Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne de sûreté nucléaire

La CCSN lève le point d'arrêt de la phase 2 du projet de remise en état du site Gunnar qui se rapporte à la remise en état des dépôts de résidus

27 novembre 2015 – Ottawa

À la suite d’une audience publique qui a eu lieu le 30 septembre 2015, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a annoncé aujourd’hui sa décision de lever le point d’arrêt de la phase 2 du projet de remise en état du site Gunnar qui se rapporte à la remise en état des dépôts de résidus sur le site de la mine d’uranium héritée Gunnar. Le point d’arrêt pour la remise en état des autres composantes du site, y compris les amas de stériles, la fosse à ciel ouvert et le puits de mine, demeure en vigueur et sera étudié par la Commission à une date ultérieure.

Pendant l’audience publique, la Commission a reçu et étudié des mémoires présentés par le Conseil de recherche de la Saskatchewan (CRS) et cinq intervenants ainsi que des recommandations du personnel de la CCSN.

Le Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision est disponible sur demande auprès du Secrétariat de la Commission. Il sera affiché dans les deux langues officielles sur le site Web de la CCSN à une date ultérieure. La transcription de l’audience peut être consultée sur le site Web de la CCSN à l’adresse suretenucleaire.gc.ca ou en communiquant avec la CCSN. La webdiffusion de l’audience est archivée sur le même site pendant 90 jours.

La Commission canadienne de sûreté nucléaire réglemente l’utilisation de l’énergie et des matières nucléaires afin de préserver la santé, la sûreté et la sécurité, de protéger l'environnement, de respecter les engagements internationaux du Canada à l'égard de l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, et d’informer objectivement le public sur les plans scientifique ou technique ou en ce qui concerne la réglementation du domaine de l’énergie nucléaire. 

En bref

  • L’ancien site de la mine d’uranium héritée Gunnar a été exploité par Gunnar Mining Limited, de 1955 à 1963, dans le Nord de la Saskatchewan. Le site a été officiellement fermé en 1964 avec un déclassement minimal.
  • L’ancien site comprenait des fosses à ciel ouvert et des mines souterraines, trois dépôts de résidus miniers couvrant plus de 70 hectares de terrain et des amas de stériles. La province de la Saskatchewan a plus tard assumé la responsabilité de la gestion du site.
  • La levée du point d’arrêt de l’actuel permis relatif aux déchets de substances nucléaires permet au CRS de mener des activités de restauration dans le cadre de la phase 2 du projet de remise en état.

Vue aérienne du site Gunnar.

Lien supplémentaire

Personne-ressource

Aurèle Gervais
Relations avec les médias et la collectivité
Commission canadienne de sûreté nucléaire
613-996-6860
1-800-668-5284
mediarelations@cnsc-ccsn.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne de sûreté nucléaire Nature et environnement

Date de modification :