Communiqué de presse Article provenant de  Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Archivé - Plus de 65 000 foyers du Québec profiteront d'un meilleur accès Internet à large bande

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le gouvernement du Canada annonce l'octroi d'un investissement pouvant atteindre 53,9 millions de dollars pour étendre et améliorer les services Internet

Le 30 juillet 2015 — Québec (Québec) — Industrie Canada

Les tâches quotidiennes qui étaient autrefois effectuées en personne, comme le magasinage, les communications, l'apprentissage et les transactions bancaires, se font maintenant en ligne. En vue d'offrir aux collectivités, aux entreprises et aux familles canadiennes un meilleur accès à ces services et à bien d'autres en ligne, le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Industrie, l'honorable James Moore, et de concert avec le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de Côte-Nord, Pierre Arcand, que le gouvernement verserait à 13 entreprises et organismes la somme de 53,9 millions de dollars pour qu'ils branchent plus de 65 000 foyers québécois à des services Internet haute vitesse.

Les ministres ont souligné le fait que plus de 65 000 foyers de la province bénéficieront de l'investissement annoncé aujourd'hui. Les projets d'infrastructure à large bande devraient être terminés d'ici la fin de 2017 — dont certains le seraient dès la fin de 2015 — ce qui permettra d'offrir aux collectivités visées des services Internet haute vitesse pouvant aller jusqu'à 15 mégabits par seconde (Mbps), c'est-à-dire trois fois plus rapides que la vitesse cible nationale de 5 Mbps.

Dans le cadre des projets, une somme pouvant atteindre 15 millions de dollars servira notamment à étendre et à améliorer le service Internet par satellite pour environ 3 300 foyers de la région du Nunavik, dans le Nord du Québec. Les Canadiens habitant dans cette région comptent sur les services par satellite pour avoir une connexion Internet haute vitesse. Les projets relevant du volet nordique du programme Un Canada branché ont pour vitesse cible 3 Mbps. L'investissement prévu au titre du programme Un Canada branché permettra d'assurer la disponibilité de services Internet haute vitesse dans ces régions une fois que les contrats de location de satellite seront venus à échéance en 2016, tout en augmentant nettement la vitesse des services.

Pour l'ensemble des Canadiens, Internet est un outil qui stimule la croissance économique, multiplie les possibilités, et leur permet de garder contact avec leur famille et leurs amis d'un océan à l'autre. Quant aux Canadiens habitant dans des collectivités sans accès Internet ou dotées seulement de services à faible débit, l'accès à des services haute vitesse offrira de nouvelles possibilités économiques et conduira à la création d'emplois, de produits et de services.

D'ici le 150e anniversaire du Canada en 2017, plus de 98 % des foyers canadiens pourront s'abonner à de meilleurs services Internet haute vitesse, dont certains pour la première fois, ce qui était un engagement du gouvernement Harper à l'égard des Canadiens vivant dans les collectivités rurales.

Les faits en bref

  • Parmi les centaines de collectivités et régions avoisinantes partout au Québec qui sont visées par l'annonce d'aujourd'hui, il y a notamment :
    • Baie-Comeau, Baie-James, Baie-Saint-Paul, Bois-Franc, La Pêche, La Rédemption, L'Ange-Gardien, Matane, Mont-Laurier, Montmagny, Mont-Tremblant, Rimouski, Rivière-du-Loup, Rouyn-Noranda, Saint-Jean-sur-Richelieu, Shawinigan, Trois-Rivières, Val-des-Monts et Val-d'Or.
  • Dans la région du Nunavik, dans le Nord du Québec, les foyers qui seront branchés à Internet se trouvent dans les collectivités suivantes et régions avoisinantes :
    • Akulivik, Aupaluk, Inukjuak, Ivujivik, Kangiqsualujjuaq, Kangiqsujuaq, Kangirsuk, Kuujjuaq, Kuujjuarapik (y compris Whapmagoostui), Quaqtaq, Puvirnituq, Salluit, Tasiujaq et Umiujaq.
  • Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement du Canada a mis sur pied le programme Un Canada branché, assorti d'une enveloppe de 305 millions de dollars, afin de brancher 280 000 ménages canadiens additionnels à Internet haute vitesse d'au moins 5 Mbps dans les régions rurales et d'au moins 3 Mbps dans les régions nordiques.
  • Le gouvernement a ainsi excédé de plus de 75 000 foyers l'objectif qu'il s'était fixé dans le Plan d'action économique de 2014 et ce, lors de la première ronde des approbations de projets. Cela lui a permis d'étendre l'accès aux services Internet haute vitesse à plus de 356 000 ménages canadiens et de le faire àprès de 40 % de moins que les prévisions budgétaires.
  • L'été dernier, le gouvernement a invité les Canadiens à donner leur rétroaction en ligne afin de mieux cerner les régions où les besoins en matière de services Internet haute vitesse étaient les plus grands. Une fois l'information reçue, Industrie Canada a invité les fournisseurs de services Internet à soumettre des propositions de projets au titre du programme Un Canada branché en vue de bâtir les infrastructures avec ou sans fil nécessaires au développement des services.
  • Toutes les provinces et tous les territoires du pays bénéficieront du programme Un Canada branché. Des annonces de projets individuels auront lieu tout au long de l'été.

Citations

« En tant que ministre fédéral responsable du développement économique au Québec, je suis fier d'annoncer ces importants progrès en matière de connectivité Internet dans notre province. Pour les Québécois habitant à Nunavik et dans d'autres régions rurales et éloignées, il s'agit d'un grand pas en avant qui nous permettra de participer à l'économie numérique et d'entrer en contact avec notre famille, nos amis, les Canadiens et le monde. »

— Le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel

« Depuis une décennie déjà, l'Administration régionale Kativik s'emploie à offrir un service Internet fiable aux collectivités du Nunavik par l'entremise du fournisseur de services Tamaani. Les contributions des gouvernements du Canada et du Québec annoncées aujourd'hui, jumelées à la contribution de l'Administration régionale Kativik, assureront le maintien de ce service jusqu'en 2021. Nous poursuivrons nos efforts pour trouver des solutions aux limites que pose la technologie par satellite actuelle pour nos collectivités. »

— Mary A. Pilurtuut, vice-présidente du Comité administratif de l'Administration régionale Kativik

« Nous remercions le gouvernement du Canada d'avoir su reconnaître l'importance fondamentale d'Internet haute vitesse pour les Canadiens des régions rurales. Ce projet contribuera grandement à l'atteinte de l'un des objectifs de notre entreprise qui est de combler l'écart entre l'expérience des utilisateurs d'Internet en milieu rural et celle des utilisateurs en milieu urbain. Le nouveau service sera un atout majeur pour nos clients, car l'accès à Internet haute vitesse à prix abordable leur est essentiel. De plus, ce projet constituera une raison de plus pour laquelle il fait bon vivre dans les régions rurales du Haut-Richelieu. »

– Patrick Bonvouloir, Président-fondateur de Développement Innovations Haut-Richelieu

« Ensemble, nous investirons 37,4 millions de dollars pour brancher directement au réseau à fibre optique de TELUS plus de 10 000 foyers des régions rurales du Québec d'ici la fin de 2017. Grâce au programme « Un Canada branché » nous serons en mesure d'offrir à un plus grand nombre de citoyens des communautés rurales le même accès Internet qu'aux résidants des centres urbains. En plus d'offrir un puissant accès à des services de divertissement novateurs, à des programmes éducatifs et à des soins de santé à distance, cette initiative leur donnera l'occasion de contribuer activement à l'économie numérique. »

– François Gratton, vice-président à la direction et président, Solutions d'affaires Est du Canada et TELUS Québec

« Nous remercions le gouvernement du Canada d'avoir su reconnaître l'importance fondamentale d'Internet haute vitesse pour les Canadiens des régions rurales. Ce projet contribuera grandement à l'atteinte de l'un des buts de notre entreprise, soit de combler l'écart entre l'expérience des utilisateurs d'Internet en milieu rural et celle des utilisateurs en milieu urbain. Le nouveau service sera un atout majeur pour nos clients, car l'accès à Internet haute vitesse à prix abordable est devenu un service essentiel pour les besoins de communications et de divertissements. »

– Jules Grenier, Président et chef de la direction, Groupe Maskatel LP

« Nous sommes fiers de nous associer au programme Un Canada branché du gouvernement du Canada. Cet important investissement permettra d'améliorer la capacité du réseau et contribuera grandement à notre objectif d'amener les consommateurs à profiter de la connectivité à large bande dans les secteurs à faible densité. »

– Rèmi Bertrand, President, Réseau Picanoc.net

« Nous remercions le gouvernement du Canada d'avoir su reconnaître l'importance fondamentale d'Internet haute vitesse pour les Canadiens des régions rurales. Ce projet contribuera grandement à l'atteinte de l'un des buts de notre entreprise, soit de combler l'écart entre l'expérience des utilisateurs d'Internet en milieu rural et celle des utilisateurs en milieu urbain. Le nouveau service sera un atout majeur pour nos clients, car l'accès à Internet haute vitesse à prix abordable est essentiel pour eux. De plus, ce projet constituera une raison de plus pour laquelle il fait bon vivre dans les régions rurales de Val-Des-Monts. »

- Michel Lapointe, Directeur, Développement des affaires. Digicom Internet

Carte de la région de Québec

Produits connexes

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements :

Jake Enwright
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Industrie
343-291-2500

Relations avec les médias
Industrie Canada
343-291-1777
relations-medias@ic.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Denis Lebel Innovation, Sciences et Développement économique Canada Économie et industrie

Date de modification :