Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Rapport annuel de l'administrateur en chef de la santé publique

L'administrateur en chef de la santé publique publie un rapport sur la consommation d'alcool au Canada

Le 3  février 2016 - Ottawa - L'administrateur en chef de la santé publique du Canada, le Dr Gregory Taylor, publie aujourd'hui son rapport annuel pour 2015. Ce rapport est axé sur la consommation d'alcool, une pratique qui, pour bien des Canadiens, fait partie du quotidien.

« Boire de l'alcool fait partie intégrante de la vie de bien des gens, mais l'alcool n'est pas inoffensif », a affirmé le Dr Taylor. « J'espère que mon rapport favorisera un dialogue à propos des risques que pose l'alcool pour la santé qui puisse aider les Canadiens à examiner plus attentivement leur consommation d'alcool. Bien que des données montrent une diminution du nombre de Canadiens qui boivent, l'alcool demeure source de préoccupations puisque la plupart des gens sous-estiment les quantités d'alcool qu'ils consomment et peuvent donc ne pas comprendre quels sont les risques pour leur santé même d'une seule consommation par jour. »

Le rapport constitue un instantané de la consommation d'alcool au Canada et de ses effets. C'est un examen des manières dont les habitudes de consommation d'alcool influent sur le cerveau et du comportement et des répercussions sur la santé qui en découlent. À titre d'exemple, environ 3 000 bébés touchés par l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale naissent chaque année au Canada. Le rapport aborde également l'influence des déterminants en jeu tels que l'acceptabilité sociale de la consommation d'alcool, et leur influence sur les risques découlant de la consommation d'alcool. Le rapport se termine par une section sur la réduction des effets de la consommation d'alcool sur la santé.

« Je veux que ce rapport serve de tremplin pour lancer d'autres conversations avec les Canadiens sur les méfaits associés à la consommation d'alcool », dit le Dr Taylor. « Les jeunes sont entourés de messages contradictoires à propos de la consommation d'alcool qui proviennent de la publicité et de notre comportement en tant qu'adultes. Même si la plupart des jeunes croient que la consommation d'alcool n'entraîne pas de risque pour leur santé, leur stade de développement fait d'eux l'un des groupes les plus vulnérables. Les adultes peuvent être de puissants modèles positifs. Je veux mobiliser les gens autour de ce sujet et en parler pour que les familles, les gardiens et les jeunes puissent en discuter franchement. »

À partir de maintenant, l'administrateur en chef de la santé publique mobilisera des jeunes et des personnes qui ont une influence sur les jeunes sur les effets de la consommation d'alcool sur la santé.

Le Rapport de l'administrateur en chef de la santé publique sur l'état de la santé publique au Canada, 2015 : La consommation d'alcool au Canada.

Pour en savoir plus :
Agence de la santé publique du Canada
Relations avec les médias
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :