Communiqué de presse Article provenant de  Santé Canada

Le gouvernement du Canada annonce des nouvelles restrictions concernant l'opioïde W-18

Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd’hui qu’il avait publié les modifications définitives ajoutant l’opioïde synthétique W-18 à l’annexe I de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS) et à la liste des drogues d’usage restreint figurant dans le Règlement sur les aliments et drogues, ce qui rend illégales des activités comme la production, la possession, l’importation, l’exportation et le trafic.

Des données montrent que l’opioïde W-18 est utilisé à des fins récréatives en Europe et au Canada depuis deux ans. La substance a été détectée dans des échantillons saisis par les autorités policières canadiennes, échantillons qui avaient été produits de manière à ressembler à des comprimés de médicaments vendus sous ordonnance, comme l’oxycodone.

L’ajout du W-18 à la Loi réglementant certaines drogues et autres substances aidera les autorités policières du Canada à débarrasser nos rues de cette substance dangereuse et à protéger ainsi les personnes vulnérables.

Faits en bref

  • Le W-18 est extrêmement dangereux et peut être 100 fois plus puissant que le fentanyl.
  • Le W-18 a été mis au point dans les années 1980 comme possible analgésique, mais il n’a jamais été commercialisé et n’a aucune utilisation légitime.
  • Les opioïdes synthétiques vendus dans la rue sont extrêmement dangereux, car ils sont souvent mélangés à d’autres drogues ou présentés comme d’autres drogues susceptibles d’être surconsommées, comme l’oxycodone ou l’héroïne, et créent une forte dépendance. En cas d’abus, ils peuvent causer de graves blessures et la mort.
  • Le portefeuille de la Santé a investi plus de 44 millions de dollars sur cinq ans pour lutter contre l’abus de médicaments d’ordonnance, notamment pour sensibiliser la population, augmenter les services de prévention et de traitement des toxicomanies dans les communautés des Premières nations et améliorer la surveillance et la déclaration de l’abus de médicaments d’ordonnance au Canada ainsi que les données à cet égard.

Citation

Des substances comme le W-18 sont dangereuses et nuisent considérablement à certaines des personnes les plus vulnérables de notre société. Je suis heureuse que Santé Canada ait agi rapidement pour réglementer cette substance.»

L’honorable Jane Philpott
Ministre de la Santé

Liens connexes

Gazette du Canada, Partie II - Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues

Personnes-ressources

Andrew MacKendrick
Cabinet de Jane Philpott
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public
613-957-2991
1-866 225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jane Philpott Santé Canada Santé et sécurité

Date de modification :