Communiqué de presse Article provenant de  Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes

Le CRTC veut parler des services Internet à large bande avec les Canadiens!

Les Canadiens sont invités à remplir un questionnaire et à donner leur avis

Le 14 janvier 2016 – Gatineau – Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) invite les Canadiens à donner leur avis au sujet des services de télécommunication dont ils ont besoin pour participer à l'économie numérique.

Le CRTC examine actuellement les services de télécommunication, y compris les services Internet, qui sont offerts au Canada. Pendant la première phase de l’instance qui a débuté en avril 2015, le CRTC a commencé à recueillir de l’information afin de mieux comprendre les services de télécommunication offerts aux Canadiens et de déterminer les régions du Canada qui ne sont pas desservies adéquatement.

Au cours de la deuxième phase de l'instance, le CRTC souhaite obtenir plus de renseignements de la part des Canadiens et leur permet de donner leur point de vue de diverses manières. Comme il est important de connaître l'avis de l'ensemble des Canadiens sur ces questions, le CRTC utilise à la fois des méthodes en ligne et d’autres plus « traditionnelles » pour faciliter leur participation.

Voici certaines questions que le CRTC pose aux Canadiens :

  • Quels services de télécommunication les Canadiens considèrent-ils comme nécessaires pour participer à l'économie numérique?
  • Sur quels services les Canadiens se fient-ils majoritairement pour communiquer?
  • Les prix des services de télécommunication au Canada devraient-il être semblables dans les zones urbaines et non urbaines?
  • Quelles sont les vitesses de téléchargement et de téléversement nécessaires pour répondre aux besoins des Canadiens?

Les Canadiens ont jusqu'au 8 février 2016 pour envoyer leurs commentaires et demander de comparaître à l’audience publique qui se tiendra en avril 2016. Pour se faire, ils peuvent :

  • remplir le formulaire en ligne;
  • écrire à la secrétaire générale, CRTC, Ottawa (Ontario) K1A 0N2;
  • envoyer une télécopie au 819 994-0218.

Le CRTC met également un bref questionnaire à la disposition des Canadiens afin qu'ils donnent leur avis sur les services de télécommunication disponibles dans leur région.

Les Canadiens qui ne peuvent pas accéder au questionnaire en ligne peuvent composer le 1‑877‑249-2782 pour le remplir par téléphone avec l'aide d'un agent(e) ou pour demander une copier papier (une enveloppe-réponse affranchie leur sera envoyée). Ils peuvent également envoyer une télécopie au 819-994-0218 pour demander une copie du questionnaire, lequel pourra être retourné au CRTC au même numéro une fois rempli. Les questionnaires doivent être complétés (en ligne, par téléphone, sur papier – télécopie ou courrier) et reçus par le CRTC au plus tard le 29 février 2016.

Enfin, le CRTC tiendra des groupes de discussion dans de petites collectivités un peu partout au Canada où un important pourcentage de la population est mal desservi ou non desservi par des services de télécommunication modernes.

La deuxième phase de l'instance permettra de garantir que le dossier public contient des renseignements détaillés de l'ensemble des Canadiens.

En bref

  • Le CRTC a entrepris un examen des services de télécommunication de base en avril 2015. Depuis, il a reçu plus de 25 000 commentaires.
  • Le CRTC examine les services de télécommunication disponibles au Canada afin de répondre aux besoins actuels et futurs des Canadiens.
  • Actuellement, les services de base de télécommunication comprennent :
    • la capacité d’être raccordé à Internet au moyen d’une transmission de données à faible vitesse aux tarifs locaux;
    • un service local de ligne individuelle avec capacité Touch-Tone;
    • l’accès au réseau interurbain, aux services de téléphonistes et d’assistance-annuaire, aux services téléphoniques évolués et de protection de la vie privée, aux services d’urgence ainsi qu’au service de relais de message vocal; et
    • sur demande, une copie imprimée du dernier annuaire téléphonique local.
  • La politique actuelle du CRTC a été établie en 1999 et révisée en 2011.
  • Les Canadiens sont invités à remplir un questionnaire pour aider le CRTC à façonner l'avenir des services de télécommunication au Canada.
  • Le CRTC tiendra une audience publique sur ces questions à partir du 11 avril 2016 à Gatineau (Québec).

Citation

« Dans le cadre de notre étude sur les besoins futurs en télécommunication du Canada, nous souhaitons connaître l'opinion de l'ensemble des Canadiens, en particulier ceux qui n'ont pas accès à la technologie dont ils ont besoin en cette ère numérique. Pour participer pleinement à l'économie numérique, les Canadiens ont besoin de services de télécommunication fiables, abordables et modernes. Que vous viviez à St. John’s, à Prince-Rupert, à Moose Jaw, à Iqaluit ou n’importe où ailleurs au Canada, nous voulons connaître votre point de vue. »

— Jean-Pierre Blais, président et premier dirigeant, CRTC

Liens connexes

Avis de consultation de télécom CRTC 2015-134 - Examen des services de télécommunication de base
Avis de consultation de télécom CRTC 2015-134-3
Questionnaire
Page Web Parlons Internet à large bande!
Donnez votre avis! Vidéo

- 30 -

Contacts

Relations avec les médias
819-997-9403

Renseignements généraux
819-997-0313
Numéro sans frais : 1-877-249-CRTC (2782)
Ligne ATS : 819-994-0423
Poser une question ou déposer une plainte

Restez branchés
Suivez-nous sur Twitter @CRTCfra
Aimez-nous sur Facebook www.facebook.com/crtcfra


Recherche d'information connexe par mot-clés

Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes Information et communication

Date de modification :