Communiqué de presse Article provenant de  Instituts de recherche en santé du Canada

Recherche de pointe sur la santé cérébrale des femmes soutenue par le gouvernement du Canada

Un groupe de partenaires fait l'annonce de la chaire de recherche Wilfred et Joyce Posluns sur la santé cérébrale des femmes et le vieillissement

Ottawa (Ontario), le 8 mars 2016

Dans le cadre de la Journée internationale de la femme, l'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, a annoncé le lancement d'une nouvelle initiative de recherche consacrée à la santé cérébrale des femmes. Née d'un partenariat entre la Fondation de la famille Posluns, la Société Alzheimer du Canada, l'Institut ontarien du cerveau (IOC) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), cette initiative permettra à la chaire Wilfred et Joyce Posluns de financer la recherche sur la santé cérébrale des femmes et le vieillissement pour les dix prochaines années.

La chaire appuiera ainsi un chercheur exceptionnel dans le domaine de la santé cérébrale. Le titulaire effectuera des recherches explorant les influences possibles du genre et du sexe – c'est-à-dire les influences sociales et biologiques – sur la santé cérébrale au cours du vieillissement. Les femmes aujourd'hui sont deux fois plus touchées que les hommes par la dépression, les accidents vasculaires cérébraux et la démence. De surcroît, 70 % des nouveaux cas d'Alzheimer sont des femmes. Le titulaire de la chaire étudiera ces différences hommes-femmes et travaillera à comprendre comment le fait de s'y attaquer pourrait mener à de meilleurs choix thérapeutiques pour les patients atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'une démence apparentée.

Le titulaire de la chaire sera sélectionné par voie de concours avec évaluation par les pairs. Il devra être établi dans un établissement académique de l'Ontario. Les chercheurs intéressés pourront soumettre leur candidature aux Instituts de recherche en santé du Canada.

Personne recherchée

Le titulaire de la chaire sera un chercheur exceptionnellement qualifié, recruté au Canada ou à l'étranger, ou encore un chercheur de haut niveau déjà établi dans un établissement ontarien où il est un leader dans son domaine. Le but du programme de recherche consiste à mieux comprendre les différences de genre et de sexe en santé cérébrale.

Citations

« Ce genre de recherche oriente nos démarches visant à améliorer le sort des personnes atteintes de démence ou de la maladie d'Alzheimer, et pourrait fournir des indices sur les meilleures stratégies d'éradication de ces maladies. Je suis fière que des partenaires fédéraux, provinciaux, sans but lucratif et privés se mobilisent pour appuyer la création d'une chaire soutenant des recherches de qualité exceptionnelle et si importantes. »

L'honorable Jane Philpott
Ministre de la Santé

« Depuis quelques années, il devient de plus en plus évident que la recherche en santé doit tenir compte des influences du genre et du sexe. Les hommes et les femmes se ressemblent à bien des égards, mais lorsqu'il s'agit de notre santé, nos différences sont à prendre au sérieux. En comprenant ces différences sur le plan de la santé cérébrale – notamment la prévalence plus élevée de la maladie d'Alzheimer chez les femmes, qui ne peut s'expliquer par la plus grande longévité de celles-ci –, nous pourrons travailler à concevoir de meilleurs traitements pour tous. Nous sommes très fiers de soutenir la chaire de recherche Wilfred et Joyce Posluns sur la santé cérébrale des femmes et le vieillissement, qui produira de précieuses connaissances pour le milieu de la recherche et les personnes atteintes. »

Yves Joanette, Ph.D.
Directeur scientifique de l'Institut du vieillissement des IRSC

« Au moment d'entreprendre cette initiative, la Fondation de la famille Posluns voit d'un très bon œil l'engagement empressé d'autant d'organismes de premier plan et s'en réjouit. Le partenariat et la chaire de recherche montrent que nous sommes arrivés au point où la recherche en santé cérébrale doit se pencher sur les différences hommes-femmes et trouver comment favoriser la santé cérébrale des femmes. Nous nous attendons à ce que notre collaboration marque un tournant dans la découverte de solutions. »

Lynn Posluns
Présidente et fondatrice du Women's Brain Health Initiative (WBHI)

« La Société Alzheimer est enchantée de contribuer à la chaire de recherche Wilfred et Joyce Posluns sur la santé cérébrale des femmes et le vieillissement par l'intermédiaire de son programme de recherche. Cette chaire unique en son genre permettra d'approfondir l'étude de maladies comme la démence qui touchent principalement les femmes. La meilleure compréhension du cerveau féminin pourrait permettre de traiter plus efficacement, de prévenir et, éventuellement, de guérir la démence. Cette nouvelle initiative profitera à toutes les personnes qui vivent avec cette maladie. »

Mimi Lowi-Young
Chef de la direction de la Société Alzheimer du Canada

« Comme en témoignent les différentes priorités de l'IOC, nous savons que les troubles du cerveau peuvent se présenter et être vécus différemment chez les hommes et les femmes. Nous savons aussi que la prévalence de certains troubles du cerveau est plus élevée chez les femmes que chez les hommes, notamment la maladie d'Alzheimer. Nous sommes fiers de faire partie de ce groupe de partenaires qui ont décidé d'agir devant l'accumulation des données démontrant qu'une meilleure compréhension des différences entre les genres et les sexes mènera à une meilleure santé cérébrale pour tous. Comme il s'insère dans d'autres initiatives de recherche clé sous la direction de l'IOC et de ses partenaires, le travail important réalisé dans le cadre de cette nouvelle chaire pourra avoir un maximum d'impact. »

Tom Mikkelsen, M.D.
Président et directeur scientifique de l'Institut ontarien du cerveau

Renseignements

David Coulombe
Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@irsc-cihr.gc.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme du gouvernement du Canada chargé d'investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et d'en favoriser l'application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de soins de santé pour les Canadiens. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 13 000 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada.

La Fondation de la famille Posluns est une organisation caritative privée créée par la famille Posluns. Elle distribue des fonds à des fins religieuses, caritatives et éducatives, soutenant pour ce faire les programmes de soins médicaux, la recherche médicale, les organisations communautaires, les établissements d'enseignement et d'autres organisations et organismes voués à faire évoluer les choses ici et à l'étranger.

L'Institut ontarien du cerveau est un établissement de recherche sans but lucratif, financé par la province, qui cherche à maximiser l'impact des neurosciences et à faire de l'Ontario un chef de file dans la recherche sur le cerveau, la commercialisation et les soins. Des partenariats convergents sont créés entre les chercheurs, les cliniciens, l'industrie et les patients et leurs représentants pour favoriser la découverte et offrir des produits et des services novateurs qui améliorent la vie des personnes atteintes de troubles cérébraux.

La Société Alzheimer du Canada est le principal organisme de santé national sans but lucratif pour les personnes touchées par la maladie d'Alzheimer ou une maladie apparentée. Présente dans tout le Canada, la Société répond aux besoins actuels de ces personnes par ses programmes et services, et leur offre aussi de l'espoir par la recherche qu'elle finance sur les causes, la prévention et l'éradication de ces maladies.


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jane Philpott Instituts de recherche en santé du Canada Santé et sécurité

Date de modification :