Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Le Canada offre de l'équipement de protection essentiel pour contribuer à enrayer la propagation du virus Ebola en Afrique de l'Ouest

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 15 septembre 2014 - Ottawa - Agence de la santé publique du Canada

Fiche d'information: Le Canada offre de l'équipement de protection essentiel pour contribuer à enrayer la propagation du virus Ebola en Afrique de l'Ouest

La ministre de la Santé Rona Ambrose a annoncé aujourd'hui que le Canada allait offrir un don de plus de 2,5 millions de dollars en équipement de protection individuelle (EPI) à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à titre de contribution à la lutte mondiale contre l'épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest.

Récemment, l'OMS a signalé un manque d'équipement dans les pays touchés et a fait appel aux états membres pour qu'ils fassent don d'équipement pour les travailleurs de première ligne dans les pays touchés.

L'équipement de protection individuelle comme les masques respiratoires, les gants, les écrans faciaux et les blouses est nécessaire pour prévenir la propagation de l'infection et, s'il est utilisé correctement, peut contribuer à réduire les risques d'entrer en contact avec les liquides corporels d'une personne infectée.

Le don du Canada provient d'un stock excédentaire disponible à l'heure actuelle par l'entremise du Système de la réserve nationale d'urgence (SRNU) de l'Agence et de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI) de Santé Canada. La réserve nationale pour les urgences conservera un stock suffisant pour satisfaire aux besoins du Canada et protéger les Canadiens.

Le gouvernement du Canada demeure déterminé à participer à la lutte contre cette épidémie et continue à étudier de multiples façons d'offrir de l'aide. L'épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique est la plus grande jamais vue et de vastes efforts sont nécessaires pour prévenir et maîtriser la propagation du virus.

Faits en bref

  • Il n'y a jamais eu de cas de maladie à virus Ebola au Canada et le risque pour les Canadiens demeure très faible.
  • Le virus Ebola ne se transmet pas facilement d'une personne à une autre. Il se transmet par contact direct avec des liquides corporels infectés, et non par simple contact.
  • Le gouvernement du Canada a mis en place au Canada un certain nombre de systèmes pour identifier et prévenir la propagation des maladies infectieuses graves comme la maladie à virus Ebola. Ils consistent entre autres à assurer une surveillance et un suivi continuels des maladies infectieuses dans tout le Canada et à administrer la Loi sur la mise en quarantaine à tous les points d'entrée au Canada, 24 heures par jour et sept jours par semaine.
  • Tous les Canadiens qui voyagent à l'étranger sont encouragés à consulter les Conseils de santé aux voyageurs sur l'éclosion de maladie à virus Ebola.
  • À ce jour, le Canada a versé une contribution de 5 195 000 $ pour appuyer les interventions humanitaires, de sécurité et de santé publique visant à combattre la propagation du virus Ebola en Afrique de l'Ouest.
  • En plus des fonds, le Canada a aussi envoyé un laboratoire mobile en Sierra Leone, composé d'employés de l'Agence de la santé publique du Canada, qui fournit un soutien diagnostique en laboratoire sur le terrain. Cet équipement aide à déterminer rapidement si une personne est infectée par le virus Ebola de manière à ce que les mesures nécessaires soient prises pour protéger la personne et sa communauté.
  • Le Canada a aussi fait don de 800 à 1000 fioles d'un vaccin expérimental, un vaccin à base du virus de la stomatite vésiculaire pour le virus Ebola ou « VSV-EBOV ».

Citations

Le don d'équipement de protection individuelle fait aujourd'hui est un autre exemple de la façon dont le gouvernement du Canada fournit un soutien utile à ceux qui travaillent dans la région de l'épidémie. Jusqu'à ce jour, le Canada a fourni des contributions de plusieurs millions de dollars à l'aide humanitaire, a fait don de 800-1000 fioles de vaccin expérimental et a envoyé un laboratoire mobile pour aider les travailleurs de la santé sur le terrain. Nous continuerons à étudier des moyens pour le Canada d'apporter une contribution utile à l'intervention mondiale. Je tiens à rassurer les Canadiens qu'il n'y a pas de cas de maladie à virus Ebola au Canada et que le risque pour les Canadiens demeure très faible.
L'honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

La prévention de la transmission du virus Ebola est essentielle pour maîtriser l'épidémie actuelle et l'usage adéquat de l'équipement de protection individuelle en est une composante clé. En offrant ces fournitures très nécessaires, le gouvernement du Canada permet aux travailleurs de la santé de la région touchée et aux autres intervenants de l'OMS de continuer à détecter et à prendre en charge rapidement cette épidémie.
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef adjoint de la santé publique

Produits connexes

L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui que le Canada fera don d'équipement de protection individuel à l'OMS pour contribuer à l'intervention mondiale contre l'éclosion de maladie à virus Ebola en Afrique occidentale.

- 30 -

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :