Communiqué de presse Article provenant de  Affaires mondiales Canada

Archivé - Le Canada et les États-Unis renouvellent leur Accord de coopération en matière de gestion des urgences

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 12 décembre 2008
Nº 242


Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, et le ministre de la Sécurité publique, l'honorable Peter Van Loan, ont salué aujourd'hui le renouvellement de l'Accord de coopération entre le gouvernement du Canada et le gouvernement des États-Unis d'Amérique sur la collaboration en matière de gestion des urgences.


Le ministre Cannon et la secrétaire d'État des États-Unis, Mme Condoleezza Rice, ont en effet signé aujourd'hui à Washington cet Accord renforçant la collaboration entre les deux pays en matière de réponse à diverses situations d'urgence.


« Le Canada et les États-Unis collaborent depuis longtemps en matière de réponse aux situations d'urgence, a déclaré le ministre Cannon. Le renouvellement de cet Accord renforce notre capacité à nous aider mutuellement en cas de besoin. Nous sommes heureux de donner suite à l'engagement d'améliorer la collaboration en matière de gestion des urgences souscrit par nos dirigeants lors des Sommets des leaders nord-américains de Montebello et de la Nouvelle-Orléans. »


« Je suis convaincu que le renouvellement de cet Accord améliorera la coopération entre les deux pays et renforcera la capacité du gouvernement du Canada à répondre rapidement à tous types de situation d'urgence », a ajouté le ministre Van Loan.


S'inscrivant dans la traditionnelle coopération entre le Canada et les États-Unis, l'Accord, qui renouvelle et met à jour celle signée en 1986, établit les mécanismes selon lesquels les deux pays peuvent s'entraider, notamment en offrant des fournitures et de l'équipement, du personnel affecté aux urgences et du soutien spécialisé. Il prévoit également l'intégration des interventions et des secours en cas d'incidents transfrontaliers. Il garantit une approche globale et harmonisée de la gestion des urgences, et établit un cadre permettant aux deux nations de répondre conjointement aux menaces émergentes et de travailler ensemble à la protection de nos communautés.


- 30 -


Un document d'information suit.


Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :



Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851


Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
www.international.gc.ca/index.aspx?lang=fr


Le Bureau des relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657



Document d'information


Renouvellement de l'Accord de coopération entre le Canada et les États-Unis concernant la gestion des urgences


Le renouvellement de l'Accord de coopération entre le Canada et les États-Unis concernant la gestion des urgences permettra aux deux pays, ainsi qu'aux premiers intervenants de part et d'autre de la frontière, de réagir plus rapidement et plus efficacement à diverses situations d'urgence, comme les catastrophes naturelles ou les incidents d'origine humaine.


L'Accord met à jour l'entente initiale signée en 1986, et établit un vaste cadre pour la prestation d'aide - fournitures humanitaires, équipement, premiers intervenants, soutien spécialisé et professionnel - ainsi que pour l'intégration des interventions et des secours d'urgence en cas d'incidents transfrontaliers.


L'entente de 1986, dont le titre au long est Accord de coopération entre le gouvernement du Canada et le gouvernement des États-Unis d'Amérique concernant la planification et la gestion civiles d'urgence sur une base globale, a été la première à rendre officielle la coopération canado-américaine en ce domaine. Cette entente reconnaissait que les cas d'urgence majeure au Canada ou aux États-Unis pouvaient gravement affecter la santé et la sécurité des citoyens de chaque côté de la frontière. La préparation à l'éventualité de tels événements est donc une responsabilité partagée et exige une action coordonnée.


L'Accord de 1986 énonçait des « principes de coopération » pour guider les autorités chargées de la gestion des urgences. Ces principes visaient notamment à faciliter le mouvement transfrontière des biens et des personnes en cas d'urgence, à se porter mutuellement assistance et à mener des efforts conjoints en matière de planification et de préparation aux urgences.


Depuis 1986 cependant, le nombre d'acteurs et d'organismes ayant mandat de gérer les urgences bilatérales a augmenté. Par conséquent, les rôles, les responsabilités ainsi que la coordination stratégique et opérationnelle ont aussi changé. En outre, les modifications apportées à la structure gouvernementale et les nouvelles approches dans les domaines de la sécurité et de la gestion des urgences tant au Canada qu'aux États-Unis exigeaient la modernisation du cadre de coopération bilatérale.


En 2007, réunis au Sommet de Montebello, les dirigeants de l'Amérique du Nord ont confirmé la nécessité de renouveler la coopération en matière de gestion des urgences entre leurs gouvernements respectifs. Cela a amené Sécurité publique Canada, Affaires étrangères et Commerce international Canada ainsi que le Département de la Sécurité intérieure et le Département d'État américains à travailler de concert au renouvellement de l'Accord de 1986.


L'Accord fait partie d'une série d'initiatives visant à renforcer la capacité des deux pays à répondre aux catastrophes. Les autres initiatives incluent l'élaboration d'un protocole pour le mouvement transfrontière des biens et des personnes en cas d'urgence, ainsi que le tout récent Plan d'appui aux autorités civiles (PAAC) canado-américain. Le Plan régit la prestation d'un soutien militaire aux opérations civiles dans les cas d'inondations, de feux de forêt, d'ouragans, de séismes et de catastrophes d'origine humaine. Le Plan a été utilisé plus tôt cette année lorsque les États-Unis ont demandé l'aide de la Force aérienne du Canada pour évacuer des citoyens américains qui se trouvaient sur la trajectoire de l'ouragan Gustav.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Affaires mondiales Canada Santé et sécurité

Date de modification :