Communiqué de presse Article provenant de  Environnement et Changement climatique Canada

Le gouvernement du Canada accélère les investissements dans l'électricité propre

Le 21 novembre 2016 - Ottawa (Ontario) - Cabinet de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique Canada

La ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a annoncé aujourd'hui une composante importante de la vision entourant une économie axée sur une croissance propre : l'accélération de la transition des centrales au charbon traditionnelles vers la production d'énergie propre d'ici 2030. Les centrales thermiques traditionnelles au charbon n'ont pas recours au captage et au stockage du dioxyde de carbone pour retenir le dioxyde de carbone et l'entreposer.

L'accélération de l'élimination progressive de la production d'électricité à partir du charbon permettra d'améliorer considérablement la qualité de l'air ainsi que la santé des Canadiens. Ces mesures se traduiront par une diminution, d'ici 2030, de plus de cinq mégatonnes des émissions de gaz à effet de serre par le Canada. Cela équivaudra au retrait de 1,3 million de voitures de nos routes.

Le gouvernement du Canada soutiendra cette transition par l'intermédiaire de la Banque de l'infrastructure du Canada pour financer les projets, comme ceux visant les réseaux d'électricité modernes viables sur le plan commercial entre les provinces et les territoires. Le Canada attirera des investissements mondiaux qui permettront de faire croître l'économie et de créer de bons emplois pour la classe moyenne en offrant une certitude aux investisseurs ainsi qu'en envoyant un message clair sur le marché que le Canada est un chef de file en matière d'énergie propre.

Les mesures de réglementation annoncées aujourd'hui permettront au Canada d'aller de l'avant afin d'augmenter de 80 % à 90 % la part de sources non émettrices d'ici 2030. L'électricité propre permettra d'alimenter les voitures, les entreprises et les résidences de partout au pays. En mettant en place un réseau d'électricité propre, nous pourrons offrir une source d'électricité fiable et abordable en fonction des besoins.

Le gouvernement du Canada se fait un devoir de collaborer étroitement avec les provinces et les territoires dans le but d'attirer les investissements nécessaires pour bâtir un réseau d'électricité propre, moderne et intégré qui se traduira par des solutions locales pour les contribuables, les travailleurs et l'environnement. Nous collaborerons également avec les provinces et les territoires afin d'établir des normes de rendement pour la production d'électricité au gaz naturel.

Le gouvernement du Canada collaborera avec les provinces et les organisations syndicales afin que les travailleurs touchés par l'accélération de l'élimination progressive de la production d'électricité à partir du charbon prennent part à la transition vers une économie à faibles émissions de carbone.

En investissant maintenant dans l'énergie propre, nous veillons à ce que les Canadiens puissent respirer de l'air plus propre, jouir d'une meilleure santé et laisser à leurs enfants et petits-enfants une économie plus durable et prospère.

Citations

« Retirer les centrales au charbon traditionnelles de notre panier d'énergies pour les remplacer par des technologies moins polluantes réduira de façon considérable nos émissions de gaz à effet de serre, améliorera la santé des Canadiens et sera grandement profitable aux générations futures. Cela envoie au monde un signal clair : le Canada est un excellent endroit où investir dans l'énergie propre. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Relier les provinces au moyen de réseaux d'électricité propre et moderne est une action nationale qui permettra au Canada d'attirer des investissements mondiaux importants dans le secteur de l'électricité et qui créera des emplois pour les Canadiens. »
- Dominic Barton, président du Conseil consultatif en matière de croissance économique

« L'électricité propre est une électricité saine. L'élimination progressive des centrales au charbon permettra aux Canadiens de respirer un air plus propre et plus sain et réduira le nombre de personnes atteintes de troubles respiratoires. L'annonce faite aujourd'hui est une étape importante de notre plan pour bâtir un Canada plus sain, plus prospère. »
- Jane Philpott, ministre de la Santé

« Une infrastructure bien planifiée stimule la croissance économique, appuie les collectivités et laisse un héritage solide aux Canadiens. Notre plan d'infrastructure à long terme assurera aux Canadiens un accès à de l'eau potable, à de l'air pur et à des collectivités plus vertes où les jeunes Canadiens pourront jouer et grandir sous le regard de leurs parents. »
- Amarjeet Sohi, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités

Faits en bref

  • La production d'électricité à partir du charbon est responsable du trois quarts des émissions de gaz à effet de serre (GES) du secteur de l'électricité canadien, et de plus de 8 % des émissions de GES totales du Canada.
  • L'accélération de l'élimination progressive des centrales au charbon qui n'ont pas recours au captage et au stockage du dioxyde de carbone se traduira par une diminution de plus de cinq mégatonnes des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.
  • Les centrales au charbon font partie des plus importantes sources de pollution atmosphérique au pays; elles produisent, entre autres, du dioxyde de soufre, de l'oxyde d'azote et des polluants à base de mercure, qui ont des répercussions considérables sur la santé et l'environnement.
  • Des études sur la santé effectuées par l'Institut Pembina estiment que, en 2014, la pollution causée par la production d'électricité à partir du charbon est à l'origine de plus de 20 000 épisodes d'asthme et de centaines de visites à l'hôpital et d'hospitalisations, engendrant des coûts de plus de 800 millions de dollars annuellement pour le système de santé.
  • Les énergies renouvelables forment l'un des secteurs de l'énergie dont la croissance est la plus rapide, les capacités éoliennes étant 20 fois plus importantes et les capacités solaires 125 fois plus importantes aujourd'hui qu'il y a dix ans, selon l'Office national de l'énergie. Le Canada dispose de certaines des sources d'énergies hydroélectrique, éolienne et solaire les plus abondantes et abordables.
  • Cet automne, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement additionnel de 21,9 milliards de dollars sur 11 ans pour l'infrastructure verte et la Banque de l'infrastructure du Canada. La combinaison de cet investissement et de celui annoncé aujourd'hui pourrait permettre d'attirer les investissements dans les immobilisations requis pour faire passer à 90 % la part de sources non émettrices dans le réseau d'électricité du Canada d'ici 2030.
  • L'engagement du Canada à investir dans l'infrastructure verte pourrait aussi soutenir les communautés autochtones éloignées qui dépendent du diésel pour la production d'électricité en les incitant à utiliser davantage les énergies non polluantes. Des renseignements plus détaillés sur le financement de l'infrastructure verte suivront.
  • Des ententes d'équivalence avec les provinces pourraient aussi être établies pour soutenir la transition des centrales au charbon traditionnelles vers des sources d'électricité plus propres et non polluantes.

Produits connexes

Coordonnées

Caitlin Workman
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique
819-938-9436

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Catherine McKenna Environnement et Changement climatique Canada Nature et environnement

Date de modification :