Communiqué de presse Article provenant de  Emploi et Développement social Canada

Le gouvernement du Canada annonce que le Programme des travailleurs étrangers temporaires est maintenant plus efficace et plus souple

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Nisku (Alberta) — Le gouvernement du Canada réoriente le Programme des travailleurs étrangers temporaires de façon à mieux répondre aux besoins du marché du travail et à soutenir la reprise économique. La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l’honorable Diane Finley, en a fait l’annonce aujourd’hui lors d’une visite des installations de fabrication de l’entreprise Advance Engineered Products Ltd.  

« La plus grande priorité de notre gouvernement est la création d’emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme. C’est pourquoi nous prenons des mesures afin de nous assurer que le Programme des travailleurs étrangers temporaires appuie la reprise économique et répond efficacement aux besoins des marchés locaux du travail, a déclaré la ministre Finley. Notre gouvernement examine des façons de s’assurer que les entreprises recrutent au sein de la main-d’œuvre intérieure avant d’embaucher des travailleurs étrangers temporaires, tout en réduisant aussi la paperasserie administrative et le temps de traitement des demandes pour les employeurs qui ont des besoins à court terme en travailleurs qualifiés. »

Les employeurs possédant de solides antécédents recevront dans les dix jours ouvrables un avis relatif au marché du travail accéléré (AMT-A) qui leur permettra d’embaucher des travailleurs étrangers temporaires dans des professions hautement spécialisées, dont les métiers spécialisés. Le Programme des travailleurs étrangers temporaires sera mieux adapté pour répondre aux besoins en matière de compétences et de main-d’œuvre, les employeurs auront moins de paperasse à remplir, et les travailleurs étrangers bénéficieront d’une meilleure protection. De plus, le gouvernement du Canada proposera d’apporter des modifications législatives pour renforcer davantage les mécanismes de protection des travailleurs étrangers temporaires et pour veiller à ce que les employeurs satisfassent aux exigences du programme.

« Cette amélioration découle directement des consultations qui ont eu lieu avec des employeurs pour discuter de leurs préoccupations relatives au Programme des travailleurs étrangers temporaires et obtenir des idées sur les façons de l’améliorer. Notre gouvernement agira et envisagera d’autres mesures en vue de renforcer et d’améliorer le programme afin que les employeurs puissent obtenir des travailleurs qualifiés lorsqu’ils n’arrivent pas à embaucher des Canadiens, a indiqué le ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme, l’honorable Jason Kenney. L’adoption d’un système d’immigration rapide, souple et économique, combinée au renforcement du Programme des travailleurs étrangers temporaires, favorisera la croissance économique du Canada et assurera la prospérité pour l’avenir. » 

Le gouvernement du Canada veillera à ce que l’embauche de travailleurs étrangers temporaires favorise la croissance économique et contribue à créer plus de possibilités pour tous les Canadiens.

« À titre de principal fabricant nord-américain de réservoirs pour produits en vrac et de matériel à vide, la réussite de notre entreprise dépend de la disponibilité de gens de métier hautement qualifiés, en particulier de soudeurs et de mécaniciens de remorques, a affirmé M. Ron Buchhorn, vice-président aux Ressources humaines de l’entreprise Advance Engineered Products Ltd. Nous n’avons pas réussi à recruter et à former suffisamment de Canadiens pour nos installations de fabrication et de service dans l’Ouest canadien en raison du marché du travail fortement concurrentiel que l’on y trouve. Nous appuyons fortement cette initiative du gouvernement qui vise à accélérer l’embauche de travailleurs qualifiés provenant d’autres pays. »  

« L’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement fédéral est une bonne nouvelle. Ce plan répond aux besoins immédiats de l’industrie pour ce qui est de l’obtention de travailleurs qualifiés et, plus important encore, en permettant l’avancement des projets, il favorise la reprise et la croissance de l’économie, tout en créant des emplois permanents pour les Canadiens pour les décennies à venir », a déclaré le président de l’Association for Construction Workforce Acquisition, M. Ron Genereux.

Dans le cadre du Plan d’action économique de 2012, le gouvernement du Canada a aussi annoncé qu’il travaillera en partenariat avec les provinces et les territoires et avec d’autres intervenants afin d’améliorer le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers de façon que les travailleurs formés à l’étranger puissent trouver des emplois intéressants et contribuer ensuite à l’économie et à la compétitivité globale du Canada. 


- 30 -


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Marian Ngo
Cabinet de la ministre Finley
819-994-2482

Bureau des relations avec les médias
Ressources humaines et
Développement des compétences Canada
819-994-5559
Suivez-nous sur Twitter


S’IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Ce communiqué est affiché en ligne à l’adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.


Document d'information


Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC) et Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) administrent conjointement le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET). RHDCC est responsable de fournir l’avis relatif au marché du travail (AMT) aux employeurs, tandis que CIC délivre les permis de travail aux travailleurs étrangers temporaires.  

Le nouveau modèle rationalisé fondé sur l’attestation, ou avis relatif au marché du travail accéléré (AMT-A), sera lancé le 25 avril. Il aura pour effet de réduire les formalités administratives pour les employeurs, de permettre l’émission de l’AMT-A dans les dix jours ouvrables et de renforcer la protection pour les travailleurs étrangers au moyen d’examens de la conformité auprès des employeurs.   

Le nouveau modèle comportera les caractéristiques suivantes :

  • un processus simplifié de demande en ligne;
  • un traitement plus rapide et opportun dans le cas des employeurs qui présentent de bons antécédents;
  • des examens approfondis de la conformité fondés sur le risque et aléatoires auprès des employeurs après l’émission des AMT;
  • une automatisation accrue afin de réduire les formalités administratives et d’accroître la capacité de faire le suivi de la conformité et d’échanger de l’information;
  • le soutien d’un centre d’appels pour les employeurs.

Les employeurs devront consentir à ce que l’on mène un examen postérieur à l’AMT pour vérifier si les exigences du PTET sont respectées (p. ex., s’ils ont fait des efforts raisonnables pour recruter au sein de la main-d’œuvre intérieure, si des salaires et des conditions de travail conformes aux normes canadiennes ont été offerts). RHDCC surveillera étroitement la conformité des employeurs et prendra des mesures, le cas échéant, pour protéger les travailleurs étrangers temporaires.

On adoptera également une nouvelle structure salariale pour accorder aux employeurs une plus grande marge de manœuvre. Les salaires se situant jusqu’à 15 p. 100 sous le salaire moyen pour une profession dans une région donnée seront acceptés. Toutefois, les employeurs doivent clairement démontrer que le salaire correspond à celui des travailleurs canadiens, d’après les données de Statistique Canada.

L’AMT-A s’appliquera aux professions hautement spécialisées, y compris les métiers spécialisés, et sera offert à tous les employeurs au Canada. Après une période de mise à l’essai et de vérification, l’AMT-A pourrait être graduellement élargi afin que soit inclus un processus axé sur les risques pour l’ensemble des professions et des éléments du PTET

Pendant leur séjour au Canada, les travailleurs étrangers temporaires bénéficieront des mêmes droits et des mêmes mesures de protection que les travailleurs canadiens, aux termes des normes d’emploi et des lois du travail fédérales et provinciales applicables.

Date de modification :