Communiqué de presse Article provenant de  Pêches et Océans Canada

Des pêcheurs récréatifs écopent d'une amende de 6 500 $ pour avoir pêché près du parc Whytecliffe

Le 5 janvier 2017

NORTH VANCOUVER (COLOMBIE-BRITANNIQUE) – Andrew Yip et Yu Ye ont été condamnés à une amende totalisant 6 500 $ pour avoir pêché dans un parc marin de West Vancouver fermé toute l'année à la pêche de toute vie marine, afin d’en préserver l’habitat sous-marin unique en son genre. Le 15 décembre 2016, l'honorable juge Douglas E. Moss a accepté le plaidoyer de culpabilité des deux hommes. Il a imposé une amende de 3 000 $ à M. Ye, a condamné M. Yip à payer une amende de 3 500 $, et en lui interdisant de pêcher pendant un an et il a confirmé la confiscation de son engin de pêche. Les deux pêcheurs avaient été observés en train de pêcher à la ligne près d'un panneau d'interdiction de pêcher multilingue.

Faits en bref

  • Les infractions à la Loi sur les pêches ont été commises le 24 août 2016.
  • Les agents des pêches en patrouille dans la zone ont été informés de l'activité illégale par un membre du public.
  • Les deux hommes, un oncle et son neveu, ont été observés en train de pêcher à la ligne à partir des rochers dans le parc Whytecliffe tout près d'un panneau d'interdiction de pêcher multilingue clairement visible.
  • Les hommes ont été trouvés en possession de quatre sébastes.
  • Tout le secteur du Lower Mainland de Vancouver est fermé à la pêche au sébaste.

Le gouvernement du Canada s'est engagé à protéger la santé et la productivité à long terme des ressources halieutiques du pays, de même que les habitats dont elles dépendent, au bénéfice des générations futures. Pêches et Océans Canada a pour mandat de protéger et de conserver les ressources de la mer et de poursuivre les contrevenants à la Loi sur les pêches. Il assure et encourage le respect de la Loi sur les pêches et des autres lois et règlements connexes au moyen de patrouilles terrestres, aériennes et maritimes, et d'activités de sensibilisation et d'information. Dans le cadre du mandat de Pêches et Océans Canada de mettre fin aux activités illégales, le Ministère demande au public de l'informer de toutes les activités de cette nature ou de toute autre infraction à la Loi sur les pêches et à ses règlements. Toute personne détenant de l’information peut composer le numéro sans frais réservé au signalement des infractions : 1-800-465-4336.

Liens connexes

  • Le sébaste est un poisson sédentaire ayant un faible taux de croissance, qui peut vivre bien plus que 100 ans, et dont de nombreux individus ne se reproduisent pas avant l'âge de 10 à 15 ans. Le sébaste est incapable de s'adapter à des variations subites de pression barométrique et il survit rarement une fois pêché et rejeté à l'eau. Comme mesure de conservation, Pêches et Océans Canada a établi 164 aires de conservation du sébaste le long de la côte
  • de la C.-B. où la pêche au sébaste est interdite et bon nombre se trouvent dans le détroit de Georgia - http://www.pac.dfo-mpo.gc.ca/fm-gp/maps-cartes/rca-acs/index-fra.html
  • Pour en savoir plus sur les fermetures du Secteur 28 : http://www.pac.dfo-mpo.gc.ca/fm-gp/rec/tidal-maree/a-s28-fra.html

- 30 –

Personnes-ressources

Leri Davies, conseillère, Relations stratégiques avec les médias
Pêches et Océans Canada, Région du Pacifique
Tél. : 604-666-8675, Cell. : 604-612-6837

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO

C-RP-17-01F


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Dominic LeBlanc Pêches et Océans Canada Nature et environnement Droit

Date de modification :