Déclaration Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Mois de la sensibilisation à la maladie d'Alzheimer 2016 - Message ministériel

Janvier est le Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer

Pendant le Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer, j’invite tous les Canadiens à se joindre à moi pour appuyer les personnes qui vivent avec une démence en devenant un ami de la santé cognitive. Renseignez-vous sur cette maladie et sur ce que vous pouvez faire pour augmenter la sensibilisation afin que nous comprenions tous mieux les besoins des personnes qui vivent avec une démence et comment nous pouvons les aider.

La maladie d’Alzheimer et les autres formes de démence sont des maladies dégénératives du cerveau qui altèrent la pensée, la mémoire, l’humeur, le comportement et les habiletés physiques. Selon des estimations, jusqu’à 15 % des Canadiens âgés de plus de 65 ans vivent avec une démence. Trois Canadiens sur quatre connaissent une personne qui vit avec une démence, et amis et membres de la famille fournissent souvent des soins à leurs proches.

Les chercheurs continuent d’en apprendre plus sur la démence et de découvrir des traitements qui contribuent à atténuer les symptômes et à ralentir la progression, mais il n’existe pas encore de remède.

Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler avec des partenaires pour appuyer la recherche sur la maladie d’Alzheimer et la démence. Sous la direction des Instituts de recherche en santé du Canada, en partenariat avec 14 autres organismes, le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement a réuni près de 350 chercheurs de partout au Canada et des organismes de financement de la recherche dans sept provinces. Ces partenariats de recherche mènent à la découverte de meilleures méthodes de diagnostic, de traitements plus efficaces et de nouveaux moyens d’améliorer la qualité de vie, en plus de nous aider à savoir ce que nous pouvons faire pour prévenir la démence ou en retarder l’apparition.

De petits gestes individuels peuvent en dire long au sujet de notre appui aux personnes touchées par la maladie d’Alzheimer et la démence. Ce mois-ci, j’encourage tous les Canadiens à prendre trois minutes de leur temps pour se renseigner sur ce que cela signifie de vivre avec une démence, pour s’inscrire comme ami de la santé cognitive et pour traduire ce simple geste en un engagement envers l’amélioration de la vie des personnes qui vivent avec une démence.

L’honorable Jane Philpott, C.P., députée


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jane Philpott Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :