Communiqué de presse Article provenant de  Environnement et Changement climatique Canada

Le Canada annonce une aide financière de 10 millions de dollars pour appuyer les investissements dans les systèmes d'alertes précoces face aux risques posés par le climat

Le 1er décembre 2015 – Paris (France) – Environnement Canada et Changement climatique Canada

Aujourd’hui, dans son allocution prononcée lors du lancement des systèmes d’alertes précoces face aux risques posés par le climat, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a annoncé que le Canada accordait une contribution de 10 millions de dollars pour soutenir l’amélioration des systèmes d’alertes précoces dans certaines des collectivités les plus vulnérables.

La contribution du Canada sera versée par l’intermédiaire de l’Organisation météorologique mondiale afin d’améliorer les systèmes d’alertes précoces multidangers dans les pays en développement, particulièrement les petits pays insulaires en développement et les pays moins avancés. Ces systèmes ont démontré qu’ils réduisent les pertes de vies et les difficultés économiques causées par les dangers météorologiques comme les cyclones tropicaux, les inondations, les tempêtes violentes, les incendies de forêt et les vagues de chaleur.

L’annonce d’aujourd’hui fait partie de la promesse historique du Canada de verser 2,65 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années afin de soutenir la transition des pays en voie de développement vers des économies faibles en carbone qui sont à la fois plus écologiques et plus résilientes au climat. Il s’agit de la plus importante contribution canadienne au financement de la lutte contre les changements climatiques.

Citation

« Il est fort important d’améliorer les systèmes d’alertes précoces, surtout pour les pays les plus vulnérables comme les petits États insulaires qui font face à un nombre croissant de phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes causés par les changements climatiques.  »
– L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Les investissements dans les technologies de prévision météorologique peuvent permettre une précision et une ponctualité accrues des avertissements; en retour, la préparation aux situations d’urgence s’en trouvera grandement facilitée.
  • De nombreux pays en développement ont seulement des systèmes d’alertes précoces rudimentaires en place pour aider leurs citoyens à se préparer à faire face aux phénomènes météorologiques extrêmes.
  • Les systèmes d’alertes précoces face aux risques posés par le climat serviront à produire et à communiquer de manière efficace des alertes précoces fondées sur les effets et à donner des renseignements sur les risques posés par les phénomènes hydrométéorologiques et climatiques dangereux.

Document connexe

Le premier ministre annonce un soutien pour le financement de la lutte contre les changements climatiques

Lien connexe

Financement de la lutte contre les changements climatiques

Personnes-ressources

Caitlin Workman
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-938-9436

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-934-8008

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook Conserver, restaurer et se rapprocher de la nature

Page Flickr d’Environnement et Changement climatique Canada


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Catherine McKenna Environnement et Changement climatique Canada Nature et environnement

Date de modification :