Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne des grains

Archivé - Début de l'examen des classes de blé CWRS et CPSR

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 8 mai 2015 – Winnipeg (Manitoba) – Commission canadienne des grains

Les intervenants ont exprimé un appui solide dans leurs réponses à la proposition de la Commission canadienne des grains visant à protéger la qualité, la cohérence et le rendement pour les utilisateurs finaux des classes blé roux de printemps de l’Ouest canadien (CWRS) et blé roux de printemps Canada Prairie (CPSR).

Par conséquent, on entreprendra immédiatement un examen des variétés désignées dans les classes de blé canadien CWRS et CPSR. Des lettres seront envoyées aux propriétaires de variétés de blé CWRS et de blé CPSR pour leur demander d’exprimer, d’ici la fin mai 2015, leur intention de procéder à d’autres essais ou de faire passer leur variété à une classe différente.

D’autres décisions concernant le système modernisé de classification du blé seront annoncées une fois que la Commission canadienne des grains aura étudié d’autres renseignements et commentaires visant la demande du marché et aura déterminé la période de transition ainsi que la classe appropriée pour les variétés cernées ne répondant pas aux critères des classes de blé CWRS et CPSR.

Une classe de blé provisoire sera mise en place pour les variétés de blé Faller et Prosper, qui ont récemment été enregistrées de façon provisoire par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), et, éventuellement, pour la variété de blé ND Elgin, dont l’enregistrement provisoire a été appuyé par le Comité de développement des grains des Prairies (CDGP), si l’ACIA procède à son enregistrement. Cela permettra à la Commission canadienne des grains d’évaluer la viabilité de la nouvelle classe de blé avant de prendre une décision concernant sa permanence.

Les faits en bref

  • La période de consultation sur la proposition de la Commission canadienne des grains visant à moderniser le système de classification du blé canadien a pris fin le 20 avril 2015.
  • La proposition de moderniser le système de classification du blé canadien visait les objectifs suivants :
    • étudier les classes de blé canadien actuelles;
    • accroître la cohérence des classes de blé canadien afin d’en assurer la qualité marchande;
    • ajouter une classe de blé afin d’inclure les nouvelles variétés désirées par les producteurs et acheteurs de grain canadien.
  • La Commission canadienne des grains a reçu 45 soumissions écrites officielles de divers intervenants représentant plus de 150 organisations de produits et de producteurs, organisations de l’industrie, ministères et utilisateurs finaux à l’échelle nationale et internationale ainsi que manutentionnaires de grains et négociants en grains, sélectionneurs de plantes, sociétés semencières et producteurs de semences.
  • La proposition sur la modernisation du système de classification du blé canadien a été consultée plus de 2 000 fois sur le site Web de la Commission canadienne des grains au cours de la période de consultation.

Citations

« Les intervenants ont conseillé la prudence pour ce qui est de l’introduction d’une nouvelle classe de blé. Dans cette optique, toute décision concernant la création d’une classe de blé sera fondée sur une étude approfondie de la demande possible du marché, de la valeur à la ferme et de la structure des grades. »

Elwin Hermanson, commissaire en chef, Commission canadienne des grains

Produits connexes

Liens connexes

Personne-ressource

Rémi Gosselin
Gestionnaire, Services intégrés d’information
Commission canadienne des grains
204-983-2749
remi.gosselin@grainscanada.gc.ca

Commission canadienne des grains

La Commission canadienne des grains est l'organisme fédéral chargé d'établir et de maintenir les normes de qualité visant les grains du Canada. Ses programmes permettent d'expédier des grains qui répondent régulièrement aux exigences des contrats en matière de qualité, de salubrité et de quantité. De plus, la Commission canadienne des grains réglemente l'industrie des grains pour protéger les droits des producteurs et assurer l'intégrité du commerce des grains.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne des grains Agriculture

Date de modification :