Communiqué de presse Article provenant de  Justice Canada

Améliorer l'accès aux services pour les victimes d'actes criminels en Nouvelle-Écosse

Le 12 octobre 2016 – Halifax (N.-É.) – Ministère de la Justice Canada

Les victimes d'actes criminels méritent d'avoir accès à des services qui répondent à leurs besoins et à ceux de leur famille et de leur collectivité.

Aujourd'hui, le député de Halifax Andy Fillmore, au nom de l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, était accompagné de l'honorable Diana Whalen, ministre de la Justice et procureure générale de la Nouvelle-Écosse, pour annoncer l'octroi d'un financement de plus de 3,75 millions de dollars sur cinq ans pour aider les Services d'aide aux victimes du ministère de la Justice de la Nouvelle-Écosse à renforcer sa capacité de répondre à une demande croissante de services aux victimes. Le financement appuiera les services directs aux victimes d'actes criminels, qui comprennent des services adaptés aux victimes autochtones, des ressources pour aider les victimes à contraindre les délinquants à s'acquitter des paiements de dédommagement, et des mesures pour faciliter la participation des victimes au système de justice.

Citations

« Les services aux victimes sont un élément important d'un système de justice équitable, efficace et accessible à tous les Canadiens. Les victimes devraient avoir accès à des services et des programmes pouvant les aider à se remettre des crimes commis à leur endroit, ainsi qu'à des occasions de participer de manière significative au système de justice pénale. Cela peut être particulièrement vrai pour les victimes qui sont aussi plus vulnérables à cause de difficultés culturelles, sociales et économiques, notamment les femmes, les Autochtones, les groupes minoritaires et les immigrants. Je suis heureuse que ce financement nous permettra de mieux soutenir ces victimes et d'autres. »

Andy Fillmore
Député de Halifax

« Au nom de tous les Néo-Écossais, je tiens à remercier le gouvernement du Canada pour son investissement dans les services d'aide aux victimes », a déclaré la ministre de la Justice, Diana Whalen. « Cette entente aidera les victimes d'actes criminels à naviguer dans le système de justice et à recevoir le soutien dont elles ont besoin. »

L'honorable Diana Whalen
Ministre de la Justice et procureure générale de la Nouvelle-Écosse

Les faits en bref

  • Les Autochtones sont souvent surreprésentés dans le système de justice pénale, que ce soit comme délinquants ou comme victimes d'actes criminels. Ce financement répond aux besoins des victimes d'actes criminels qui sont autochtones en permettant un poste de coordonnateur des cas pour les victimes autochtones au Programme provincial des services aux victimes et en contribuant à des services culturellement adaptés offerts par le Mi'kmaw Legal Support Network.
  • La contribution du gouvernement du Canada aidera à financer les services d'un coordonnateur qui aidera les victimes à percevoir des délinquants les paiements de dédommagement qui leur sont dus. L'exécution des paiements de dédommagement par la voie des tribunaux civils est souvent un processus long et complexe qui aboutit rarement à un résultat positif.
  • La Charte canadienne des droits des victimes confère aux victimes le droit de participer au processus de justice pénale. Ce financement aidera les victimes qui doivent se déplacer pour faire leur déclaration devant le tribunal. De même, le financement servira aux aides au témoignage comme le matériel de vidéoconférence qui permettrait aux victimes de témoigner ou de faire leur déclaration à l'extérieur de la salle du tribunal.
  • Cette contribution est offerte sous l'égide du Fonds d'aide aux victimes, qui est régi par le ministère de la Justice Canada. En 2016 2017, plus de 21 millions de dollars seront mis à la disposition des gouvernements provinciaux et territoriaux et des organisations non gouvernementales pour qu'ils fassent mieux connaître les questions et les lois liées aux victimes ainsi que les services disponibles aux victimes, et qu'ils créent et offrent des programmes, des services et de l'aide permettant de combler les lacunes dans les services d'aide aux victimes d'actes criminels. À ce jour, le ministère de la Justice a également annoncé des ententes relatives au Fonds d'aide aux victimes avec la Colombie-Britannique, l'Île du-Prince-Édouard et le Nouveau Brunswick.

Produit connexe

Liens pertinents

Contacts

  • Valérie Gervais
    Cabinet de la ministre de la Justice
    613-992-4621
  • Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207

Suivez les activités de Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jody Wilson-Raybould Justice Canada Droit

Date de modification :