Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne de sûreté nucléaire

Audience publique concernant la modification du permis des Laboratoires de Chalk River et aide financière offerte aux participants

Le 24 novembre 2015 – Ottawa (Ontario)

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) tiendra une audience publique le 6 ou le 7 avril 2016 à Ottawa (Ontario) pour étudier la demande des Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) en vue de prolonger de 17 mois le permis d’exploitation des Laboratoires de Chalk River. Les Laboratoires de Chalk River sont situés près de Chalk River, en Ontario.

La Commission acceptera les interventions écrites pour l’audience. Les demandes d’intervention doivent être envoyées au Secrétariat de la Commission d’ici le 7 mars 2016.

Dans le cadre de son Programme de financement des participants, la CCSN offre du financement pouvant aller jusqu’à 25 000 $ pour aider le public, les groupes autochtones et les autres parties intéressées à examiner la demande de modification de permis des LNC et les documents connexes, et à présenter des commentaires à la Commission.

La date limite pour soumettre une demande d’aide financière à la CCSN est le 29 janvier 2016.

La CCSN réglemente l’utilisation de l’énergie et des matières nucléaires afin de préserver la santé, la sûreté et la sécurité des Canadiens, de protéger l’environnement et de respecter les engagements internationaux du Canada à l’égard de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, et d’informer objectivement le public sur les plans scientifique ou technique ou en ce qui concerne la réglementation du domaine de l’énergie nucléaire.

Pour obtenir plus d’information sur la façon de participer, veuillez consulter les sections Participer à une audience publique de la Commission et Programme de financement des participants sur le site Web de la CCSN.

  • Les LCR comptent parmi les laboratoires les plus complexes au Canada dont les activités de prestation de services et de développement visent non seulement l’industrie nucléaire, mais également des domaines scientifiques comme la physique, la métallurgie, la chimie, la biologie et l’ingénierie.
  • Le réacteur NRU est l’un des réacteurs de recherche les plus polyvalents au monde et il est en exploitation aux LCR depuis 1957.
  • Le réacteur NRU continue de produire un pourcentage élevé d’isotopes utilisés à des fins médicales dans le monde. Ils servent au diagnostic et au traitement de maladies mortelles.

Faits en bref :

  • Les LCR comptent parmi les laboratoires les plus complexes au Canada dont les activités de prestation de services et de développement visent non seulement l’industrie nucléaire, mais également des domaines scientifiques comme la physique, la métallurgie, la chimie, la biologie et l’ingénierie.
  • Le réacteur NRU est l’un des réacteurs de recherche les plus polyvalents au monde et il est en exploitation aux LCR depuis 1957.
  • Le réacteur NRU continue de produire un pourcentage élevé d’isotopes utilisés à des fins médicales dans le monde. Ils servent au diagnostic et au traitement de maladies mortelles.

Chalk River Laboratories

Personne-ressource

Aurèle Gervais
Relations avec les médias et les collectivités
Commission canadienne de sûreté nucléaire
613-996-6860
1-800-668-5284
cnsc.mediarelationsmediarelations.ccsn@canada.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne de sûreté nucléaire Santé et sécurité Nature et environnement Gouvernement et vie politique

Date de modification :