Communiqué de presse Article provenant de  Emploi et Développement social Canada

Archivé - La ministre d'État (Aînés) annonce une nouvelle priorité pour le Conseil national des aînés

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Ottawa (Ontario), le 6 mars 2012 — La ministre d’État (Aînés), l’honorable Alice Wong, a annoncé aujourd’hui une nouvelle priorité pour le Conseil national des aînés en 2012, celle d’obtenir l’opinion des employeurs sur la façon de retenir et d’attirer les travailleurs âgés, en particulier les plus vulnérables d’entre eux.

« Il est important que les membres du Conseil entendent ce que les employeurs ont à dire sur les enjeux et les possibilités qu’offre une population active vieillissante, a déclaré la ministre d’État Wong. Le gouvernement du Canada se servira des précieux renseignements recueillis lors de ces activités de mobilisation pour élaborer des politiques, des services et des programmes d’aide aux Canadiens âgés. »

L’année dernière, le Conseil a examiné la participation des aînés et des personnes qui approchent de l’âge de la retraite au marché du travail, ainsi que les relations intergénérationnelles. Cette année, les travaux du Conseil relanceront ce dossier en se concentrant sur les enjeux et les possibilités que présente une population active vieillissante pour les employeurs. Le Conseil cherchera également à établir les pratiques exemplaires utilisées par les employeurs pour recruter et retenir les travailleurs âgés.

Le Conseil national des aînés conseille le gouvernement du Canada sur toutes les questions et les possibilités actuelles et nouvelles liées au bien-être et à la qualité de vie des aînés, tant aujourd’hui que demain. 

Depuis 2007, le Conseil a entrepris des travaux sur les mauvais traitements envers les aînés, le faible revenu chez les aînés, le bénévolat chez les aînés, le vieillissement positif et actif, la participation des aînés et des personnes approchant l’âge de la retraite au marché du travail et les relations intergénérationnelles. Pour en savoir plus sur le Conseil national des aînés, visiter le www.conseildesaines.gc.ca.

Pour obtenir plus d’information sur les mesures que prend le gouvernement du Canada pour aider les aînés, visiter le site aines.gc.ca.

- 30 -

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Pour plus de renseignements (médias seulement) :

Robert Lynch
Directeur des communications
Cabinet de la ministre d’État Wong
613-790-0219

Bureau des relations avec les médias
Ressources humaines et Développement des compétences Canada
819-994-5559


Document d'information


Le gouvernement du Canada s’efforce d’améliorer la qualité de vie des aînés à bien des égards. Ces efforts comprennent les mesures suivantes :

  • Proposer une nouvelle prestation complémentaire du Supplément de revenu garanti (SRG) pour aider les aînés les plus vulnérables du Canada. Il s’agit de la plus importante augmentation du SRG en 25 ans pour ce qui est d’aider les aînés dont les revenus sont les plus bas. Cette mesure améliorera davantage la sécurité financière et le bien-être de plus de 680 000 aînés au Canada. Elle représente un investissement de 1,5 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années.
  • Augmenter le financement du programme Nouveaux Horizons pour les aînés de cinq millions de dollars par année dès le présent exercice, ce qui porte le budget annuel du programme à 45 millions de dollars par année. Le programme vise à aider les aînés à mettre leur leadership, leur énergie et leurs compétences au service des collectivités dans l’ensemble du Canada.
  • Fournir aux Canadiens et aux Canadiennes près de 72 milliards de dollars cette année par l’intermédiaire du régime de pensions de l’État.
  • Fournir 2,3 milliards de dollars par année en allègements fiscaux supplémentaires aux aînés et aux pensionnés à l’aide de mesures comme le fractionnement du revenu de pension et l’augmentation du crédit en raison de l’âge.
  • Investir 400 millions de dollars sur deux ans dans le cadre du Plan d’action économique du Canada pour la construction de logements pour les aînés à faible revenu.
  • Soutenir le vieillissement actif et positif au moyen de l’Initiative des collectivités-amies des aînés, du Guide d’activité physique canadien pour une vie active saine pour les aînés et des initiatives de prévention des chutes.
  • Nommer un ministre d’État (Aînés) responsable de faire part au Cabinet des préoccupations des aînés du Canada et de prendre la parole en leur nom.
  • Faire du 1er octobre la Journée nationale des aînés pour souligner le rôle important et continu que jouent les aînés au sein des familles, des collectivités, des milieux de travail et de la société.
  • Investir 13 millions de dollars sur trois ans à l’appui de l’Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés (IFLMTA), qui a pris fin le 31 mars 2011. Grâce à l’IFLMTA, dans le cadre de laquelle s’est déroulée une campagne de sensibilisation, le gouvernement du Canada continue de s’intéresser de près à la lutte contre les mauvais traitements envers les aînés au moyen du programme Nouveaux Horizons pour les aînés et poursuit ses campagnes de sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés.

Recherche d'information connexe par mot-clés

Emploi et Développement social Canada Société et culture Personnes

Date de modification :