Citation
« C’est un honneur pour moi d’avoir été nommé président de la 7e réunion d’examen de la Convention sur la sûreté nucléaire. Avec l’aide de deux vice­présidents, Georg Schwarz et Geoffrey Emi­Reynolds, je tiens à faire de cette réunion d’examen une réussite. Je veux montrer au monde entier l’efficacité de la Convention dans le maintien et l’amélioration de la sûreté nucléaire mondiale. »

Ramzi Jammal, premier vice-président et chef de la réglementation des opérations, Commission canadienne de sûreté nucléaire

Ramzi Jammal

Liens supplémentaires

Information
Aurèle Gervais
Responsable des relations avec les médias et les collectivités
Commission canadienne de sûreté nucléaire
613-996-6860
1-800-668-5284
cnsc.mediarelations-relationsmedias.ccsn@canada.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne de sûreté nucléaire Santé et sécurité

Date de modification :