Communiqué de presse Article provenant de  Agence canadienne de développement international

Le Canada annonce sept projets de développement durable en faveur d'Haïti

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Le vendredi 15 février 2008
Montréal (Québec) — L’honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, et l’honorable Michael M. Fortier, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, ont annoncé aujourd’hui que le Canada consacrera près de 125 millions de dollars à sept projets destinés à construire des routes, à nourrir des enfants, à améliorer les soins de santé aux mères, à contribuer à la reprise économique et à accroître la capacité d’Haïti de faire face aux catastrophes naturelles.

« Ces projets procureront des bienfaits immédiats aux Haïtiens et contribueront en même temps à instaurer à long terme les conditions essentielles au développement durable d’Haïti, a déclaré la ministre Oda. Le gouvernement du Canada est déterminé à relancer et à étendre son leadership dans l’ensemble des Amériques, surtout dans les États fragiles comme Haïti. »
L’un des principaux éléments de la contribution de près de 125 millions de dollars annoncée aujourd’hui, est l’enveloppe de 75 millions de dollars consacrée à la construction et à la réfection de la route reliant les villes haïtiennes de Jérémie et Les Cayes. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme d’infrastructure de la Banque interaméricaine de développement (BID). Cet important projet de voirie permettra aux Haïtiens de bénéficier d’un meilleur accès aux services et stimulera le développement économique dans le Sud-Ouest du pays.
La ministre Oda a également annoncé six autres initiatives qui témoignent de l’ampleur de l’engagement du Canada envers la reconstruction et le développement à long terme en Haïti :
Amélioration de la santé génésique en Haïti (19 millions de dollars);
Assistance technique à l’État haïtien (13,8 millions de dollars);
Appui au programme de cantines scolaires (10 millions de dollars);
Crédit pour les frais de scolarité (5,4 millions de dollars);
L’Éducation pour tous (1,2 million de dollars);
Préparation aux catastrophes en Haïti (700 000 $).
« Tous les Canadiens peuvent être fiers de nos réalisations en Haïti, comme d’offrir aux garçons et aux filles une bonne éducation, un repas chaud tous les jours, et la chance de grandir dans un pays libre et démocratique, a expliqué la ministre Oda. Le Canada aide à assurer aux Haïtiens les services dont ils ont besoin maintenant et à créer les conditions durables du succès et de la prospérité. »
« Le lieu de cette annonce est particulièrement bien choisi, car le quartier montréalais de St-Michel abrite une communauté haïtienne dynamique, a dit le ministre Fortier. Ces projets soulignent les liens historiques solides qui nous unissent ainsi que notre partenariat fructueux. »
L’annonce faite aujourd’hui s’inscrit dans le cadre d’un engagement canadien total de 555 millions de dollars répartis sur cinq ans (de 2006 à 2011) en faveur des efforts de reconstruction et de développement en Haïti. Haïti représente ainsi le plus important bénéficiaire d’aide canadienne au développement à long terme dans les Amériques. Ces initiatives sont conséquentes avec la ligne de conduite que s’est fixée le Canada dans l’hémisphère, soit : appuyer la gouvernance démocratique, la croissance économique et accroître la sécurité dans la région.
Pour plus de renseignements sur ces initiatives et les autres programmes d’aide canadiens à Haïti, prière de consulter le document d’information ci-joint ou le site Web de l’ACDI.
- 30 -
Renseignements :
Joanna Bailey
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Frédéric Baril
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux
Téléphone : 613-868-1128
Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : info@acdi-cida.gc.ca
Fiche d’information
Le Canada augmente son appui à haïti avec sept nouvelles initiatives
De tous les pays des Amériques, Haïti est le plus important bénéficiaire de l’aide au développement du Canada. Le Canada s’est engagé à verser 555 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer la reconstruction et le développement à long terme d’Haïti. L’aide au développement de l’ACDI met principalement l’accent sur les trois secteurs suivants :
Gouvernance et renforcement des institutions
Accès aux services de base
Stabilité sociale et satisfaction des besoins de base.
Les 125 millions de dollars annoncés aujourd’hui permettront de construire des routes, de nourrir des enfants et d’améliorer les soins de santé offerts aux mères. Cette somme contribuera également au redressement économique d’Haïti et au renforcement des capacités du pays à réagir en cas de catastrophe naturelle. La contribution additionnelle annoncée aujourd’hui permettra de financer les sept projets suivants :
Infrastructures routières – 75 millions de dollars
Le gouvernement haïtien estime qu’un appui au secteur des routes est essentiel à une croissance économique durable et qu’une telle initiative aura un effet catalyseur pour la réduction de la pauvreté. Les sommes versées par l’ACDI à la Banque interaméricaine de développement (BID) seront utilisées spécifiquement pour financer la construction de 92 kilomètres de route qui réuniront deux villes importantes (Les Cayes et Jérémie, toutes deux situées dans le Sud-Ouest de la péninsule haïtienne). La valeur totale du programme est de 175 millions de dollars. En plus de la construction et de la réhabilitation (appels d’offres, passation de marchés, exécution), les activités comprendront notamment l’adoption de mesures visant à atténuer l’impact sur l’environnement ainsi que l’élaboration et la mise en oeuvre d’une stratégie d’égalité entre les sexes. La construction de la route facilitera l’accès aux services et stimulera le développement économique.
Amélioration de la santé génésique en Haïti – 19 millions de dollars
Cette initiative vise à améliorer les soins de santé génésique offerts aux femmes et aux adolescentes. Mise en oeuvre par le Fonds des Nations Unies pour la population ( FNUAP ), cette initiative contribuera à améliorer la santé maternelle et à réduire (des trois-quarts, d’ici 2015) le taux de mortalité maternelle au niveau national, et plus particulièrement dans les régions des Nippes et dans le Sud-Est du pays. Le FNUAP offrira des soins obstétricaux et mettra en oeuvre des campagnes d’information et d’éducation sur la planification familiale et la santé génésique. Cette initiative vise à sensibiliser 40 000 Haïtiennes en âge de procréer aux questions de santé génésique.
Assistance technique à l’État haïtien – 13,8 millions de dollars
Le Canada accordera un soutien aux institutions du gouvernement central d’Haïti afin de les aider à mieux remplir leur mandat. Parmi les activités prévues, signalons : des services d’experts, des programmes de formation à l’intention des fonctionnaires haïtiens et des projets de remise en état et de construction des infrastructures. Ces activités permettront d’améliorer la capacité des institutions gouvernementales, sur les plans technique et stratégique, à mettre en application la Stratégie nationale pour la croissance et la réduction de la pauvreté de ce pays.
Appui au programme de cantines scolaires – 10 millions de dollars
Cette initiative menée par le Programme alimentaire mondial (PAM) permettra d’offrir chaque jour des repas équilibrés à 330 000 élèves des écoles primaires de cinq départements d’Haïti (Nord, Nord-Est, Nord-Ouest, Sud-Est et Artibonite). Un menu varié adapté aux habitudes alimentaires locales sera proposé aux enfants. En outre, les carences en micronutriments pourront être contrées grâce à des produits alimentaires enrichis. Ce projet prend appui sur une initiative fructueuse qu’a déjà réalisée le PAM.
Octroi de crédit pour les frais de scolarité – 5,4 millions de dollars
Les parents pourront obtenir, auprès d’un réseau de 35 coopératives, des prêts pour le paiement des frais de scolarité de leurs enfants et pour l’achat d’uniformes et de manuels. Les prêts à l’éducation constituent une mesure viable qui est très importante pour les parents. En effet, sans ce financement, de nombreux enfants ne pourraient pas fréquenter l’école. Ce projet englobe également un volet visant à mettre en oeuvre des méthodes novatrices d’enseignement et d’apprentissage et à sensibiliser les parents à l’importance de l’assiduité à l’école. Dans l’ensemble, 45 250 prêts devraient être consentis et 210 écoles primaires devraient bénéficier du projet.
L’Éducation pour tous en Haïti – 1,2 million de dollars
Cette année, cette initiative aidera jusqu’à 13 500 enfants de milieux défavorisés âgés de 6 à 12 ans à accéder à l’école primaire, ce qui appuiera les efforts annuels déployés par le gouvernement d’Haïti pour répondre à un grand besoin, soit faciliter la rentrée scolaire. La contribution du Canada permettra de couvrir les dépenses de fonctionnement des écoles et la distribution de manuels scolaires aux élèves, et ce, afin que les familles pauvres puissent inscrire leurs enfants au primaire sans frais. Les régions ciblées sont Nippes et l'Artibonite. C’est le gouvernement d'Haïti, par l'intermédiaire de son ministère de l'Éducation, qui met en oeuvre le projet. L’Association internationale de développement de la Banque mondiale et la Banque de développement des Caraïbes y contribuent également.
Préparation aux catastrophes en Haïti – 700 000 dollars
Mise en oeuvre par le truchement de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), cette initiative vise à renforcer la capacité d'Haïti à réagir en cas de catastrophe. Ses éléments clés comprennent l'élaboration d'un plan de préparation et d’intervention en cas de catastrophe, la formation du personnel de la santé et des campagnes d'information ciblant le grand public, en particulier dans le Sud du pays. L'objectif global du projet est de réduire la vulnérabilité de la population d'Haïti à l’égard des catastrophes naturelles telles que les inondations, les glissements de terrain et les cyclones.
- 30 -
Renseignements :
Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : info@acdi-cida.gc.ca
Date de modification :