Communiqué de presse Article provenant de  Emploi et Développement social Canada

Archivé - Le Canada poursuit son engagement renouvelé à l'égard des Amériques - Le ministre Blackburn annonce un nouveau programme de coopération dans le domaine du travail

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

WASHINGTON (ÉTATS UNIS D'AMÉRIQUE), le 2 novembre 2007- Le ministre du Travail et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Jean-Pierre Blackburn, a annoncé aujourd'hui le versement de fonds pour aider les ministres du Travail des pays des Amériques à appliquer efficacement leurs lois du travail et à respecter les normes minimales du travail. Le programme visera principalement les pays des Andes, de l'Amérique centrale et des Caraïbes.
«  Le Canada soutient la démocratie et le développement économique dans les Amériques, a déclaré le ministre Blackburn. Ces fonds permettront à nos pays partenaires de renforcer et de moderniser leur administration du travail, de hausser les normes de santé et sécurité au travail, et de faciliter le dialogue entre le gouvernement, les employeurs et les travailleurs  », a-t-il ajouté.
Ces fonds sont alloués en vertu du Programme international pour une administration professionnelle dans le domaine du travail (PIAPT), un projet de 8,5 millions de dollars d'une durée de deux ans, financé conjointement par le Programme du travail et l'Agence canadienne de développement international. Ce projet aidera les pays à donner suite aux engagements pris dans le cadre de leurs accords de coopération dans le domaine du travail liés au commerce, et de s'acquitter des obligations faisant suite au Sommet des Amériques et à la Conférence interaméricaine des ministres du Travail.
Dans le cadre du PIAPT, l'Organisation des États américains (OEA) recevra 1 million de dollars pour mener des activités, notamment des ateliers, des colloques, des conférences, des études et des documents de politique, et pour faciliter la collaboration bilatérale entre les ministères du Travail de tout l'hémisphère.
La plupart des pays des Amériques travaillent à se conformer aux normes de travail reconnues à l'échelle internationale. Le PIAPT appuiera les efforts qu'ils font pour s'acquitter de leurs obligations relatives à l'Organisation internationale du Travail et de toute convention que le Canada a signée ou pourrait signer avec eux.
Durant sa visite à Washington, le ministre Blackburn a également rencontré la secrétaire du Travail des États Unis, Mme Elaine Chao, le secrétaire général adjoint de l'OEA, M. Albert R. Ramdin, et l'ambassadeur de l'OEA, M. Graeme C. Clark, ainsi que l'ambassadeur du Canada aux États Unis d'Amérique, M. Michael Wilson.
«  Le gouvernement du Canada donne suite aux engagements annoncés dans le discours du Trône visant à consolider la place du Canada dans le monde  », a souligné le ministre Blackburn. «  Nous travaillons avec nos partenaires de l'hémisphère pour promouvoir les valeurs fondamentales de liberté et de démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit  », a-t-il conclu.
- 30 -
Ce communiqué est disponible, sur demande, en médias substituts.
Pour plus de renseignements (médias seulement) :
Michael Winterburn
Cabinet du ministre Blackburn
819-997-6938
Bureau des relations avec les médias
Ressources humaines et Développement social Canada
819-994-5559
DOCUMENT D'INFORMATION
Programme international pour une administration
professionnelle dans le domaine du travail
Le Programme international pour une administration professionnelle dans le domaine du travail (PIAPT), qui est financé par le Programme interaméricain de l'Agence canadienne de développement international, contribue à atteindre une plus grande équité dans les Amériques en appuyant la réalisation des engagements pris au Sommet des Amériques.
Il s'agit d'un projet de 8,5 millions de dollars d'une durée de deux ans, géré par le Programme du travail de Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC). Le PIAPT vise à renforcer l'administration en matière de travail dans les pays des Amériques - notamment ceux de petite taille -, en particulier dans les sous-régions des Andes, de l'Amérique centrale et des Caraïbes.
Le PIAPT aidera surtout les pays :
à renforcer et à moderniser leur administration en matière de travail et à se conformer aux normes internationales du travail;
à renforcer les normes nationales en matière de santé et de sécurité au travail pour promouvoir des milieux de travail plus sains et plus sécuritaires;
à faciliter le dialogue social entre le gouvernement, les employeurs et les syndicats.
Les organismes partenaires, notamment l'Organisation internationale du Travail, l'Organisation des États américains, les organismes non gouvernementaux régionaux et les spécialistes du domaine du travail, pourront participer à la conception, à la gestion et à la réalisation des activités et volets du projet afin de répondre aux besoins prioritaires identifiés au niveau national.
Les activités du projet qui font partie du PIAPT peuvent comprendre des ateliers, des colloques, des conférences, l'élaboration collaborative de mesures législatives et de politiques, des tournées d'étude, des échanges d'étudiants et de chercheurs, ainsi que du dialogue social entre les partenaires sociaux et avec les responsables gouvernementaux.
Dans l'esprit d'une approche impliquant de multiples partenaires, le projet du PIAPT encouragera la participation des gouvernements ainsi que les représentants des syndicats et des employeurs.
Le Programme du travail de RHDSC représente la position du Canada à l'étranger sur des questions comme les conditions de travail, la santé et la sécurité au travail, les relations industrielles et les normes du travail; il participe aussi à la négociation d'accords internationaux dans le domaine du travail. Une grande partie de ce travail vise à hausser le niveau de vie et à améliorer les conditions de travail et les droits des travailleurs tant au Canada qu'à l'étranger.
Ce projet est conforme à l'engagement du gouvernement du Canada à jouer un rôle plus actif dans les Amériques. Cet engagement vise à accroître la prospérité et à améliorer la sécurité dans l'ensemble de l'hémisphère, ainsi qu'à promouvoir les valeurs fondamentales du Canada, à savoir la liberté, la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit.
Pour plus de renseignements, visitez le site travail.gc.ca.
Date de modification :