Communiqué de presse Article provenant de  Instituts de recherche en santé du Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada appuie la recherche sur le traitement de l'obésité

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Des travaux aideront les Canadiens à atteindre un poids santé et à améliorer leur qualité de vie et leur santé à long terme.

Ottawa (Ontario), le 30 avril 2015 – Instituts de recherche en santé du Canada

L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui la tenue de nouvelles recherches visant à améliorer le traitement de l'obésité, que l'on appelle « soins bariatriques ». Ces travaux aideront les Canadiens à atteindre un poids santé et à améliorer leur qualité de vie et leur santé à long terme.

Le gouvernement du Canada investira 2,7 millions de dollars pour soutenir trois équipes de recherche par l'intermédiaire des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Une somme supplémentaire de 1,8 million de dollars sera injectée par les partenaires des IRSC : le Réseau canadien en Obésité, Alberta Innovates – Health Solutions, le réseau clinique stratégique sur le diabète, l'obésité et l'alimentation des Services de santé de l'Alberta, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario et le Fonds de recherche du Québec – Santé.

Les équipes de recherche se concentreront sur les programmes de gestion du poids destinés aux enfants, le potentiel thérapeutique de la transplantation de matières fécales dans les soins bariatriques et les orientations visant à aider les médecins à déterminer la meilleure intervention chirurgicale bariatrique pour chaque patient.

En bref

  • L'obésité constitue un important problème de santé publique. Elle augmente le risque de certaines maladies chroniques comme le diabète de type 2, l'hypertension et les maladies cardiovasculaires, en plus d'influencer la qualité de vie et le bien-être mental.
  • Des données tirées de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes indiquent qu'environ un adulte sur quatre souffre d'obésité (indice de masse corporelle [IMC] > 30).
  • Les soins bariatriques comprennent la prévention et le traitement de l'obésité et englobent notamment les interventions et les changements concernant le mode de vie, les thérapies cognitives et comportementales, la pharmacothérapie et les interventions chirurgicales, en combinaison ou non.
  • Les IRSC et leurs partenaires investissent 4,5 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir la recherche visant à améliorer les soins bariatriques offerts aux Canadiens.
  • Il est possible de prévenir l'obésité en intégrant à son mode de vie de l'activité physique régulière et une saine alimentation.
  • Par l'intermédiaire de l'Agence de la santé publique du Canada, le gouvernement du Canada investit 20 millions de dollars chaque année dans des partenariats plurisectoriels pour promouvoir les modes de vie sains et prévenir les maladies chroniques, en plus d'offrir aux Canadiens des occasions d'améliorer leur santé par l'activité physique et une saine alimentation; mentionnons les programmes Jeu d'échange et Build Our Kids' Success (BOKS), à titre d'exemple.
  • Le gouvernement du Canada appuie les modes de vie sains grâce au crédit d'impôt pour la condition physique des enfants, introduit en 2006 et récemment doublé pour atteindre 1 000 $ à compter de l'exercice 2014.

Citations

« Notre gouvernement est résolu à soutenir la recherche qui permet d'améliorer la santé des Canadiens. L'augmentation du taux d'obésité au pays nous amène à reconnaître l'importance de la recherche sur le sujet. L'investissement annoncé aujourd'hui contribuera à améliorer les stratégies de traitement visant à enrayer ce problème de santé complexe. Nous continuerons aussi à appuyer les programmes qui favorisent la santé et l'activité physique chez l'enfant, et qui préviennent les effets à long terme de l'obésité. »
- Rona Ambrose, Ministre de la Santé

« L'obésité est une maladie chronique qui a d'importantes conséquences sur la santé, l'économie et la société. Pour faire face à ce grand défi, il est nécessaire que des mesures soient prises par différents secteurs. Ces nouvelles recherches contribueront à la mise au point de traitements efficaces pour contrer l'obésité chez les adultes et les enfants. »
- Dr Philip Sherman, Directeur scientifique de l'Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète des IRSC

« L'obésité est une maladie chronique complexe pour laquelle il n'existe pas de solutions universelles. Ces équipes de recherche étudient des manières novatrices d'aider les Canadiens, et nous sommes enthousiastes à l'idée de participer à cette collaboration public-privé. »
- Dr Arya Sharma, Directeur scientifique du Réseau canadien en obésité

Produits connexes

Renseignements

Michael Bolkenius
Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé
613-957-0200

David Coulombe
Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme du gouvernement du Canada chargé d'investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et d'en favoriser l'application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de soins de santé pour les Canadiens. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 13 700 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Instituts de recherche en santé du Canada Santé et sécurité

Date de modification :