Communiqué de presse Article provenant de  Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada

Archivé - Le Canada élargit le Programme sur le transit des Chinois

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Faciliter les déplacements des passagers chinois qui transitent par le Canada

Le 19 mai 2015 —Vancouver Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, a annoncé à l’aéroport international de Vancouver l’élargissement du Programme sur le transit des Chinois (PTC). Ce programme permet aux voyageurs chinois admissibles à destination ou en provenance des États-Unis de venir par avion et de transiter au Canada sans visa.

À partir du 1er juin 2015, le programme s’étendra à trois autres grandes plaques tournantes des voyageurs en transit – Tokyo Narita, Tokyo Haneda, et Séoul Incheon, qui s’ajoutent aux aéroports de Beijing, Hong Kong, Guangzhou, Shanghai, Manille et Taipei, faisant déjà partie du programme.

Cet élargissement signifie un plus grand nombre de possibilités et une plus grande souplesse pour les voyageurs chinois admissibles qui transitent par le Canada, de même qu’une augmentation de l’achalandage pour les transporteurs aériens participants, ainsi que pour l’aéroport international de Vancouver et l’aéroport international Pearson à Toronto, y compris une hausse du chiffre d’affaires de ces établissements en raison des redevances d’atterrissage et des dépenses faites par les voyageurs.

Parallèlement à cette annonce, le gouvernement simplifie également le processus administratif selon lequel tout nouveau transporteur aérien peut participer au Programme sur le transit des Chinois. Ce changement facilite le transport par les transporteurs aériens de passagers chinois admissibles en transit par l’aéroport international de Vancouver ou l’aéroport international Pearson à Toronto.

Le gouvernement du Canada est déterminé à élargir les programmes de transit et évalue actuellement l’admissibilité d’autres villes de départ chinoises qui pourraient être ajoutées dans le futur. Des consultations auprès des industries du transport aérien et du tourisme sont en cours; le gouvernement examine ainsi de nouvelles possibilités de faciliter le transit des voyageurs par les aéroports canadiens, en particulier lorsque le nouveau système d’Autorisation de voyage électronique entrera en vigueur, l’année prochaine.

Les faits en bref

  • L’Accord sur le transport aérien entre le Canada et la Chine, qui a récemment été mis à jour, a accru le trafic aérien entre ces deux pays d’environ 14 % de 2013 à 2014 pour atteindre au total près de 1,5 million d’allers simples de passagers.
  • La Chine continue de figurer parmi les principaux pays d’origine des immigrants au Canada et est également l’un des pays d’où émane le plus grand nombre de demandes de visa international à titre d’étudiant ou de visiteur. En 2014, par exemple, le Canada a accordé un nombre record de 360 923 visas à des citoyens chinois.
  • D’autres initiatives clés lancées par le Canada pour faciliter le passage des citoyens chinois incluent le traitement accéléré des demandes de visiteurs et gens d’affaires dans le cadre de programmes comme CAN+ et le Programme de traitement accéléré pour gens d’affaires (PTAGA), et à plus grande échelle, de l’introduction de visas à long terme pour entrées multiples.
  • En 2014, la Chine était le deuxième plus important marché extérieur du Canada, avec des exportations d’une valeur de près de 19,3 milliards de dollars, en hausse de 45,7 % au cours des cinq dernières années.

Citations

« Notre gouvernement est déterminé à faciliter le commerce et les voyages légitimes, notamment en appuyant les efforts déployés par l’industrie aérienne canadienne pour attirer davantage de gens d’affaires en transit au pays. L’élargissement du Programme sur le transit des Chinois entraînera une hausse de l’achalandage pour nos transporteurs aériens et nos aéroports et pourrait bien mener à l’ouverture de nouvelles routes et de nouvelles destinations, ce dont profiteraient tous les voyageurs, y compris les Canadiens. »

Chris Alexander, ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada

«L’aéroport international de Vancouver YVR vise à relier fièrement la Colombie-Britannique au reste du monde et à lui permettre de devenir une plaque tournante durable et d’envergure mondiale pour les correspondances de vols. Il s’agit d’un pas important dans la bonne direction pour YVR, la Colombie-Britannique et le Canada. L’élargissement du Programme de transit des Chinois rendra YVR plus attrayant pour les voyageurs en transit et en fin de compte il augmentera le service aérien et favorisera la croissance du nombre de passagers. »

Craig Richmond, president et directeur général, Autorité aéroportuaire de Vancouver.

Produit connexe

Document d’information : Élargissement du programme canadien sur le transit des Chinois

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/CitImmCanFR

Des photos du ministre Alexander sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.cic.gc.ca/francais/ministere/media/photos/index.asp

Personnes-ressources

Kevin Menard
Cabinet du ministre
Citoyenneté et Immigration Canada
613-954-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Citoyenneté et Immigration Canada
613-952-1650
CIC-Media-Relations@cic.gc.ca

Bâtir un Canada plus fort : Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) contribue au progrès économique, social et culturel du Canada, et veille à la sécurité des Canadiens tout en gérant l’un des programmes d’immigration les plus vastes et les plus généreux du monde.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada Gouvernement et vie politique

Date de modification :