Communiqué de presse Article provenant de  Services publics et Approvisionnement Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada annonce la Stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion immédiate

OTTAWA (Ontario), le 3 juin 2010 – Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd’hui la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale, une initiative à long terme qui entraînera la création d’emplois bien rétribués dans les industries de pointe partout au Canada et permettra également de fournir des navires indispensables à la Marine canadienne et à la Garde côtière canadienne. L’honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre de la Condition féminine, en a fait l’annonce de concert avec l’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, l’honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, et l’honorable Denis Lebel, ministre d’État (Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec).

« Notre gouvernement a pris la décision d'appuyer l'industrie navale canadienne afin d'insuffler un dynamisme nouveau au sein des chantiers navals et de construire des navires pour la Marine et la Garde côtière, ici au Canada », a déclaré la ministre Ambrose. « La Stratégie apportera de la prévisibilité en ce qui a trait à l’approvisionnement en navires fédéraux et éliminera les cycles d’expansion et de ralentissement, ce qui sera bénéfique pour l’ensemble de l’industrie navale. »

La Stratégie, qui a été développée à la suite des consultations tenues auprès des intervenants de l’industrie, couvre trois volets – les projets de construction de grands navires, les projets de construction de petits navires et les travaux de réparation, de radoub et d’entretien. Le gouvernement établira une relation stratégique avec deux chantiers navals pour l’approvisionnement de grands navires, l’un pour construire des navires de combat et l’autre pour construire des navires autres que de combat. La sélection des deux chantiers navals sera réalisée de manière concurrentielle, équitable, ouverte et transparente. Un surveillant de l’équité et des experts d’un tiers indépendant participeront au processus.

Les projets de construction des petits navires seront visés par des processus d’approvisionnement concurrentiels auprès des autres chantiers navals. Par ailleurs, les travaux de réparation, de radoub et d’entretien des navires de la flotte du gouvernement continueront d’être impartis au moyen d’appels d’offres concurrentiels.

La Stratégie encourage aussi la distribution régionale du travail et les possibilités pour les autres chantiers navals dans l’ensemble du pays. Les chantiers navals choisis pour construire les navires de combat et les navires autres que de combat devront confier en sous-traitance des quantités importantes du travail à l’industrie navale en général, ainsi qu’aux fournisseurs de cette industrie. Les petites et moyennes entreprises pourront bénéficier des contrats de sous-traitance dans n’importe lequel des trois volets de la Stratégie.

« Cette relation stratégique avec des responsables de chantiers navals canadiens nous aidera à remplir notre engagement relatif à la Stratégie de défense Le Canada d’abord et nous permettra de fournir à notre Marine les navires modernes dont cette dernière a besoin pour protéger les intérêts du Canada, et ce, au pays et à l’étranger », a déclaré le ministre MacKay.

« Nous sommes fiers d’appuyer la nouvelle Stratégie, car elle entraînera la création d’emplois et aidera à stimuler l’économie de notre pays », a déclaré la ministre Shea. « La Stratégie permettra également à la Garde côtière canadienne d’obtenir les outils dont elle a besoin pour accomplir son travail. »

« La Stratégie démontre l’engagement d’entreprendre des processus d’approvisionnement importants visant les navires d’une façon plus efficace et efficiente – une façon de maintenir des emplois au Canada, de renforcer le secteur naval et de fournir aux contribuables canadiens un bon rapport qualité-prix », a pour sa part déclaré le ministre Lebel.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à obtenir le meilleur rapport qualité prix pour les contribuables canadiens. Dans le cadre de cette stratégie, les projets de construction navale de nature semblable seront regroupés afin de réduire les coûts de production. Ce type d’impartition stratégique permettra de réunir les conditions nécessaires à l’obtention et au soutien efficaces et efficients de la flotte fédérale, et ce, à long terme.

– 30 –

Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale et les navires qui seront construits dans le document d’information ci joint.

This text is also available in English.

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Ministère de la Défense nationale : Bureau des relations avec les médias, 613-996-2353 ou 1-866-377-0811
Pêches et Océans Industrie : Bureau des relations avec les médias, 613-990-7537
Industrie Canada : Bureau des relations avec les médias, 613-943-2502

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Chris Hilton
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Rona Ambrose
613-697-7324
Courriel : Chris.Hilton@tpsgc-pwgsc.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
819-956-2315

On peut aussi consulter les communiqués de TPSGC sur son site Web à l’adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/medias-media/index-fra.html.

Document d’information

Annonce de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale

  • Cette stratégie, qui découle des consultations tenues auprès de l’industrie navale canadienne, vise à faire appel à des ressources canadiennes pour répondre aux besoins du gouvernement en matière de construction navale. Elle comporte trois volets :
    • Construction de grands navires
    • Construction de petits navires
    • Réparation, radoub et entretien de la flotte actuelle
  • Par cette stratégie, le gouvernement établira des relations stratégiques à long terme avec deux chantiers navals canadiens pour la construction de grands navires; l’un d’eux se consacrera à la construction de navires de combat, et l’autre, à la construction de navires non liés au combat. La sélection des deux chantiers navals, qui commencera cet été, sera réalisée de manière concurrentielle, équitable, ouverte et transparente.
  • La construction de petits navires fera l’objet d’un processus d’approvisionnement concurrentiel distinct lancé auprès d’autres chantiers navals canadiens. Conformément à cette stratégie, les deux chantiers navals sélectionnés pour la construction des grands navires, ainsi que leurs sociétés affiliées, ne seront pas admissibles au processus visant la construction des petits navires.
  • Les besoins futurs en matière de réparation, de carénage et d’entretien des navires feront l’objet de demandes de propositions publiques.
  • La nouvelle stratégie prévoit la distribution des retombées aux petites et moyennes entreprises par voie de sous-traitance dans l’un ou l’autre des trois volets de travaux (la construction de grands navires, la construction de petits navires ainsi que la réparation et le carénage des navires.
  • Une fois que l’entente sera conclue avec le chantier naval choisi au moyen d’un processus concurrentiel pour la construction d’un groupe de navires, des contrats individuels de construction de navires seront négociés avec celui-ci; les spécifications des navires seront fournies par le ministère de la Défense nationale et la Garde côtière canadienne.

Recherche d'information connexe par mot-clés

Services publics et Approvisionnement Canada Travail et emploi Transport Format Économie et industrie

Date de modification :