Communiqué de presse Article provenant de  Gouvernement du Canada

Archivé - La Stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale comme catalyseur économique

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion immédiate

Les premiers signes se font déjà observer  

Gatineau (Québec), le 24 février 2012 – Quelques mois seulement après l’annonce des résultats de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale (SNACN), on observe déjà des premiers signes de croissance économique. En effet, les deux chantiers navals retenus s’investissent activement dans des stratégies de recrutement et la sollicitation d’entreprises afin de connaître leur intérêt à intégrer leur chaîne de fournisseurs. Les deux chantiers navals retenus et leurs fournisseurs devraient embaucher des milliers de travailleurs pour la construction des grands navires dont a besoin le Canada.

« Notre gouvernement est déterminé à appuyer les industries qui favorisent l’emploi et la croissance économique dans l’ensemble du pays », a déclaré l’honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre responsable de la Condition féminine. « Notre association avec les deux chantiers navals rapporte déjà des dividendes, car on observe déjà des premiers signes de croissance économique, et nous sommes impatients d’avoir un aperçu du portrait global à mesure que les travaux progressent. »

Irving Shipbuilding Inc., qui a été choisi pour construire les navires de combat, et Vancouver Shipyards Co. Ltd., qui a été choisi pour construire les navires non destinés au combat de la Marine royale canadienne et de la Garde côtière canadienne, sont heureux de l’intérêt accru porté par des ouvriers qualifiés et des fournisseurs éventuels à l’égard de leur chantiers navals.

Les deux chantiers choisis s’affairent également activement au recrutement d’ouvriers et se prépare à jouer un rôle de catalyseur pour la croissance économique en mettant sur pied un registre de fournisseurs en ligne qui permettra aux fournisseurs d’inscrire des renseignements pertinents concernant leur organisation. En raison de la nature de l’entente d’approvisionnement stratégique à long terme avec le gouvernement du Canada, on a demandé aux chantiers navals retenus pour la construction de gros navires de s’engager à améliorer leur compétitivité et à contribuer à long terme à la santé de l’industrie maritime canadienne. Dans le cadre de ce que l’on appelle la proposition de valeur, les chantiers investiront 0,5 % de la valeur des contrats à venir dans les secteurs prioritaires, tels que le perfectionnement des ressources humaines, la technologique et le développement industriel. Il s’agit d’un engagement contractuel que devront remplir les chantiers navals dans le cadre de tout contrat subséquent, et dont ils assumeront les frais.

D’importantes possibilités sont à prévoir pour les petites et moyennes entreprises qui auront l’occasion de proposer leurs biens et leurs services aux chantiers navals retenus et à d'autres fournisseurs qui participeront à la construction des navires. La Politique des retombées industrielles et régionales s’appliquera essentiellement de la même façon qu’elle s’applique à tout processus d’approvisionnement en matière de défense et de sécurité de grande envergure. La Politique encourage les chantiers navals à appuyer les entreprises, y compris les petites et moyennes entreprises, en leur confiant des travaux directement ou indirectement liés à la série de contrats de la SNACN. Les chantiers navals devront entreprendre des activités commerciales visées par la Politique des retombées industrielles et régionales au Canada, et la valeur de ces activités devra équivaloir à 100 % de la valeur de leurs contrats respectifs.

Pour plus de renseignements sur la SNACN, veuillez consulter le site Web à l’adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/app-acq/sam-mps/snacn-nsps-fra.html.

- 30 -

This text is also available in English.

Pour plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Michelle Bakos
Cabinet de l’honorable Rona Ambrose
819-997-5421

Relations avec les médias
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
819-956-2315

On peut également consulter les communiqués de TPSGC sur son site Web à l’adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/medias-media/index-fra.html.

Date de modification :