Communiqué de presse Article provenant de  Transports Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada, Translink et la Ville de Vancouver apportent des améliorations au service d'autobus

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

No H 019/09
À publier - le 17 janvier 2009
Photos

OTTAWA - Le projet 88 Blocks - Art on Main, qui comprend un investissement dans l'infrastructure de transport de Vancouver destiné à améliorer l'un des corridors de transport en commun les plus anciens et les plus achalandés de la ville, a été dévoilé aujourd'hui. M. Andrew Saxton, député de North Vancouver et secrétaire parlementaire du Président du Conseil du Trésor, a participé au lancement de cette première démonstration artistique du projet Priorité au corridor de transport en commun et aux piétons sur la rue Main.

«Le gouvernement du Canada investit dans des projets de transport en commun qui faciliteront les déplacements domicile-travail», a déclaré le député Saxton. «La contribution du gouvernement fédéral démontre que nous pouvons obtenir des résultats bénéfiques pour les usagers du transport en commun, créer des emplois et stimuler notre économie.»

Le projet Priorité au corridor de transport en commun et aux piétons sur la rue Main, un projet de 6 millions de dollars, améliorera la fiabilité du service, réduira le temps des déplacements, les retards des autobus et le temps nécessaire aux piétons pour traverser la rue, et accroîtra la sécurité des piétons et des cyclistes. L'art public est l'une des nombreuses mesures s'inscrivant dans une vaste série d'améliorations.

«La Ville de Vancouver dispose d'un programme d'art public solide et dynamique qui incorpore l'art public contemporain dans des lieux publics et privés. C'est un bel exemple de la façon dont nous pouvons présenter des œuvres d'art exprimant l'esprit, les valeurs et les visions qui caractérisent Vancouver, tout en encourageant les gens à utiliser le transport en commun comme option de transport privilégiée», a indiqué la mairesse adjointe de Vancouver, Mme Heather Deal.

«TransLink est heureuse d'avoir collaboré avec le gouvernement du Canada et la Ville de Vancouver au projet 88 Blocks - Art on Main. En tant que partenaires du projet de démonstration en transport urbain de la rue Main, nous comprenons et apprécions le rôle que joue l'art public dans les systèmes de transport en commun du pays et de l'étranger», a précisé Mme Sheri Plewes, vice–présidente, planification et gestion des capitaux, à TransLink. «Nous sommes conscients que chaque passager de notre système de transport en commun est une personne unique - et si nous pouvons rendre ses déplacements plus agréables et invitants, tout en réduisant les effets nocifs de gaz à effet de serre, alors nous aurons fait du programme 88 Blocks - Art on Main une magnifique composante du Programme de démonstration en transport urbain.»

Ce projet est l'une des six composantes du Projet de démonstration pour une région durable de la Greater Vancouver Transportation Authority. Celui-ci est cofinancé par Transports Canada, la Ville de Vancouver et TransLink dans le cadre du Programme de démonstration en transport urbain, une initiative destinée à améliorer le transport dans les villes canadiennes tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

-- 30 --

Personnes-ressources :

Chris Day
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Transports John Baird
Ottawa
613-991-0700

Relations avec les médias
Transports Canada
Ottawa
613-993-0055


Transports Canada est en ligne à www.tc.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse et aux discours à www.tc.gc.ca/nouvellesendirect et restez au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes ayant une déficience visuelle.


Document d'information

88 BLOCKS - ART ON MAIN

L'administration régionale des transports du Grand Vancouver, TransLink, collabore avec Metro Vancouver, des partenaires municipaux et des partenaires d'organisations sans but lucratif à la réalisation de six projets intégrés destinés à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des transports dans la région. Cette initiative comporte trois grands projets d'immobilisations : les Villages urbains, la Route écologique de Central Valley et le projet Priorité au corridor de transport en commun et aux piétons sur la rue Main. Le projet régional comprend aussi trois autres composantes, à savoir une étude sur le mouvement des marchandises, un projet de démonstration d'un autobus hybride et TravelSmart, un programme de marketing portant sur les options de transport personnalisées.

Le projet régional de démonstration du Grand Vancouver est l'un des huit projets retenus dans le cadre du Programme de démonstration en transport urbain de Transports Canada. Ce programme cofinance, avec les administrations régionales de transport, les municipalités et les provinces, des séries de projets de démonstration portant sur le transport écologique, et ce, à l'échelle du pays. Ces démonstrations combinent l'achat de technologies de pointe à la construction d'infrastructures et à l'amélioration de la planification et des services, en vue d'améliorer les transports dans les villes canadiennes tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Ce programme prévoit une collaboration avec d'autres pays afin de tirer partie au Canada des technologies et des pratiques écologiques qui ont cours ailleurs dans le monde. Les résultats des démonstrations sur le plan financier ainsi qu'en ce qui a trait aux émissions et à l'efficacité du transport urbain sont mesurés et publiés pour permettre à d'autres villes d'adopter ces stratégies fructueuses.

La rue Main est une grande artère qui relie des espaces réservés à diverses activités au cœur de la région. Un grand nombre d'usagers du transport en commun, soit 30 000, empruntent cette artère tous les jours. Cependant, la congestion routière crée des retards dans les horaires d'autobus ainsi que des délais pour les passagers. Dans le cadre du projet Priorité au corridor de transport en commun et aux piétons sur la rue Main, on réaménagera la rue dans le but d'améliorer la fiabilité du service, de réduire le temps des déplacements et de mieux adapter la rue aux besoins des piétons. Cela permettra de réduire les retards des autobus et le temps nécessaire aux piétons pour traverser la rue, d'accroître leur sécurité et d'améliorer l'aménagement paysager de la rue.

Le projet de la rue Main coûtera environ 6 millions de dollars. De ce montant, 1,5 million de dollars proviendront du Programme de démonstration en transport urbain. Transports Canada a prévu 8,8 millions de dollars pour l'ensemble du projet de démonstration du Grand Vancouver.

L'art public est l'une des nombreuses mesures faisant partie d'un vaste ensemble d'améliorations aux services destinés aux navetteurs sur la rue Main. Les autres améliorations comprennent des abribus modernes dotés d'un nouvel éclairage, des horaires de service du transport en commun en temps réel sur des panneaux d'affichage électriques aux arrêts fortement achalandés, un nombre accru de supports à vélos et de mobilier urbain le long de la rue Main, et des améliorations à la rue, y compris des travaux d'aménagement paysager, des trottoirs élargis et une meilleure délimitation des passages pour piétons. Ensemble, ces travaux de réaménagement urbain, la nouvelle technologie de transport en commun et de nouveaux autobus contribueront à améliorer le système de transport en commun et d'en accroître l'efficacité, et à rendre la rue Main plus accueillante pour les piétons et les usagers du transport en commun. Et tout cela servira un but ultime : réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le projet Priorité au corridor de transport en commun et aux piétons sur la rue Main cadre bien avec les objectifs du Programme de démonstration en transport urbain visant à faire la démonstration et à évaluer toute une gamme de stratégies intégrées destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre en milieu urbain. Ce projet cadre aussi avec d'autres objectifs stratégiques visant à bâtir des villes solides. Le Programme de démonstration en transport urbain vise à étendre ces stratégies à d'autres villes canadiennes. Le fait d'offrir aux piétons, aux cyclistes et aux usagers du transport en commun un environnement agréable ainsi que des moyens de transport plus efficaces favorise une utilisation accrue de ces modes de transport et démontre que le marketing social tient à plusieurs facteurs.

Le Programme de démonstration en transport urbain vise à réduire les émissions provenant des transports. Ce programme pourrait permettre d'atteindre une réduction des émissions de gaz à effet de serre de l'ordre de 0,8 mégatonnes d'ici 2010. Cette réduction équivaudrait à retirer près de 170 000 voitures de la circulation et à diminuer les émissions d'autres polluants atmosphériques provenant du transport urbain tels que les oxydes de soufre, les oxydes d'azote, les composés organiques volatils, le monoxyde de carbone et l'ammoniac.

Janvier 2009

Date de modification :