Communiqué de presse Article provenant de  Emploi et Développement social Canada

Le gouvernement du Canada soutient les collectivités pour le premier dénombrement ponctuel national des personnes sans abri

Le 5 janvier 2016                      Gatineau (Québec)                    Emploi et Développement social Canada

Cette année, le gouvernement du Canada, en partenariat avec 30 collectivités dans l’ensemble du Canada, dirigera le premier grand dénombrement ponctuel coordonné des personnes sans abri.

Les collectivités participantes suivront une méthodologie commune. Entre le 1er janvier et le 30 avril, elles choisiront une période de 24 heures au cours de laquelle elles dénombreront tous les individus dans leur population qui, à ce moment-là, dorment dans des refuges, dans la rue et dans d’autres lieux publics et elles mèneront une enquête auprès d’eux.

L’enquête accompagnant le dénombrement ponctuel fournira des renseignements essentiels aux collectivités participantes au sujet de leur population itinérante, qui les aideront à déterminer leurs besoins et à planifier leurs ressources en conséquence. Les renseignements recueillis enrichiront également les efforts actuels de lutte contre l’itinérance du gouvernement du Canada et guideront l’élaboration d’une stratégie globale visant à ce que toutes les collectivités participent au dénombrement ponctuel coordonné à l’échelle nationale.

Les faits en bref

  • Ce premier dénombrement ponctuel coordonné est une initiative menée dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI).
  • La SPLI est un programme communautaire qui vise à prévenir et à réduire l’itinérance en offrant de l’aide et des fonds à 61 collectivités urbaines désignées, aux collectivités autochtones et aux collectivités rurales et éloignées partout au pays, pour qu’elles puissent répondre aux besoins en matière d’itinérance dans leur région.
  • Il s’agira du premier dénombrement ponctuel coordonné dans des collectivités de l’ensemble du pays s’appuyant sur une méthodologie commune.
  • Depuis le lancement de la SPLI, près de 82 000 Canadiens sans abri ou vulnérables à l’itinérance ont reçu de l’aide pour trouver un logement stable, plus de 35 000 ont profité de possibilités de s’instruire et d’occasions de formation et plus de 34 000 ont reçu de l’aide pour trouver du travail, alors que plus de 6 000 nouvelles places ont été créées dans les refuges.

Citation

« Le dénombrement ponctuel permettra aux collectivités de partout au Canada de mieux comprendre l’itinérance et de mettre en place des mesures d’aide là où les besoins sont les plus criants. Je suis heureux que le gouvernement du Canada participe activement à cet effort de collaboration en vue de trouver des solutions pour aider les Canadiens à se sortir de la pauvreté. »

– L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Liens connexes

edsc.gc.ca/dénombrement2016

Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance

- 30 -

Renseignements

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter                        


Document d’information


Dénombrement ponctuel

Dans le cadre de sa Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI), le gouvernement fédéral gère le dénombrement ponctuel des personnes sans abri en partenariat avec des collectivités dans l’ensemble du Canada et d’autres entités clés.

Le dénombrement ponctuel sert à mesurer le nombre de personnes sans abri utilisant ou non les refuges. Il vise à compter le nombre de personnes dans une collectivité qui, à un moment donné, logent dans les refuges ou « dorment à la dure » (p. ex. dans la rue ou les parcs), pour obtenir un « instantané » de l’itinérance dans la collectivité. Les dénombrements ponctuels comprennent une enquête qui peut fournir aux collectivités de l’information sur les caractéristiques de leur population itinérante (p. ex. âge, sexe, statut d’ancien combattant, origine autochtone).

Les collectivités peuvent utiliser ces renseignements pour affecter les ressources aux secteurs où les besoins sont les plus grands et pour permettre aux personnes répondant à des critères donnés d’obtenir une aide ciblée en vue d’occuper un logement stable. Lorsqu’il est mené plusieurs années de suite, le dénombrement peut également servir à faire le suivi des changements dans la population itinérante au fil du temps et à mesurer les progrès réalisés dans la réduction de l’itinérance.

Au Québec, la SPLI est mise en œuvre dans le cadre d’une entente formelle qui respecte la compétence et les priorités des deux gouvernements en matière de lutte contre l’itinérance. Au terme des discussions qui sont en cours avec le Québec, on recommandera une stratégie pour encourager la participation future des collectivités de la province à un dénombrement ponctuel coordonné à l’échelle nationale.

Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance

La Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) est un programme communautaire qui vise à prévenir et à réduire l’itinérance en offrant un financement et un soutien directs aux collectivités partout au Canada. Le gouvernement du Canada a annoncé le versement de près de 600 millions de dollars sur cinq ans (2014‑2019) à compter d’avril 2014 pour renouveler et réorienter la SPLI selon l’approche Logement d’abord.

Logement d’abord

L’approche Logement d’abord, qui est utilisée dans le cadre de la SPLI, consiste essentiellement à procurer un logement permanent aux personnes en situation d’itinérance chronique ou épisodique afin qu’elles sortent de la rue ou des refuges. En plus d’offrir un logement permanent, on fournit également des services pour aider les clients à garder leur logement et favoriser leur rétablissement et leur réinsertion sociale. L’approche Logement est mise en œuvre de manière progressive en fonction des capacités et des ressources des diverses collectivités.

Les collectivités peuvent continuer  d’investir dans d’autres approches éprouvées qui sont complémentaires à l’approche Logement d’abord. Le gouvernement fédéral continuera de collaborer avec les provinces et les territoires, les collectivités, le secteur privé et les autres intervenants pour réduire l’itinérance.

 


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jean-Yves Duclos Emploi et Développement social Canada Société et culture Santé et sécurité Personnes Information et communication Gouvernement et vie politique

Date de modification :