Communiqué de presse Article provenant de  Agence spatiale canadienne

Archivé - Le Canada investit dans la formation des innovateurs spatiaux de prochaine génération

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Fonds attribués à la formation et au perfectionnement de personnel hautement qualifié en sciences et en technologies spatiales

Le 21 mai 2014 - Montréal (Québec) - Agence spatiale canadienne

Le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'une contribution de 250 000 $ sur trois ans à l'Université du Québec à Montréal pour la mise en œuvre de projets en sciences et en technologies spatiales.

La subvention échelonnée sur trois ans permettra à des étudiants des cycles supérieurs d'acquérir une expérience pratique de la conception, de la construction, de l'essai et de l'exploitation en vol d'instruments scientifiques et de technologies à bord d'un nanosatellite, et d'en analyser les données.

Ce projet vise l'étude et la mesure de la vaste couverture de nuages de glace très fins associés aux températures les plus froides de l'Arctique. Il permettra à des étudiants d'exploiter de nouvelles technologies spatiales et d'acquérir la formation nécessaire pour maintenir le Canada à l'avant-scène de la recherche spatiale.

Cet investissement s'harmonise avec le principe « Une source d'inspiration pour les Canadiens » du Cadre de la politique spatiale du Canada paru en février 2014, qui favorise la collaboration avec l'industrie, les universités et les collèges afin de recruter, d'appuyer et de conserver une main-d'œuvre hautement qualifiée.

Le communiqué d'aujourd'hui fait suite à la publication d'un avis d'offre de participation sur le site de l'Agence spatiale canadienne (ASC), le 8 novembre 2013. Le financement total pour l'ensemble des projets retenus dans diverses universités canadiennes, y compris l'Université du Québec à Montréal, s'élève à 2 millions de dollars.

Faits en bref

  • Cet investissement met l'accent sur les nouvelles technologies liées à la surveillance du changement climatique et à la prévision météorologique.
  • Les régions polaires sont très sensibles aux changements climatiques. Plus précisément, les activités des pays industrialisés modifient l'atmosphère au-dessus de l'Arctique et, inversement, les conditions arctiques influent sur la météo aux latitudes inférieures, en particulier pendant la saison froide.
  • Dans le cadre de ce projet, on testera de nouvelles technologies destinées au satellite TICFIRE pour assurer une meilleure surveillance des anomalies de basse température et améliorer les prévisions météo.

Citation

« Notre collectivité et l'Université du Québec à Montréal ont reçu un appui constant de l'Agence spatiale canadienne, et l'annonce d'aujourd'hui poursuit cette riche tradition. Notre gouvernement créé, une fois de plus, les conditions favorables à la réussite du secteur des sciences et des technologies spatiales à Montréal. »

- Le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel

Liens connexes

- 30 -

Contacts médias

Relations avec les médias
Agence spatiale canadienne
Téléphone : 450-926-4370
Courriel : media@asc-csa.gc.ca

Site Web : www.asc-csa.gc.ca
Twitter : @asc_csa
Suivez-nous dans les médias sociaux!


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence spatiale canadienne Sciences et technologie Nature et environnement Information et communication Gouvernement et vie politique

Date de modification :