Communiqué de presse Article provenant de  Gouvernement du Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada propose des changements à l'information nutritionnelle figurant sur les étiquettes des aliments

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La ministre Ambrose lance des consultations pour obtenir les commentaires des Canadiens sur les nouvelles étiquettes

Le 14 juillet 2014 - Edmonton (Alberta)

Aujourd'hui, l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a lancé une série de consultations publiques en ligne sur les changements proposés pour améliorer la présentation de l'information nutritionnelle qui apparaît sur les étiquettes des aliments.

Les changements proposés seraient apportés au format du tableau de la valeur nutritive et à la liste des ingrédients, et la liste des nutriments qui doivent figurer sur le tableau et les valeurs quotidiennes seraient mises à jour.

La façon dont les ingrédients apparaissent serait aussi changée, notamment en regroupant les sucres, pour que les parents et les consommateurs aient une meilleure idée de la quantité de sucre ajoutée à un aliment et pour que l'étiquette soit plus facile à lire.

Enfin, une autre proposition importante consiste à fournir des lignes directrices à l'industrie pour qu'elle harmonise les portions qui apparaissent sur le tableau de la valeur nutritive parmi les mêmes catégories de produits.

L'objectif global des changements proposés consiste à fournir aux Canadiens l'information nutritionnelle dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées sur les aliments qu'ils achètent et cuisinent pour eux et pour leur famille.

Ces consultations font partie d'un engagement plus vaste pris par le gouvernement du Canada dans le discours du Trône 2013 de consulter les Canadiens quant aux façons d'améliorer la présentation de l'information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments.

Les consultations dureront 60 jours, soit du 14 juillet au 11 septembre 2014.

Faits en bref

  • Les changements proposés à l'étiquette tiennent compte des commentaires que Santé Canada a reçus des parents et des consommateurs lors des séances de tables rondes et d'une consultation en ligne à l'hiver 2014.
  • Le Canada est à l'avant-garde mondiale en matière d'étiquetage nutritionnel, et est l'un des premiers pays à avoir rendu obligatoire l'étiquetage nutritionnel sur les aliments préemballés.
  • Les résultats de cette série de consultations aideront à orienter les décisions sur les changements à apporter à l'étiquetage nutritionnel.

Citations

« Plus tôt cette année, notre gouvernement a consulté les parents et les consommateurs sur des façons d'améliorer la présentation des informations sur les étiquettes des aliments. Aujourd'hui, nous proposons des changements à l'information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments, à la lumière des commentaires reçus. Grâce à ces changements, il sera plus facile pour les Canadiens de lire et de comprendre les étiquettes et de faire des choix santé pour eux et pour leur famille. »
Rona Ambrose
Ministre de la Santé

« Notre gouvernement veut que les parents et les consommateurs aient l'information nécessaire pour mieux comprendre et utiliser les étiquettes des aliments afin de faire des choix plus sains. Aujourd'hui, nous lançons une consultation pour entendre directement les commentaires des parents et des consommateurs sur les changements proposés aux étiquettes des aliments. »
Rona Ambrose
Ministre de la Santé

« En tant que parent, choisir des aliments sains pour ma famille est important. Pouvoir lire et comprendre les étiquettes nutritionnelles nous aide à faire des choix santé. »
Trudie Schimpf
Résidente de Spruce Grove et mère d'enfants de 13 et de 11 ans

« Les diététistes du Canada sont ravis que Santé Canada prévoie apporter des améliorations à l'étiquette nutritionnelle. Nous profiterons de cette occasion pour engager les diététistes dans le processus de consultation. L'affichage de portions uniformes sur l'étiquette des aliments et la mise à jour du pourcentage de la valeur quotidienne pour tenir compte des apports nutritionnels de référence actuels sont deux changements qui aideront les diététistes à montrer aux Canadiens à faire des choix éclairés. »
Janice Macdonald
Directrice des Communications, Les diététistes du Canada

« L'Association canadienne du diabète est ravie de savoir que des consultations auront lieu sur les changements proposés à l'étiquetage nutritionnel. Des étiquettes nutritionnelles faciles à comprendre aident les gens à faire des choix éclairés quant aux aliments qu'ils consomment et qui sont essentiels pour prévenir le diabète de type 2, gérer cette maladie et prévenir les complications. Nous nous réjouissons à l'idée de participer à ces consultations qui peuvent aider tous les Canadiens à faire des choix plus sains. »
Richard Blickstead,
président directeur général, Association canadienne du diabète

Produits connexes

Liens connexes

Légende

14 juillet 2014 - L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, discute des changements proposés à l'étiquette des aliments avec Trudie Schimpf, mère et participante des consultations sur l'étiquetage nutritionnel des aliments.

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Santé Canada
Relations avec les médias
613-957-2983

Agence canadienne d'inspection des aliments
Relations avec les médias
613-773-6600

14 juillet 2014 - L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, discute des changements proposés à l'étiquette des aliments avec Trudie Schimpf, mère et participante des consultations sur l'étiquetage nutritionnel des aliments.

Recherche d'information connexe par mot-clés

Gouvernement du Canada Santé et sécurité

Date de modification :