Communiqué de presse Article provenant de  Transports Canada

Archivé - LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET L'ASSOCIATION DES CHEMINS DE FER DU CANADA SIGNENT UNE NOUVELLE ENTENTE SUR LA SÛRETÉ FERROVIAIRE

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.





No H 217/07
À publier - le 15 novembre 2007
OTTAWA - L'honorable Lawrence Cannon, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, et M. Cliff Mackay, président de l'Association des chemins de fer du Canada (ACFC), ont signé aujourd'hui un protocole d'entente destiné à accroître la sûreté ferroviaire.
« La sécurité et la sûreté du public voyageur comptent parmi les priorités du gouvernement du Canada, et plusieurs mesures ont été prises ces dernières années pour accroître la sûreté des transports », a déclaré le ministre Cannon. « Je suis heureux que notre solide collaboration avec l'Association des chemins de fer du Canada ait mené à l'élaboration d'un nouveau protocole d'entente sur la sûreté ferroviaire qui profitera à tous les Canadiens. »
« Cette entente illustre bien la confiance et le respect qui existent entre le gouvernement du Canada et l'industrie ferroviaire dans ce domaine clé de la sûreté au pays », a indiqué M. Mackay, président–directeur général de l'Association des chemins de fer du Canada. « La sûreté fait partie des activités quotidiennes de l'industrie dans tous les aspects du transport des passagers et des marchandises, et ce, sur l'ensemble du réseau. »
Ce protocole d'entente remplace celui qui a été signé par l'ACFC et Transports Canada en juillet 1997. Il fait partie d'une série de mesures de sûreté mises en place ces dernières années pour accroître la sûreté des activités de transport ferroviaire et de transport en commun. Le protocole actualisé traite principalement de la sûreté du transport des marchandises et s'ajoute aux mesures de sûreté déjà mises en place pour le transport des passagers dans le cadre du programme Sûreté–Transit.
Aux termes du volet principal du nouveau protocole d'entente, chaque exploitant ferroviaire membre de l'ACFC devra préparer un plan de sûreté reposant sur l'évaluation des risques. Ces plans seront remis au ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et chacun d'eux fera l'objet d'un examen au moins une fois l'an. Le protocole d'entente aborde des éléments importants en ce qui a trait notamment à la tenue de dossiers, aux exercices d'entraînement, à la formation appropriée et à la sensibilisation des nouveaux employés, ainsi qu'à la déclaration d'incidents au Ministre dans les plus brefs délais.
Le protocole d'entente reflète les grands principes et les pratiques exemplaires ayant cours dans l'industrie ferroviaire. Il s'agit d'une action volontaire importante de la part des membres de l'ACFC en vue d'accroître la sûreté des opérations ferroviaires.
Pour plus de renseignements sur l'ACFC ou pour consulter la liste des compagnies associées, visitez le www.railcan.ca.
- 30 -
Personnes-ressources :

Karine White
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, Ottawa
613-991-0700

Roger Cameron
Directeur des Affaires publiques
Association des chemins de fer du Canada
613-564-8097

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Transports Canada est en ligne à www.tc.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse et aux discours à apps.tc.gc.ca/listserv/ et restez au fait des dernières nouvelles de Transports Canada. Ce communiqué est disponible en formats substituts pour les personnes ayant une déficience visuelle.



Date de modification :